Arnac La Poste, ou la genèse d’une bucket liste.

Arnac La Poste, c’est le panneau qui me fait toujours sourire quand je passe à proximité sur l’autoroute.

Combien de fois me suis-je dit, en voyant écrit « Arnac La Poste » , qu’un jour je m’y arrêterai, par curiosité ?

Je me le suis à nouveau répété, ce matin de juin, alors que j’étais seule en voiture pour rejoindre les copines à Paris.

Je roulais depuis un petit moment déjà, et j’avais une migraine qui commençait à devenir persistante, et les yeux qui me brûlaient.

J’ai néanmoins tracé ma route, je n’avais pas de doliprane dans la voiture.

A l’aire de repos suivante, j’avais toujours mal. J’ai observé mes yeux dans le miroir. Le gauche, surtout, qui était tout rouge. J’ai posé le doigt sur le blanc de l’oeil, comme certaines personnes détestent, mais moi, j’ai mis des lentilles pendant plus de douze ans alors ça ne me fait plus rien. Tiens, j’avais effectivement l’impression d’avoir une lentille sur la cornée.

Sauf que les lentilles, je n’en porte plus depuis une inflammation de l’oeil qui m’a valu de regarder le plafond pendant une semaine, il y a dix ans. Suite à cet épisode, j’avais subi une opération de la myopie, un vrai miracle pour moi… jusqu’à ma grossesse qui m’avait valu une nouvelle baisse de la vue. Bref…

J’avais comme une lentille sur l’oeil, à moins que ce ne soit ma cornée qui se fasse la malle.

Assise sur un banc de l’aire d’autoroute, j’ai inscrit dans mon moteur de recherche : « décollement rétine ». J’ai attendu, mais ça n’en arrêtait pas de mouliner, et mon téléphone restait en edge.

J’ai donc repris la route et laissé mon imagination faire ce qu’elle voulait. C’est le truc bien quand on voyage seule, pouvoir laisser son esprit s’envoler. C’est le truc chiant quand on voyage seule, qu’on a la cornée douloureuse et qu’on est en edge : imaginer n’importe quoi.

Une légère hypocondrie s’est emparée de moi. Ma rétine était peut-être en train de se découdre. Cce soir, il faudrait m’opérer d’urgence dans une clinique parisienne. Peut-être que j’allais devenir aveugle. Légèrement hypocondriaque, mais surtout optimiste, j’ai listé tout ce qui allait m’aider quand je ne verrai plus : le dictaphone pour continuer d’écrire, audible pour pouvoir lire, le petit Orson pour me conduire …

En arrivant chez ma copine Isa, je me suis allongée. Milie m’a offert un masque pour les yeux, qui rafraîchit, c’était un cadeau de pur timing (en plus y’avait des paillettes dedans). Valou m’a mis du sérum physiologique dans les yeux en me racontant des blagues, c’est toujours une vraie maman pour moi, Isa m’a apporté un doliprane, Harmo a continué à boire son mojito, elle avait bien raison, c’est dégueu quand les glaçons ont fondu.

Je leur ai dit qu’en rentrant, promis juré, je m’arrêterai pour voir de mes propres yeux Arnac La Poste, et qu’il serait en première place de ma bucket liste, que j’ai commencé à écrire sur le champ.

Voilà comment on se lance de nouveaux défis !

PS : La rétine ne peut pas se découdre, je l’ai appris quand j’ai pu consulter internet en wifi. Mon ophtalmo m’a juste dit qu’il fallait que je change de lunettes, ma vue avait baissé, normal que j’ai des migraines… Et moi, j’ai découvert Arnac La Poste. C’est une petite bourgade sans prétention, mais j’y ai appris deux ou trois choses !

Arnac la poste

Je ne pouvais pas ne pas faire cette photo :

Arnac la poste

Un peu de culture : Arnac la posteEn tout cas, je peux le dire :

Arnac La poste, ckeck !

Arnac la poste

4 Commentaires

Pour dire des trucs:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :