Navigation dans la catégorie: Les enfants sont formidables

La lettre.


Ce matin, il a reçu une lettre. Une petite lettre, mais pas minuscule. Pas majuscule non plus, plutôt imposante, même. Pas un A comme aïe, pas un B comme bordel, ni un C comme ça… Une lettre, dans une enveloppe. Une grosse enveloppe bien kitsch. Elle était accrochée à la patafix bleue sur le bord de la porte, à l’entrée de…

Cliquez pour lire la suite ! »

La coccinelle.


La coccinelle se promenait tranquillement sur les bords de la baleine lorsque Niaf la découvrit et poussa de grands cris de joie.  « Ouiiiiiiiii, une coccinelle! Maman, on peut la garder dis? » (à ce stade je pense qu’il faut que t’informe du fait que la baleine, c’est notre mini piscine. Quant à la coccinelle, c’est bien une coccinelle.)  Bref, le niaf…

Cliquez pour lire la suite ! »

Le crayon


Il n’a pas écouté ma discussion avec sa soeur sur l’attentat de Charlie Hebdo, mon 4 ans.  Il n’a pas écouté Niafette s’indigner :   » S’ils n’aiment pas lire ce journal, ils n’ont qu’à pas l’acheter et puis c’est tout ».  Il n’a pas écouté les explications sur les extrémistes qui déversent leur haine et qui galvaudent la religion.  Il n’a pas…

Cliquez pour lire la suite ! »

Ses amis imaginaires.


Avoir des amis imaginaires, c’est normal, ça fait partie de l’enfance, cela n’a rien d’inquiétant. (même si Wikipédia te l’introduit comme un trouble psychologique et social, ce qui peut dérouter si tu ne continues pas la lecture.) Avec Niafette, on y avait échappé. Mais le niaf, lui rattrape les absences d’amis imaginaires de sa soeur.  Alors qu’il jouait seul dans…

Cliquez pour lire la suite ! »

Retirer une écharde dans une meule de foin.


Il me semble que c’est ça l’expression, non? Ah non. Et pourtant… retirer une écharde dans la paume de la main de mon niaf , ça a été quasi le même parcours du combattant que de chercher la dite écharde dans une meule de foin. ( j’ai utilisé l’aiguille, en prime)… et surtout, cette écharde minuscule m’a fait comprendre que…

Cliquez pour lire la suite ! »

La dispute


Rien ne laissait présager la dispute. C’était un dimanche doux et tranquille, une légère brise caressait mes joues tandis que je bouquinais dans le jardin… Minute. j’ai deux gosses. Le dimanche ne peut pas être tranquille. Je ne pouvais pas bouquiner calmement. Ok, j’avoue tout.  (rembobinage, zzzzuiiiip.)  Dimanche. La dispute pouvait bien évidemment éclater à tout moment. En l’occurrence, là,…

Cliquez pour lire la suite ! »
première étoile

Première étoile


Pendant ces vacances, un nouveau sentiment s’est insinué en moi, vif, incisif, terrifiant, vicieux… Une inquiétude de mère.  C’était l’avant dernier jour des vacances, le jour de l’anniversaire de Niafette, il faisait beau, on s’était levés de bonne heure et de bonne humeur. Nous nous dirigions en glissant et en riant vers le « télé fesses », lorsque tout à coup, une…

Cliquez pour lire la suite ! »
somnambule

Somnambule. (sans bulletin, ni tintamarre)


Il est 23h30, et nous sommes assis sur le canapé quand tout à coup, un léger bruit nous parvient de l’étage. C’est le niaf qui, sans un mot, descend tranquillement les escaliers.  Je pouffe de rire en me cachant,  l’imaginant déjà se caler entre nous et réclamer un chocolat chaud, un bisou ou son truc (son truc, c’est le tee shirt…

Cliquez pour lire la suite ! »

22, v’là les flics.


Avant de commencer ce modeste article, il faut que je précise que je n’ai rien contre la police. (Voilà, c’est dit.) Seulement, même alors que j’ai jamais rien à me reprocher (enfin, presque jamais rien), je suis du genre à flipper dès que je croise un uniforme ou un gyrophare. Si on m’arrête pour un simple contrôle de routine, c’est…

Cliquez pour lire la suite ! »