Oui, ok. J’ai déjà été légèrement plus ponctuelle. Mais j’ai été ensevelie sous les repas de fête de la vraie vie, et si mon cerveau fourmillait d’idées à écrire ici, j’avais digestion. C’est bien, la vraie vie, mais c’est chronophage. Profiter, aimer, sourire, ça prend du temps… ça fait du bien.

C’est d’ailleurs aussi ce que j’ai envie de faire passer dans ce bilan 2016. Les jolis souvenirs, les beaux moments, les premières fois, les grands bonheurs.

Il y a eu des moments terribles, il y a eu des larmes, il y a eu des infos qui donnent envie de ne plus bouger de sous la couette, mais il y a eu tellement de jolies choses qu’encore une fois, c’est ça que je veux garder.

En 2016, il y a eu de l’amitié. Beaucoup. Comme je l’avais dit dans un autre article (oui, je m’auto-cite !), les amis, ça ne paye pas les factures à la fin du mois,  ça n’éradique pas les cons de la Terre, mais ça fait du bien.

Honnêtement, en ouvrant ce blog je n’ai pas pensé aux amitiés réelles qui pourraient en découler. Des amis, j’en avais déjà beaucoup, j’avais déjà le coeur plein. Maintenant, il est est encore plus gros, mon coeur, gonflé de toutes ces belles personnes, de ces personnalités, de ces échanges, de ces attentions. Mes BMDC, qui sont devenues mes soeurs, mes Bertignac avec qui j’ai découvert Biarritz et de nouvelles émotions, et puis ces coups de foudre amicaux ici et là, au gré de mes rencontres. J’ai le sentiment que c’est le fil rouge de cette année 2016, l’amitié.

 

En 2016, il y a eu de grandes premières : J’ai été officiante de cérémonie, j’ai dansé et me suis désapée sur scène, j’ai mangé des huîtres, je suis montée dans la montgolfière du Disney Village, j’ai fait du hula hoop et de la pole dance, j’ai rencontré un alligator, j’ai cuisiné devant des spectateurs à la Foire de Paris, j’ai fêté les 40 ans de mon mari d’amour… Je n’en reviens pas de pouvoir découvrir et faire tellement de choses.

En 2016 il y a eu de beaux voyages : Biarritz, Miami, les Arcs, Disney, et puis notre superbe road trip en famille en Californie. Une année riche qui donne encore plus envie de bouger.

En 2016, il y a eu ma famille. Toujours présente, toujours dans l’amour et le soutien, toujours derrière moi. Toujours plus de Love, quoi.

En 2016, il y a eu, bien sûr, LE grand changement de MOI. Motivation, sport et attention à ce qui traine dans ton assiette ont été les mots d’ordre de ces derniers mois (même si le mois de décembre a été riche en raclettes et qu’il faut se reprendre en main !!!), j’ai donc perdu 20 kilos mais gagné en fierté, et ça, ça ne se pèse pas.

En 2016, enfin, il y a eu l’espoir. Beaucoup d’inquiétude, beaucoup de moments où on ne sait pas comment faire pour aider mais voir, enfin que l’Amour et le courage peuvent guérir. En 2016, l’espoir a un nom, il s’appelle Paul. Et je citerais cette phrase de sa maman :  » On ne savait pas comment faire, alors on s’est aimés davantage. »

2016 a été riche, et 2017 s’annonce complètement fou… Alors merci à vous qui continuez de me suivre, et merci pour vos messages, vos commentaires, vos rires, eux aussi, ils ont fait du bien à 2016.

Et pour suivre les autres bilans, c’est là : 2015, 2014, 2013, 2012. ça commence à faire, non ?!

Rendez-vous sur Hellocoton !

6 thoughts on “2016 : le bilan.”

  1. Hello déjà une très bonne année et à la lecture de ton article je vois que ton année 2016 à été riche et bien remplie. Je te souhaite le meilleur en 2017

  2. Quelle belle année !! Il y a quelques années en arrière, une amie nous a quitté tragiquement. Depuis on se le dit , on se l’écrit et se le crie: je t’aime! L’amitié ça se savoure et ça s’entretient. Ton bonheur est contagieux. Je te l’ai déjà dit mais bonne année !

  3. Merci pour cet article si doux, ça fait du bien ! J’aimerais bien perdre 20 kilos moi aussi mais pour l’instant c’est la motivation que je recherche et surtout à dépasser ma peur de l’échec. Mon mari m’y aide beaucoup, heureusement qu’il est là ! Je te souhaite une magnifique année 2017 !

Répondre à Anne Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *