Quand ma copine Nulli m’a dit que si je voulais, elle pouvait me garder le Niaf pour la journée, j’ai hésité.

Confier la prunelle de mes yeux à une nana qui n’a jamais eu d’enfant, et donc qui ne « peut pas comprendre » …?

Meuh nan, c’est pas ça, je déconne hein… J’avais entièrement confiance en elle.

Mais dans un premier temps, je me suis dit que c’était abusé de lui bloquer son aprem pour qu’elle s’occupe de MON môme pendant que moi, j’allais me faire une petite ballade tranquille. C’est vrai, ça la fout mal quand même …Comme on est copines, normalement, quand on se voit, c’est soit pour papoter à la maison, soit pour se faire une virée ENSEMBLE.

En même temps, ça faisait plusieurs fois qu’elle me le proposait, et là, j’étais en phase « j’en peux plus, rendez moi mon autre bras »

Du coup, j’ai accepté la proposition.

A la bourre, je lui ai juste indiqué l’emplacement des indispensables: couches, lait, gâteaux. Et je me suis volatilisée, avant même que le Niaf ait compris que le bisou d’amour, c’était pour dire au revoir.

C’est en m’installant confortablement dans le train me menant vers la grande ville que j’ai réalisé…

La pauvre…j’allais la dégoûter à jamais de faire des enfants!

J’ai donc commencé par imaginer le pire. Le Niaf en mode relou: Celui qui refuse de faire la sieste, qui court dans la maison en balançant des jouets, qui bouffe la télécommande, qui essaie d’insérer ses doigts dans les prises électriques, qui grimpe sur sa chaise haute, qui te renvoie la compote pleine face en se marrant la tronche.

J’ai fermé les yeux et je l’ai vu se pendre aux rideaux, déchirer les feuilles de la plante verte, se lâcher sur le cacatomique, se tartiner avec la crème de change, et hurler, hurler, toute la journée. En m’appelant désesperement comme si de ma présence dépendait sa survie immédiate.

J’ai alors envoyé un ptit message à Copine Nulli, l’air de rien. « Et sinon, ça va? »

Copine Nulli, a saisi l’urgence du sms, et mieux que des mots, m’a rassuré sur le nervous breakdown au bord duquel je l’imaginais, en m’envoyant une photo.

Ok.

 

Putain, le Niaf est un malin. Il lui fait à l’envers. Doux comme un agneau, souriant, câlin, drôle. Limite il va lui sortir des phrases pour lui dire à quel point elle est troooop sympa de la laïfe, Tata Nulli.

Quand je suis rentrée, elle était sous le charme. « Attends, il est juste extra ce gamin…pas une onomatopée plus haute que l’autre, un tout minus caca choupi, un véritable amour… »

Le Niaf, t’es un traître. Bon, ok, Tata Nulli, elle ne fait rien qu’à s’occuper de toi. Chansons cucul(avec les gestes!) en veux tu en voilà, jeux de légo géants, ballon à travers la salle, « coucou bouh » à n’en plus finir. Tata Nulli n’a pas besoin de faire des machines, du repassage, à manger. Tata Nulli t’a juste pour l’aprem, alors elle en profiiiiiiite. Mais je suis désolée, le Niaf, t’aurais quand même pu lui montrer le côté obscur de ta force.

Parce que maintenant, je passe pour une boufonne râleuse devant MA copine. Et toi tu continues à lui faire des yeux de cocker, du genre, « prends moi à ta maison, Tata Nulli. »

Y’a quand même un point positif. Copine Nulli, elle veut revenir aussi souvent que possible. Finalement, le Niaf, t’as raison!

Rendez-vous sur Hellocoton !

19 thoughts on “Au secours, une nullipare garde mon fils !”

  1. J’ai le même!

    Mais attends, tu l’as trouvé ton niaf? J’ai le même à la maison. Dark Vador avec nous et Luke Skywalker avec les autres… Je pensais avoir un modèle unique (en me demandant pourquoi c’était tombé sur moi) mais je vois que non, il a été édité en plusieurs exemplaires… Ah ces microbes, j’te jure,ils nous en font voir… J’espère que le nouveau modèle n’a pas cette option intégrée… Quoique, au moins, je sais qu’il y a toujours quelqu’un qui serait « ravi(e) de les garder tellement ils sont mignons!! » Bon bah, dans ce cas-là, lâchage autorisé à la maison!!!

  2. Et ta copine, elle vient des fois en vacances en Provence? Je veux bien lu prêter ma MiniMiss pour une aprèm ou plus!

    (et oui, les enfants sont ingrats, et ça ne va faire qu’empirer en grandissant…imagine à l’adolescence…..non, n’imagine pas, ça va te faire trop de mal! )

  3. La semaine dernière j’ai gardé la fille d’une amie pour la journée pendant que les miens étaient à l’école (enfin sauf le midi, je te raconte pas les navettes et le repas à 4 enfants!)

    Et bien adorable et trop choupi la gamine, même avec une varicelle doublée d’une conjonctivite! Et pourtant avec sa mère, c’est un monstre en puissance! les enfants sont des ingrats surtout avec leurs parents! Je vois bien les miens de toute façon!

  4. Ah, les mômes, tous les mêmes, ils adorent nous faire mentir !!!

    Ici, c’est du style « Elle est en pleine crise du huitième mois et ne veux pas me lâcher » et là la Miss S fait tranquille sa vie sans moi en fesant de grands sourires à des personnes qu’elle connait pas !!!

    Courage et bonne soirée !!!

  5. trop bien!

    oh oui que je veux revenir (un vrai traitre oui oui!) et cette fois je me lancerai bien le défi de te garder les deux!!!

    une soirée en amoureux prévue avec ton n’am ? non?! alors vite organise! lol!
    bisous copine!

  6. tous sortis d’un même moule!!!

    j’ai lu ton texte en riant aux larmes…à haute voix et au bureau!!!!!!imagine la tronche des collègues!!

    très franchement, j’ai l’impression qu’on a beau croire que son gosse est unique mais finalement c’est tous les mêmes!!

    c’est maman qui le garde toute la semaine et avec elle il ne fait et n’a jamais fait de crise de larmes…et bien comme on étaient chez mes parents hier, il en a fait une…….maman a été choquée!la pauvre a même perdu ses moyens puisque qu’elle ne l’avais jamais vu dans cet état (pourtant elle me le garde depuis la fin de mon congé de mat, elle le voit plus que moi)!

    c’est à dire qu’il pique sa crise quand son papa est là, parce qu’il sait qu’il cède tjs. ce n’est pas le cas quand je suis seule avec le petit diablotin!quand je dis non, il tire la tronche puis je lui redis « non, mon coeur » en lui faisant un calin…il laisse tomber et passe à autre chose!

    AHHHHHHHH!!! c’est trop dur le métier de maman!

  7. Oué alors là, j’approuve des deux mains et même du pieds ! Ces gamins sont prêts à tout pour nous faire passer pour des félés…!

    Cela dit, si ta copine Nulli est dispo, j’ai un colis à lui laisser le week-end prochain…

  8. j’ai adoré lire c’est bien les enfants ,toujours sage comme des images chez les autres ou avec les autres,qui mange de tout chez les autres etc…..

  9. Ca me fait penser à la fois où, encore nulli, nous avions proposé à nos amis de garder leurs DEUX fillettes pour qu’ils aient un aprèm tranquille. Ca a été « hein? vous vous rendez compte de ce que vous proposez? vous êtes bien sûrs? mais genre sûrs, sûrs, sûrs? BAAAAANNNCOOOO! » et pis ça s’était très bien passé (mais à 21h on était au pieu! )

    Moi j’dis que le Niaf il sait y faire!!

  10. sache une chose : les enfants sont très malins et sont toujours adorables avec les gens qui les gardent (grand-parent, cousine, baby-sitter, copine…)

    ils sont fourbes, les traitres!

    Doux comme des agneaux avec les tiers, et chameaux avec nous!!!!

  11. j’adore, j’ai l’impression de retrouver mes chipies la dedans en grandissant c’est pire il aide la personne chez qui ils sont, se propose d’eux même alors qu’a la maison c’est la croix et la bannière pour arriver a leur faire donner un coup de pouce a mettre la table ou ne serais-ce que le pain sur la table lolll

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *