«

»

De Monpazier au domaine de la Tuque, pélerinage.

L’année de mes 25 ans, je suis montée dans ma vieille Opel Corsa et j’ai fait 600 bornes pour aller me perdre au fin fond de la Dordogne, dans un camping où j’allais passer l’été…et où j’ai finalement passé 5 mois.

Je m’y suis fait des amis, j’y ai fait la fête, j’y ai appris la diplomatie.

Chaque matin, après avoir fait la fermeture du bar « Chez Minou », je me retrouvais dans le centre de Monpazier pour boire un café, seule. J’étais subjuguée par le calme qui y régnait, par ce sentiment de sérénité dans lequel cette bastide me plongeait.

En retournant au camping, je ne manquais pas d’embrasser du regard le château de Biron, dont j’étais tombée amoureuse.

Et chaque jeudi, j’accompagnais les randonneurs jusqu’au domaine de la Tuque pour une dégustation de vin et une visite des vignes, au calme.

Alors, quand j’ai lu sur le planning du séjour organisé par la Semitour qu’on allait repasser par tous ces endroits emblématiques d’un morceau de ma vie, j’ai souri. C’était parti pour un pélerinage sur les traces de ma jeunesse.

Bon, avec plus de confort, tout de même, parce qu’on a commencé par manger et dormir à l’hôtel Edward 1er de Monpazier, où je me suis pris pour Princesse Sarah (oui, ça m’arrive régulièrement.)

hôtel monpazier

hôtel monpazier

Le lendemain, c’était quartier libre à Monpazier où j’ai retrouvé cette impression de calme et de douceur. (j’y suis retournée depuis avec le n’am et les enfants, qui ont bien saisi de quoi je parlais… Tranquilité, zenitude, bonheur simple.)

Puis, nous avons viré de cap vers le château de Biron, où, il y a 6 ans, le n’Am m’avait fait une chasse au trésor incroyable. Là bas, nous avons pu découvrir l’atelier pour graver notre monnaie, c’était génial !

Nous sommes ensuite allés déjeuner au domaine de la Tuque, qui fait désormais également chambre d’hôtes. Gilles, le propriétaire, s’est occupé des vignes afin de faire du vin bio. C’est vraiment un lieu à découvrir et un vin à déguster si vous séjournez dans la région.domaine-de-la-tuque-périgord

domaine-de-la-tuque-périgord

domaine-de-la-tuque-périgord

J’espère que les photos rendront compte de la quiétude des lieux, moi ça me donne juste l’envie d’y retourner encore !

Vous pouvez également lire dès à présent ou bientôt, les débrieffs de Claudia, Marion et Antoine, Philomène et Julie.

 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

(2 commentaires)

  1. Lftrouck

    C’est tellement beau! Tu m’as réellement donné envie d’en savoir un peu plus. Un lieu chargé d’histoire et paisible, magnifique à découvrir en photo alors en vrai… je n’imagine même pas.
    A bientôt
    Marine.

  2. sylvaine

    tu reviens sur des lieux de ta jeunesse et tu nous fais découvrir notre patrimoine.
    merci pour cette agréable balade!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>