«

»

A la rencontre de la team arena #MyBodyLiftChallenge

Ce vendredi là, mon fils avait piscine avec l’école. Moi, je ne pouvais pas accompagner, même que j’avais une bonne raison : j’avais piscine. Oui, je sais, dit comme ça, l’excuse parait minable.

Et quand j’ai annoncé que je partais à Grenoble pour aller nager, on m’a regardé bizarrement. 4 heures de train pour aller à la piscine ? Même pas peur, et surtout une grande impatience, parce qu’ à la gare de Grenoble, nous attendaient, Marine et moi, une partie de la team arena, qui nous a fait sauter dans le grand bain du MyBodyLiftChallenge.

arena-programme-entraînement

100 jours pour progresser en natation et pour réussir à perdre du poids en nageant.

Apprendre à nager sans se faire mal au dos, apprendre à inspirer en dehors de l’eau et à expirer par le nez sous l’eau, apprendre à plonger, apprendre les bons mouvements de la brasse (dire que j’ai cru que je savais la nager pendant 30 ans !) et apprendre les bases du crawl… Vaste programme.

A la piscine de Meylan, Marie nous attendait. La coach arena. Douce, pédagogue, pleine d’enthousiasme et de petits mots encourageants. Elle avait eu une première idée de nos compétences suite au débrieff effectué à l’issue du premier entraînement. (d’ailleurs comme promis, je vous le mets ici : Entraînement 1 arena maman bavarde pdf et Entraînement 2 arena) (y’à qu’à cliquer pour les avoir en PDF !)

On avait à peine fini d’enfiler nos maillots bodylift qu’ elle nous faisait travailler au taquet pendant une bonne heure, qu’on n’a même pas vue passer !

Le soir, on était rincées mais on a pu profiter tous ensemble de la ville de Grenoble (pour ceux qui y sont de passage, le café Forté est un restau à faire absolument !)

Et dès le lendemain, c’était reparti avec 45 minutes d’aquagym, grâce à Rolland, un prof au taquet (aïe les bras !) et presque deux heures de découverte du matériel pour nous aider à atteindre nos objectifs, et d’entraînement natation, sous le regard bienveillant de Marie.

Sur ces séances, on a appris :

  • à garder le dos droit. C’est souvent ce qui fait mal au dos, parce qu’on a tendance à creuser le dos au fur et à mesure des longueurs.) Bien garder la tête rentrée sous l’eau et ne la sortir que pour prendre l’inspiration nécessaire, et repartir sous l’eau en soufflant par le nez. Le tuba frontal m’aide carrément à progresser aussi ! (si vous voulez en savoir plus sur le tuba frontal lisez cet article sur le blog arena, il explique tout en détails !)

  • à dissocier bras et jambes pour la bonne pratique de la brasse. Moi, je mettais tout en mouvement en même temps. En faisant quelques longueurs avec juste les jambes (les mains allongées devant soi sur une planche) puis juste les bras.

  • comment gainer nos abdos en nageant : Le swim Keel est parfait pour ça. Lesté, à tenir entre les mains pour se maintenir droit et au bon niveau, ou entre les jambes pour gainer davantage (mais ça fait mal sa mèèèèère.)

arena-programme-entraînement

  • à onduler (comme une sirène, presque), afin de muscler les cuisses et de préparer aux battements de jambes, sans trop plier les genoux et en relâchant bien les chevilles.
  • Les premières bases du crawl. En se mettant d’abord en position Superman, un bras le long du corps, l’autre droit devant soi sur une planche, et en apprenant à aller chercher la respiration sur le côté (sans regarder ensuite devant soi), puis en faisant le moulin avec ses bras. (les vidéos que j’essaierai de vous montrer la prochaine fois seront plus explicatives !)

On est reparties au taquet, le corps sainement fatigué et la tête pleine de ces bons moments !

Merci la team arena !

Vivement la prochaine session, fin mars, à Antibes !

Rendez-vous sur Hellocoton !

(1 commentaire)

  1. zombai

    coucou!!c’est vraiment génial 🙂 et tout sa dans la bonne humeur!!bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>