Comment un sac à dos nous a sauvé la vie.

Lundi 3 septembre: Pré-rentrée des enseignants. C’est donc également le grand retour du Niaf à la crèche. Depuis quelques jours, je lui en parle, lui expliquant les grands changements qui vont arriver, parce qu’il devient grand: la cantine le midi, la sieste dans un petit lit sans barreaux, les promenades plus longues, les activités plus chouettes…J’ai le sourire, ça va bien se passer, Niaf a toujours été un ptit chouchou là bas, et il y est toujours allé plein d’entrain.

8h45, Niaf ne veut pas quitter mes bras. Normal, après deux mois entiers passés avec sa môman, c’est pas facile. Je pars sereine, il va pleurer un petit peu et dès que j’aurai tourné les talons, recommencé ses bêtises.

16h30. Le débrief est moins otpimiste , Niaf a pleuré toute la journée. Bon,la prem’s quoi…

Mardi 4 septembre: Les longs horaires commencent, je dépose mon petit garçon à 7h30. Il hurle. Nan, je me refuse à avoir le coeur serré et une boule auventre. On respire, il lui faut le temps de l’adaptation.

Deuxième semaine: Niaf continue à pleurer toute la journée. On a essayé de l’emmener avant sa soeur, après sa soeur, avec un doudou, un autre, avec celui de Niafette. Dès qu’il aperçoit les portes en verre de l’immeuble, il pleure, il crie, il dit qu’il ne veut pas. Quand on va à l’école, il rentre comme une furie dans la classe, et s’installe, faisant le caméléon. Il affirme vouloir aller à l’école.

Non aime pas…moi, Anès (la maitresse de Niafette.) Quand je lui explique qu’il est trop petit, il se dirige vers la classe des petits. Niaf, tu n’as pas deux ans, tu ne peux pas aller à l’école. Qu’à cela ne tienne, Niaf assure à tout le monde qu’il a deuzans.

Je commence à redouter le moment de le déposer, craignant la crise. Je ne suis plus si sereine.Toute la journée, il appelle Asa, Maman, Papa. Se calme pour jouer un peu, puis pleure de nouveau.

Est-ce qu’il s’ennuie, est-ce qu’il y a quelque chose qui ne lui va pas du tout?

18 septembre. Il pleut, et je sors le k-way acheté en fin d’été. C’est le coup de foudre. Avec ce k-way, était offert un ptit sac à dos assorti. Niaf n’a jamais voulu s’encombrer, mais là, il veut mettre sac à dos. Je rigole, j’ai la chanson de Dora dans la tête. Mon fils est un explorateur. S’il pouvait explorer la crèche…

Je tente une dernière idée. Dans le sac, on met le doudou lion offert à sa naissance, et un doudou que Monptitboutd’ailleurs nous a envoyé en cadeau. Le Niaf est fier, on lui dit qu’il est grand, avec ce sac.

Le lendemain, il réclame le sac pour aller à la crèche. Se cache dans mon cou, mais descend bien vite, pour montrer qui est ce lion qui sort la tête du sac. C’est gagné! (oui, comme dirait Dora, encore:) )

Depuis, chaque soir de crèche, je retrouve mon niaf, sac au dos. C’est légèrement encombrant, et les tatas de la crèche se sont fortement engueulé si elles tentent de l’enlever, mais elles jouent le jeu. Sac à dos doudou est donc présent, à chaque moment de la journée, sur la chaise pendant les repas, à côté de l’oreiller pendant la sieste, et sur le dos quand Niaf  joue. Un coup de blues, on serre fort le sac à dos, et ça passe. Et le must, c’est qu’on peut aussi l’utiliser comme un petit ballon…

Mamanbavarde a le coeur moins serré et sa boule au ventre a disparu….Et le niaf est à la pointe de la mode, n’est ce pas Lucky Sophie?

sac à dos

Et vous, des ptites astuces pour éloigner les gros chagrins?

 

 

17 Commentaires

  • PetitDiable 29 septembre 2012 à 12 h 50 min

    Tu m’étonnes, il a la classe!

    Répondre
    • mamanbavarde 29 septembre 2012 à 14 h 50 min

      ^^ Je ne peux quand même m’empêcher de penser au sketch de Dany Boon, sur le k-way!

      Répondre
  • Stef 29 septembre 2012 à 13 h 21 min

    J’ai souffert avec toi au début de l’article et quel soulagement à la fin… ouf… Et en plus il a la classe !!

    Répondre
    • mamanbavarde 29 septembre 2012 à 14 h 49 min

      Moi aussi, j’ai souffert 🙂 il a graaave la classe, même!!!

      Répondre
  • sun 29 septembre 2012 à 13 h 35 min

    oh c’est mignon ! Courage Niaf !

    Répondre
    • mamanbavarde 29 septembre 2012 à 14 h 48 min

      ça y est, il a repris du poil de la bête!

      Répondre
  • Mamanblog 29 septembre 2012 à 14 h 27 min

    Chez nous La Sauterelle ne va à l’école qu’avec son coussin, son luminou et son doudou dans son cartable (c’est juste énorme) Mais c’est son kit de survie !!

    Répondre
    • mamanbavarde 29 septembre 2012 à 14 h 48 min

      On est soft alors, finalement!!!

      Répondre
  • sandra 29 septembre 2012 à 14 h 40 min

    belle histoire!!
    allons y lets’ go!!!!!!! 😉

    Répondre
    • mamanbavarde 29 septembre 2012 à 14 h 48 min

      c’est parti les amis!

      Répondre
  • Maman louzoù 29 septembre 2012 à 15 h 07 min

    « We did it » ^^
    Pauv’ tit père, j’ai eu mal au coeur à lire le début 🙁
    Ici c’est Papa qui avait mal au sien, la 2eme sem. Tit cul n’était plus très ravie de l’école, Papa au fur et à mesure des essais en tout genre à vite vu que les autres enfants avaient leur doudou dans les bras en rentrant (alors que la maîtresse nous avait demandé de ne pas le faire) du coup il les lui met (oui elle en a 2) dans les bras avant de partir et c’est mieux

    Répondre
    • mamanbavarde 29 septembre 2012 à 16 h 47 min

      Bah oui, pauv’ tit cul sans doudou … Si ça va mieux aussi, c’est le principal!

      Répondre
  • Lucky Sophie 29 septembre 2012 à 15 h 19 min

    Yes, yes , yes, vous avez trouvé une solution !!! Mais j’ai pas compris s’il ne quittait plus le k-way non plus ?! 😉

    Répondre
    • mamanbavarde 29 septembre 2012 à 16 h 48 min

      C’est là le problème. Je refuse le bain en K-way…il refuse d’aller au bain sans k-way…on passe notre temps à négocier! Et en plus maintenant, il a un coup de foudre pour une écharpe qu’il refuse de quitter également!!!

      Répondre
  • Madame Moustick 29 septembre 2012 à 21 h 13 min

    Il a trouvé son doudou de crèche. Le ouistiti a rien de moins que deux coussins, un lange et un bébé ….

    Répondre
    • mamanbavarde 30 septembre 2012 à 0 h 17 min

      Ah mais en fait, j’ai bien fait d’écrire cet article, ça me rassure!!! Il voyage léger, mon niaf, en réalité!!!:)

      Répondre
  • Olivier - Je suis papa ! 22 octobre 2012 à 13 h 08 min

    Pauvre bonhomme ! Courage !
    Nous, pour les gros chagrins, pour l’instant, rien de tel qu’une bonne cracotte… 🙂

    Répondre

Pour dire des trucs:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :