On savait qu’on entrait en terrain miné. Il y avait eu les signes pré-curseurs.

La première soirée pyjama, le départ en classe de neige, la nouvelle chambre.

Et puis tous ces autres petits signes, là.

Mais bêtement, ça nous a fait un choc quand on a reçu le papier. THE papier. Un peu comme quand on avait découvert celui-ci. En pire. L’inscription au COLLEGE. Au collège, les gars. Le truc sérieux, quoi.

J’avais demandé au N’Am de s’asseoir, j’aurais dû lui dire de s’allonger. Il a perdu son bronzage, d’un seul coup. Celui des cheveux aussi. On s’est pris un gros coup. Celui qui fait mal. Pire qu’un coup de pelle. Le coup de vieux.

Mais c’est le lendemain qu’on s’est pris un uppercut encore plus puissant.

Niafette était à une repet de hip hop pour la journée. Avec pique-nique entre deux.

Comme il n’y a que des « grands » dans son cours, des filles entre 14 et 21 ans, on lui avait dit de prendre un téléphone et de nous appeler le midi si elle s’ennuyait. Qu’on viendrait la récupérer, notre petite fille.

Le N’Am lui avait préparé ses sandwichs le matin, avec amour, un peu de fatigue et surtout du pain.

Et à midi, voilà que mon téléphone sonne. Je réponds immédiatement, en position semi assise semi debout (Aïe les cuisses) prête à voler au secours de notre petit amour.

 » Oui ma bichette, ça va ? »

« Oui, ça va, mais tu sais, je suis toute seule pour manger ce midi… »

« Oh, j’arrive immé… »

 » Alors du coup, je vais avec les filles du groupe au Mac Do à côté… »

« Ah ? Mais tu vas manger ton pique-nique dans le Mac Do ? »

(là, je m’inquiète, la pauvre…)

« Nan, t’en fais pas, Lauriane va me le payer, je la rembourserai après ».

(Je m’apprête à lui dire Ok, ma petite chérie, je suis d’accord, c’est chouette, quand…)

 » Enfin, je t’appelais juste pour te prévenir, quoi. Allez, bisous. »

« Bah… bisous ! »

J’ai raccroché. Enfin, techniquement, elle l’avait déjà fait. J’ai crié au N’Am de s’allonger et de boire un truc fort, genre de l’alcool à brûler, ce serait bien. Mets m’en une lampée.

On a passé le reste de la journée à osciller entre nostalgie et fierté.

Et puis quand même, le soir, on lui a signalé que prévenir, c’était très bien, mais que demander l’autorisation, quand même, ce serait mieux. Et est-ce qu’elle avait pris un happy meal ?

Non. Voilà, on est en train de tomber dans la case des parents relous. Et ça ne fait que commencer !

PS : La photo en une date d’il y a 6 ans. A l’époque, elle était contente avec le happy meal !!!!

2 thoughts on “Allo ? Vous avez dit ado ?”

  1. Ah mais là j’ai trop ri… Je ris mais je compatis ! Si si je le jure…
    Ma petite dernière vient d’avoir 18 ans et son permis. J’espère qu’elle aura aussi son bac parce que je n’en peux plus des inquiétudes, des changements de programme, du rôle de maman-taxi, des humeurs de fille (surtout quand elle a ses ragnagnas…), des problèmes de fringues, etc, etc…
    Mes consignes changent puisque depuis 2 jours elle descend prendre le car scolaire avec la voiture achetée pour la conduite accompagnée (si je l’écoutais, elle irait au lycée en voiture – à 10 km – mais stop, le car a été payé pour toute l’année scolaire et c’est moins risqué. Parfois elle doit bien sûr « absolument » aller voir machine ou truc au village d’à côté pour quelques heures mais finalement elle ne revient que le lendemain et le sms m’en informant tarde à arriver (bien-sûr c’est la faute à SFR).
    Que papa dit « oui » à plus de choses que moi, etc, etc encore une fois…
    Je n’ai pas fini de m’arracher les cheveux, en tout cas tant qu’elle ne sera pas partie dans l’école dans laquelle elle est inscrite (à condition de décrocher le bac bien sûr). Je ne me fais pas d’illusions, à ce stade-là, il y aura d’autres sujets d’inquiétude d’autant plus qu’elle sera à 2h de route de la maison (sans doute nettement plus en hiver puisque parcours de montagne).
    C’était plus facile avec ses grands-frères. J’ai besoin de souffler, moi…
    Bon courage Cynthia 😉

  2. Hahahahaha j’ai bien ri, bien souris ! Puis… j’ai souris jaune voilàa!!

    Je n’ai tellement pas hâte d’arriver à ces moments-ci. Ma grande a 7 ans, pourtant je sais que ça va arriver vite. D’ailleurs, parfois je lui demande si elle est déjà entrer dans sa crise d’ado tellement elle m’y fait penser ^^ « Maman, c’est quoi une ado? »… tu sauras plus tard ma douce ♥

    Déjà quand elle me demande d’aller à l’école seule, je refuse. Trop jeune c’est sûr!
    Donc je lui ai juste autoriser à traverser seule la route tout en la matant, on ne sait jamais malgré le fait que l’ASVP soit présent, puis elle est arrivée devant l’école et c’est bon. Je ne te raconte pas la première fois que j’ai fait ça: j’ai passé la journée à me poser des questions!!! Pourquoi elle ne veut plus que je l’amène devant l’école ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiinnnnnnnnn :'( :'( je croyais que c’était qu’au collège moi et pas au CP!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :