Les Cinq Terres #BucketListe

Les Cinq Terres s’était retrouvé sur ma bucket liste complètement par hasard, quand ma copine Serena avait dit : si vous visitez l’ Italie, il faut passer par les Cinq Terres. Honnêtement, je ne savais même pas où ça se trouvait, alors j’ai jeté un coup d’oeil sur Google images. Coup de coeur. Alors j’ai dit : « Ok, je l’ajoute à ma bucket liste. »

La préparation du séjour

C’est mon grand souci. J’ai regardé les jolies images et hop, j’ai réservé une petite chambre d’hôtes dans un des villages, à Corniglia, sans me soucier des détails techniques, on aurait bien le temps de voir sur place. Sauf que les villages des Cinq Terres sont juste absolument relous à rejoindre en voiture. En été, il est quasi impossible de s’y garer… et cela a fait bien failli nous valoir une grosse dispute à peine arrivés sur place. Se garer à 3 kilomètres en plein caniard et marcher avant même de rejoindre le village en ayant que deux jours et une nuit sur place, c’était impossible. Alors on s’est dirigé vers notre chambre d’hôtes (qu’on a mis 2 heures à trouver en marchant !), on s’est fait un bon resto et on s’est organisés pour le lendemain. Les Cinq Terres, on les ferait en train.

Cinque-terres
  • Bon à savoir : Si vous vous y prenez à l’avance, mieux vaut utiliser le train à partir de La Spezia. Un train local, avec billets sur un ou plusieUrs jours, relie chaque village. (lien ici ) Pour mieux apprécier les paysages incroyables, essayez de prendre aussi le bateau.
  • Nous avions pris un logement à Corniglia (celui-ci) mais il y en a des moins chers et vous pouvez aussi bien vous loger à la Spezia afin de prendre le trin (quelques hôtels ici)

Admirer les Cinq Terres.

Ensuite, il ne reste plus qu’à ouvrir les yeux et à kiffer. Les villages sont de petits trésors, les paysages tous plus sublimes les uns que les autres, qu’on se trouve à Monterosso, Vernazza, Corniglia, Manarola, ou Riomagiore . Nous avons eu un véritable coup de coeur pour ce dernier.

Cinque-terres
Cinque-terres
Cinque-terres

Marcher et découvrir de nouveaux points de vue, s’arrêter boire une bière et suspendre le temps, prendre le temps justement. La douceur à l’italienne. Nous avons regretté de nous arrêter si peu finalement. Cela ne nous a donné qu’une seule envie : revenir, avec les enfants, pour qu’eux aussi en prennent plein les mirettes, prendre le temps de se baigner, de visiter en bateau ou par les sentiers de randonnée. Un jour, c’est promis, on se le fait… ce sera peut-être sur ma bucket liste d’avant 50 ans !

Cinque-terres
Cinque-terres
Cinque-terres
Cinque-terres
Cinque-terres
Cinque-terres
Cinque-terres

Les autres articles de la bucket liste :

2 Commentaires

  • petitdiables 25 janvier 2019 à 13 h 05 min

    Je crois que, même en Français, on dit Cinque Terre, je connais bien, j’en suis originaire 😉

    Répondre
  • Elodie LC44 28 janvier 2019 à 8 h 26 min

    C’est magnifique <3
    J'aimerai trop y aller un jour !
    Allez, je l'ajoute à ma bucket liste voyages 🙂

    Répondre

Pour dire des trucs:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :