10 signes qui prouvent que le petit dernier n’est plus un bébé.

Elle est là, tapie dans l’ombre, sournoise, mais tu ne t’y attends pas. Qui ? Quoi ? La fin de l’époque où ton petit dernier était encore un bébé ! Toi, insouciante, tu crois que rien n’a changé. Que le petit dernier est toujours ton bébé. Pourtant… il y a des signes qui ne trompent pas :

Il est lourd ce bébé quand même !

Ton tout petit s’est endormi sur le canapé. Tu l’attrapes dans tes bras pour l’amener au lit. Tu te penches, puis te relève. Ah non. Tu ne peux pas. Il a mis une ceinture en plomb ou quoi ? Non. Tu uses tes dernières forces en disant mentalement Adieu à l’usage de tes bras. Bim. Tu lui cognes, au mieux les pieds, au pire la tête dans la porte. Il a grandi aussi !

Il range sa chambre, mais …

Tous les jours, tu lui demandes de ranger sa chambre. Et cette fois, Alleluia, il t’écoute. Quand tu reviens, une heure plus tard, il y a trois cartons de jouets à donner. « C’est que des trucs de bébé, je joue plus avec ». Tes yeux se mettent à te piquer. Doit rester de la poussière, par ici !  

Il part à l’école tout seul.

Accepte un petit bisou du bout des lèvres, mais te prévient : il veut bien que tu le regardes traverser, mais de là à l’amener jusqu’au portail, ça va hein. Il sait marcher !

Elle devient pudique.

Hier encore, elle traînait à poil toute la journée. Désormais, il faut frapper avant de rentrer dans la salle de bains, et attendre qu’elle mette un tee-shirt. Tu as beau lui rappeler que tu l’as vue un milliard de fois… C’est no way !

Ses dessins n’ont plus besoin d’être expliqués.

Tu avais pris l’habitude de t’asseoir pour attendre les explications de ce gros rond jaune et de ce trait bleu. « Et bah tu vois, en fait, c’est une madame qui … » Maintenant, tu sais ce que c’est . Ca n’enlève pas les explications, évidemment. Dommage.

Vous faîtes la même pointure !

Le point positif, c’est que vous pouvez partager l’armoire à chaussures, et donc avoir une excuse crédible pour acheter plus de baskets !

Il comprend vos blagues entre adultes.

Pire, il rit. Surtout si c’est une bonne blague bien vaseuse en dessous de la ceinture…

La naïveté s’est fait la malle.

Tu expliques un phénomène scientifique par une jolie histoire fantastique. Elle te regarde comme si tu étais devenue sénile, ma pauvre. Elle va plutôt demander à la maîtresse, ne t’en fais pas.

Il ne veut plus « vivre pour toujours avec Maman »

Hier encore, il disait que vous habiteriez ensemble, toute la vie. Il n’en a désormais plus l’air aussi sûr. « Parce que peut-être qu’il va se marier et avoir des enfants, aussi. »

Vous pouvez avoir des discussions de grands

Et ça, c’est chouette, et il faut en profiter. Peut-être que bientôt, il passera à l’étape supérieure et ne communiquera plus que par des onomatopées ! En attendant, vite, savourons les câlins qui restent obligatoires toute la vie !

Aucun commentaires

Pour dire des trucs:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :