Navigation dans la catégorie: Le temps qui passe.

8 ans

8 ans.


8 ans. Je le dis sans vraiment y croire. Comment ce petit haricot que je prenais pour une gastro peut-il déjà avoir 8 ans ? J’ai dû tomber dans une faille spatio-temporelle. SI. Pendant 8 ans. Exactement. Parce que le 3 novembre sera toujours pour moi associé à 2010… Il y a 8 ans, je râlais comme il faut contre…

Cliquez pour lire la suite ! »

11 ans


On la sentait venir, depuis quelques mois, la pré-adolescence. A 11 ans, voilà, ça y est, on est en plein dedans. Je me rappelle encore cette toute petite fille qui ne lâchait pas les jambes de son papa, qui l’attendait derrière la porte des toilettes en demandant « Tu fais pipi ou caca ? » pour évaluer le temps d’attente… C’était hier,…

Cliquez pour lire la suite ! »

7 ans.


7 ans, c’est l’âge de raison. A ce qu’il paraît. Mais moi, je n’ai pas envie que tu deviennes raisonnable. J’aime ta folie, ta naïveté, tes grands yeux rieurs, tes passions débordantes, ton entrain, ta spontanéité, ton dynamisme, tes envies, tes sauts de cabri, tes propos décousus, tes idées farfelues. Tu es un soleil. T’avoir dans la vie, c’est mieux…

Cliquez pour lire la suite ! »

10 ans.


Elle l’attend avec impatience, son premier anniversaire à 2 chiffres. La fin de l’unité, l’ouverture sur un monde de possible… Depuis des semaines, elle ricane en voyant « film interdit aux moins de 10 ans », persuadée qu’elle va bientôt pouvoir les regarder… Elle a grandi, Niafette. La petite fille que j’ai connue à 2 ans et demi,  indéscotchable des genoux de…

Cliquez pour lire la suite ! »

6 ans.


C’était comment, la vie sans toi ? Je ne sais plus, je ne sais pas. J’avais peur, avant ton arrivée. De moins t’aimer que ta soeur, que tu déséquilibres notre famille en construction. De ne pas savoir t’aimer. Que tu sois moins, trop, pas assez. C’est pas forcément facile, d’être le petit dernier. Et puis tu es arrivé, balayant les…

Cliquez pour lire la suite ! »

5 ans.


Aujourd’hui, mon tout petit, mon bébé, mon minuscule a 5 ans. Hier à peine, je comptais ses petits doigts pour être sûre qu’il en avait bien 10 en le regardant dans ses yeux flous (ou alors c’était l’effet de la péridurale, va savoir), et voilà que demain, 10 copains comme les doigts de la main viendront pouffer en se disant « pipi caca ». …

Cliquez pour lire la suite ! »

La coupe de grand.


Depuis quelques semaines, en sortant du bain, Niaf me demandait de ne pas sécher ses cheveux en boucle. Comprendre, les laisser raides. (et mets du Zel, siteuplaît.)  Avec le froid, a déboulé le bonnet, qui lui aplatissait la touffe mouton et lui laissait les mèches dans les yeux (#teamJustinBieber). Il a fallu prendre rendez-vous chez le coiffeur , et le niaf a…

Cliquez pour lire la suite ! »

Elle ne croit plus au Père Noël…


C’est venu comme ça, entre le fromage et le dessert. « Le père Noël, c’est les parents, hein? » Décidément, le moment du repas est propice à toutes les affirmations incongrues, en ce moment. J’ai fait les gros yeux, observé les réactions du frangin qui regardait sa soeur comme si elle venait de parler japonais, et assuré, vite fait, qu’elle disait n’importe quoi.…

Cliquez pour lire la suite ! »

4 ans.


Un bonnet blanc bien trop grand, un bracelet de naissance gardé précieusement, un doudou jamais utilisé, des photos par milliers. Et des anecdotes, plein de souvenirs, des larmes de joie et beaucoup de sourires… C’était il y a 4 ans, depuis on se demande où file le temps. Des premiers mots déformés à une répartie bien assurée, De la première…

Cliquez pour lire la suite ! »