Cher patron, tu me fais chier.

Cher patron, je t’écris cette missive numérique pour te dire à quel point je suis déçue, triste et mécontente.

Depuis que je suis entrée dans ta société, en septembre 2001, j’ai toujours été une employée motivée, dynamique, ponctuelle, assidûe.

Promue en 2006, j’ai fait preuve non seulement de loyauté, mais aussi d’un investissement personnel conséquent.

Des heures supplémentaires ni remerciées, ni rémunérées, j’en ai fait à la pelle. Pour preuve, je suis toujours arrivée dans la boîte au moins une demi-heure avant les clients, toujours repartie un bon moment après le départ de ces derniers.J’ai toujours ramené mes dossiers à la maison pour bosser encore un peu.

J’ai accepté toutes les missions que tu m’as confié, sans jamais rechigner devant la tâche. J’ai pris ce que les autres ne voulaient pas faire, ce dont ils avaient peur, et suis allée dans des endroits où les collègues ne voulaient pas aller. J’ai remplacé en souriant et au pied levé, comme cette fois où tu m’as appelé 15 minutes avant la grande réunion d’une de tes succursales.

J’ai rivalisé d’ingéniosité, d’imagination, de ptites techniques pour atteindre les objectifs fixés par la politique de ton entreprise. (Je suis une commerciale du savoir, et crois moi, de nos jours, le savoir, c’est pas facile à refourguer.)

J’ai serré les dents sans m’énerver quand la mère d’un de mes clients a voulu me taper dessus, au motif que j’avais demandé des excuses à son fils pour avoir levé la main sur une collègue. Tu m’as dit d’étouffer l’affaire, j’ai posé mon ptit mouchoir dessus.

Mais aujourd’hui, mon ptit mouchoir, je l’enlève. Parce que tu octroies des bonifications n’importe comment, pacre qu’il n’y a rien d’humain dans ta politique.

Parce que je saurai, au mieux, 15 jours avant de commencer ma nouvelle mission où tu vas me placer sur ton grand échiquier manquant cruellement de transparence.

Que j’aurai donc, si tout se passe bien, 15 jours, en plein mois d’Août, pour gérer au mieux ma nouvelle mission en amont, pour inscrire ma niafette au périsco selon les jours que tu voudras bien me laisser, pour prévenir la crèche qui m’a demandé mes horaires avant mi juin.

Cher patron, si je n’aimais pas passionnément mon boulot, ton côté gestion de merde, je te dirai de te le mettre où je pense, et j’prendrai un congé parental de 3 ans, qui me servirait à chercher un autre taf.

Mais voilà, ce boulot, je m’y sens bien.

J’aime quand mes ptits clients acceptent mon produit, avides de nouveaux apprentissages, quand ils rentrent avec fougue dans mes projets, quand ils gagnent en autonomie. J’aime attiser leur curiosité, leur faire découvrir des lectures, des savoir faire. J’aime élargir leur champ de pensée (même si toi, patron, j’ai de plus en plus l’impression que tu voudrais que j’en fasse des moutons de panurge…m’enfin, passons.), leur horizon culturel.

Cher patron, bien sûr, je sais aussi la chance que j’ai de faire un métier qui me stimule, dans lequel je peux m’épanouir et apprendre chaque jour de nouvelles choses…je connais ma chance d’avoir des horaires pas trop compliqués, et je n’aimerais pas en faire un autre, de métier.

Mais franchement, aujourd’hui, jour de la distribution des postes où j’ai obtenu le droit de « play again »…tu me fais chier.

 

27 Commentaires

  • Maman Bobo 19 mai 2011 à 17 h 24 min

    Ils sont toujours nuls en gestion les patrons… c’est quand même balo puisqu’ils sont patrons!

    Répondre
  • Maman Bavarde 19 mai 2011 à 18 h 24 min

    Dark Gally,

    Oh merci!!!!!j’adoooooore ton commentaire!

    Répondre
  • Maman Bavarde 19 mai 2011 à 17 h 26 min

    Sauf que le mien, il a quand même une sacrée réputaion à tenir…et comme objectifs, l’avenir de nos enfants, merde!!!!

    Répondre
  • DarkGally 19 mai 2011 à 18 h 02 min

    ton article est tout simplement génial !!!! j’ai adoré la métaphore

    Répondre
  • Maman Bavarde 19 mai 2011 à 18 h 23 min

    Tililou,

    A mi temps, oui…mais du coup…quand est ce que je saurai où et quand??? Sûrement le jour même de la prérentrée, pour bien déconner!!!!

    Répondre
  • Mme Déjantée 19 mai 2011 à 18 h 33 min

    ouais, le mouvement c’est toujours dur dur … heureusement que pour les profs de collèges et lycées, les enfants comptent, parce que sinon je serais pas dans le caca avec Mr Déjanté!!!!

    Répondre
  • Tililou 19 mai 2011 à 17 h 40 min

    Tu reprends à temps parteil? C’est pour ça que tu parles de journées libres?
    Mais t’as raison, c’est pénible de ne rien pouvoir prévoir, d’être à dispo tout le temps… du coup on est obligé de prévoir même pour quand finalement on aura pas besoin de faire garder nos petits…

    Répondre
  • Cricri S. 19 mai 2011 à 19 h 40 min

    Et vlan !
    Courage !

    Répondre
  • maman mais ... 19 mai 2011 à 18 h 42 min

    j’ai rencontré le mien aujourd’hui et il m’a juste donné envie de chercher du taf ailleurs, je sais pas c’qui me retiens ? ah oui, le fait que j’en trouve pas peut être, la trouille aussi et l’avantage de reprendre à mi-temps en congé parental … pffffff je veux le beurre, l’argent, le cu du crémier, la gloire tout quoi !

    Répondre
  • kaki 19 mai 2011 à 21 h 11 min

    Superbe ! bien tourné ! je vois bien tout ce que tu veux dire. Tu as peu d’anciennenté encore je suppose. Moi avec la fermeture de ma classe j’espère savoir mon nouveau poste fin mai mais si c’est fin juin déjà ça va me saouler alors je compatis beaucoup à ton annonce de mi-aout c’est dégueulasse . Pour la crèche c’est clair que ce n’est pas normal..

    Répondre
  • Lily2b 19 mai 2011 à 23 h 42 min

    J ai adoré ton article, tu devrais peut-être lui imprimer …
    Je suis assez dégoutée de mon travail depuis la reprise et la façon dégueulasse dont j ai été traitée à mon retour de congé mater et maladie, je n ai pas été arrêtée par plaisir ce qui n a pas été compris. Ici on dit que le bon dieu ne paye pas tous les jours donc j attends en préparant l addition

    Répondre
  • Michèle 19 mai 2011 à 23 h 24 min

    SUPER article, si je te dis mon boulot, tu m’écris un truc pareil à coller sur la porte de mon bureau…..

    Répondre
  • Océane 19 mai 2011 à 23 h 37 min

    Et après on entend « bah ils ont bien de la chance les profs avec toutes leurs vacances!!! » ou  » facile la vie de fonctionnaire ! »… comme quoi les préjugés laisse toujours a désirer ! Bon courage, mais quoi qu’il arrive les élèves que tu auras l’année prochaine auront beaucoup de chance de t’avoir car si je pouvais choisir je te prendrai sans hésitation comme prof pour mon p’ti pirate!

    Répondre
  • Brynette 21 mai 2011 à 21 h 52 min

    Alors là, encore un très bel article… qu’on aurait aimé ne jamais lire, évidemment ! En tout cas, j’envie les petits n’enfants qui t’auront comme instituteuze à la rentrée !

    Répondre
  • Maman Bavarde 22 mai 2011 à 21 h 24 min

    Michele,

    Aucun souci…sauf si tu bosses dans l’inspection, j’ai du mal en ce moment… (même si je fais la part des choses bien sûre, je n’en veux pas « personnellement » aux gens!

    Répondre
  • Maman Bavarde 22 mai 2011 à 21 h 21 min

    Mme Déjantée,

    Nous aussi ça compte, hein…mais un point par gamin…alors que quand tu fais une heure d’anglais dans une autre classe, par semaine…ça te vaut 10 points…tout ça pour ne plus payer des intervenant extérieurs en anglais…grrrr, ça me hérisse le poil rien que d’y penser!!!!

    Répondre
  • Maman Bavarde 22 mai 2011 à 21 h 22 min

    maman mais pas seulement,

    Bon, moi, la chance que j’ai, c’est de jamais le voir, le boss!!!! Mais j’imagine que dans le privé, quand tu peux pas le blairer…ça doit être trop difficile…et pis comme tu le dis, quand on a besoin de bosser….

    Répondre
  • Maman Bavarde 22 mai 2011 à 21 h 23 min

    Cricri S

    Merci! de toute façon, maintenant, à part attendre…

    Répondre
  • Maman Bavarde 22 mai 2011 à 21 h 25 min

    Océane,

    T’es trop mimi toi !!!!! Plein de bisous à toi et au ptit pirate!

    Répondre
  • Maman Bavarde 22 mai 2011 à 21 h 26 min

    Lily2b,

    Si je l’imprime, je vais être fichée bien comme il faut!!!! mais je devrais peut -être l efaire circuler!!!Courage, c’est abusé parfois la façon dont certaines sont traitées en revenant de congé mater…

    Répondre
  • Maman Bavarde 22 mai 2011 à 21 h 27 min

    Brynette;

    Oui, j’aurai préféré ne pas avoir à l’écrire!
    Et merci, t’es mimi!!!!

    Répondre
  • jutab 24 mai 2013 à 14 h 47 min

    J adore cet article! Bravo et quelle malheureuse realite mm pour moi. J ai eu entretien il y a deux jours avec la direction de mon taf pour retour apres conge parental….et bien ils font chier donc je tente une reconversion. Je.ne peux plus! Bon courage a toi et bravo encore.

    Répondre
    • mamanbavarde 24 mai 2013 à 14 h 59 min

      arffffff, la reprise après le congé parental réserve souvent de mauvaises surprises…

      Répondre
  • celine 24 mai 2013 à 14 h 27 min

    Bravo ça m’inspire je pense que je vais écrire un article sur mon ancien patron qui m’a licencié pour cause : heu ben vous êtes partie trop longtemps on vous a remplacé et vu la conjoncture on peu pas vous reprendre :/ quel c…..

    Répondre
  • Stéphanie de Kidéclate 24 mai 2013 à 14 h 47 min

    une fois de plus, tu arrives à nous faire rire sur un sujet pas drôle du tout !!!

    La réforme de l’Education Nationale doit être COMPLETE.
    Courage…

    Répondre
    • mamanbavarde 24 mai 2013 à 15 h 03 min

      Ils font des choses, mais jamais rien correctement… heureusement qu’il reste l’humour!

      Répondre

Pour dire des trucs:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :