«

10 signes qui prouvent qu’on entre en pré-adolescence !

Attention, attention, on entre dans une sphère encore inexplorée : la pré-adolescence. Plus terrifiante qu’Halloween, plus complexe que la théorie de Darwin, plus compliquée qu’une partie de Docteur Maboule parce que c’est le moindre sentiment et le moindre mot qui sont à prendre avec des pincettes… sinon, ça hurle, ça claque des portes, ça marmonne dans sa barbichette… La pré-adolescence, on la voit arriver comment ?

  • La porte de la chambre fermée. Il y a à peine 12 secondes encore, elle hurlait si la porte de sa chambre n’était pas grande ouverte parce qu’il faut laisser entrer la lumière du couloir. Et voilà que pouf… la porte est fermée, parfois même décorée d’un « Frappez avant d’entrer. »
  • Les câlins, pour quoi faire ? Alors qu’on était habitués à avoir une moule sur le rocher, qu’on se demandait combien de temps l’enfant allait rester greffé dans notre cou, là voilà qui préfère aller se vautrer sur son lit pour « faire des trucs ». On n’en saura à peine plus. Finis les câlins d’amour devant des dessins animés. De toute façon, il parait que même les dessins animés, c’est has been.
  • Le « persona non grata » devant l’école. Non, ce n’est pas de la honte ou quoi, c’est que « bon, ça va, je suis plus un bébé non plus, hein. »
  • Le doudou savamment caché. Pas disparu, oh, faut pas déconner. Mais à l’abri des regards, quand même.
  • Les heures dans la salle de bains (ça c’est dans la version propre, parce qu’à l’inverse on peut aussi avoir le « ouais, ouais, mais je me suis déjà lavé, là, l’autre jour… »)
  • Les immenses silences quand on demande comment s’est passée la journée. Genre, on pourrait pas comprendre, quoi…
  • Et les torrents de paroles qui déferlent quelques minutes plus tard, sur des copains dont on mélange les prénoms tellement ils font tous pareil, non ? Non, sacrebleu !
  • Les grands éclats de rire, suivis de sautes d’humeur, suivis de grands éclats de rire, suivis de sautes d’humeur, suivis de… ouais, on a compris.
  • La pudeur qui se découvre, les cris effarouchés si on fait mine de ne serait-ce qu’essayer d’entrer dans la chambre sans y avoir été conviés…
  • La complicité, nouvelle, sur des sujets un peu plus grands. Et ça, c’est bien sympa quand même… même si on voudrait retrouver nos bébés de temps en temps !

Et chez vous, l’entrée en pré-adolescence, ça se passe comment ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Mademoiselle Mam'

    Ma douce a 6 ans et demi et j’ai l’impression parfois qu’elle entre en pré-ado WTFFFFFFF pas si jeune quand même!!!
    Elle si caline, si attentionnée, devient l’ado que j’ai été (maman, tu es vengée!!!!) mais bon, c’est vrai que les conversations que l’on commence à avoir ensemble, des conversations « de grands », c’est vraiment cool quand même!

  2. Steph

    Avec un 14 ans et un 12 ans, c’est pas tous les jours facile…
    J’ai la version « mais c’est bon maman on s’est déjà lavé hier… pffff »
    Ils font une consommation immodéré du « c’est bon » et du « pffffff » désabusé
    Visiblement, je ne les laisse JAMAIS se reposer où faire une pause
    Je leur mets trop la PRESSION
    Ils sont trop fatigués pour… (finir la phrase comme on veut, de toute façon tout fonctionne)
    Voilà, maintenant je vais me cacher dans mon lit avec des mojitos pour environ 5 ans…
    Et puis COURAGE les parents, il paraît que ça passe…

  3. Sab

    A 10ans on n’a pas encore tout ces signes mais certains sont deja la. Et elles sont 2 a rentrer dans la pré adolescence en meme temps

  4. Anne

    A 8 ans, on a déjà presque tous les symptômes. C’est à la fois joyeux et terrifiant!

  5. Claire

    Ca vient de débuter à 9,5 ans avec un corps qui commence à changer et une réaction énorme en pleurant :«mais je veux pas grandir, moi»
    Et une heure après me demandant conseil pour la coiffure du lendemain : «ben oui je ne veux pas que ca fasse bébé !»… Bref ca va être drôle.

  6. geraldine

    bein je confirme le diagnostic !!!!lol tu as oublié les yeux qui se lèvent au ciel genre « ils ne comprennent rien mes parents »
    Ils veulent toujours avoir le dernier mot
    ils supportent 1 fois sur 4 la présence des petits frères ou soeurs
    Le mimétisme sur les changements corporels des copines, (une copine de ma fille a les seins qui poussent et ça lui fait mal, résultat pendant 4 jours ma fille m’a répété tous les jours maman j’ai les seins qui poussent alors qu’elle a toujours ses piqûres de moustiques et que rien n’a changé)….
    donc bonne change et beaucoup de patience surtout il parait que ca passe dans 10 ans!!!!

  7. Angélique

    Idem ici.un énorme changement depuis la rentrée. Confusion de sentiments. Corp qui change. Chambre fermé ectt. Je reste ouverte à tous donc me parle facilement. Pourvu que ça dur lol. De plus changement de ville de routine se refaire des potes c est pas évident. Courage à nous. Mais c est que du bonheur.

  8. Laetdelire

    A presque 13ans, mon fils fait du 44 en chaussures, mesure 1m70 et mue! Il est où mon baby???? Je n ai rien vu venir. En 6 mois de temps j ai un autre enfant devant moi Quand je pense que j en ai encore deux qui vont bientôt suivre….. HELP!

  9. Charlotte

    Ho la la! Comme je ne suis pas pressée que mon fils devienne un pré-ado! Merci pour cet article, je compte encore bien profiter de mon bébé!

  10. Les Baroudeurs

    Ahaha. A ce que tu décris, je suis en plein dedans 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>