Boire un monaco à Monaco. #BucketListe

Boire un monaco à Monaco me semblait un peu fou. Pas fou comme faire du saut à l’élastique ou me faire bouffer les peaux mortes par des poissons, entendons-nous bien, mais plutôt fou comme « est-ce qu’ils vont accepter de me servir un monaco ? » J’étais prête à relever le défi, en mode aventurière des terrasses de l’extrême. Un peu impatiente, même. Go.

La ville

La ville était située sur notre parcours de road trip et y boire un coup n’était qu’un prétexte : je n’y avais jamais mis les pieds. (et pire, je crois que je ne connaissais les images que via la famille Tuche, c’est dire.) Je suis d’ailleurs arrivée sur place en ayant en tête « Comme un ouragan ». Appelez-moi Cynthia Tuche.

Monaco

Si je n’aime pas le côté « m’as tu-vu » et surpopulation en général, et que j’ai halluciné devant le nombre de constructions, j’ai en revanche apprécié les ruelles (même si j’avais l’impression d’être à Disney !). J’ai adoré les jardins pour s’y promener à l’ombre des grands arbres.

Monaco
Monaco
Monaco
Monaco
Monaco
Monaco

La relève de la garde était sympa à voir au moins une fois, je crois. Surtout quand on s’invente des dialogues entre les gardes.

Monaco

Et ton défi ?

Oui, j’y viens. C’est qu’il faisait chaud et soif, dans les rues de la ville. Pourtant, une question subsistait : aurais-je le droit à un mélange de bière et de limonade avec un fond de sirop ? Comme je ne suis pas (du tout) du genre à me faire des films, j’imaginais le serveur, outré, me pointer du doigt. « Quel irrespect, Madame, nous sommes à Monaco voyons ! » Je préparais ma réplique : « Vous avez de la bière ? Vous avez de la limonade, vous avez de la grenadine ? Bah je peux avoir un Monaco alors (et une crêpe au sucre pour ceux qui ont les mêmes références culturelles que moi.)

Monaco

La révélation.

En fait, ils ont leur propre boisson estampillée Monaco. What else ? Un vrai business. J’ai dégringolé de mon piédestal bucketListien. En réalité, à chaque table, les touristes s’envoyaient un petit Monaco au fond du gosier. Je pense d’ailleurs que c’est à cela que les vrais monégasques se reconnaissent entre eux : ils ne boivent pas de bière/limo/grenadine, eux, ils SONT monaco. Nan mais oh. Moi, j’m’en fous. Touriste pour touriste, j’ai entraîné mon mec devant le palais pour qu’il immortalise mon verre devant les gardes. (personne n’en a rien eu à foutre, je ne suis donc vraiment pas originale.)

Mais tant pis. I did it ! Et cela restera un souvenir bien sympa !

Point 6 de la bucket liste, check ! Au suivant !

Monaco

Suivez #labucketlistedecycyn sur instagram !

2 Commentaires

Pour dire des trucs:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :