Untitled

En débutant cette déclaration d’amour, je pense au célèbre Edouardo, dont je partage la pensée de coeur:  je t’aime le lundi, je t’aime le mardi, je t’aime le mercredi… et les autres jours aussi.

Mais si je veux être honnête dans ma déclaration, il me faut m’éloigner des grands philosophes du siècle dernier, et écrire de ma plume ce que j’ai sur le coeur…

Mon n’am, tu es mon Monsieur Patate à moi. Même que si t’étais chauve avec le nez de traviole, je t’aimerais quand même (mais t’es pas obligé de tester, hein.)

Tu es celui qui m’a fait renoncer à mes grands principes sur le mariage (ou plutôt sur le non mariage.)

Celui qui me donne le sourire, tôt, le matin, alors que j’ai la tronche dans le derche. Le seul qui puisse même me causer avant mon premier café, c’est pas rien!

Celui qui peut réussir à faire déplacer mon popotin aimanté au canapé pour me sortir par temps de neige/pluie/vent alors qu’il y a une rediff avec Stéphane Plaza  à la télé. Tout ça pour m’amener à Castoche acheter de la colle à parquet. Et même que finalement, j’aime ça.

Tu es le seul qui puisse me donner envie de rester sous la couette alors qu’il y a soirée commérages chez une copine, avec plateau schockobons et bailey’s pour faire passer le chocolat. (ok, on s’en fout, on n’y va pas, on a qu’à s’cacher sous les draps… on commandera des pizzas, toi, la télé, les niafs et moi…)

Tu es l’épaule sur laquelle m’appuyer, le cou dans lequel me nicher, les pieds à ne pas renifler (oups.)

Tu es celui qui m’a fait monter au 7 ème ciel, qui a accepté une tierce personne dans notre couple par amour, qui me prévoit des surprises jusque dans le moindre détail.

Tu es celui là. Avec ton caractère un brin emporté, tes sourires moqueurs, ta mauvaise foi, ton regard qui m’émoustille, ta maniaquerie, tes attentions, ton humour, tes coups de folie, ta loyauté, ta tendresse, tes défauts et tes qualités. Celui qui me correspond, à moi (avec mes défauts et mes qualités, pareil, mais un peu plus de qualités quand même. Quoi?)

Mon n’Am, je t’aime.

PS: J’ai réunion à 18 heures ce soir. Et je pense que ma mère va s’incruster pour le dîner. Arffff, d’ailleurs, y’a rien à becqueter. et je pense que j’adorerais un bon bain en rentrant. Voili voiloù… C’est quoi la date aujourd’hui, déjà?

PPS: Si tu n’es pas le N’am mais que tu as lu jusqu’au bout, tu as le droit de copier coller ce témoignage d’amour, empreint d’un romantisme exacerbé pour l’envoyer à ton n’amoureux/se, qui, j’en suis sûre, va surkiffer. Quoi?

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 thoughts on “Déclaration d’amour (actualité oblige)”

  1. « Tu es l’épaule sur laquelle m’appuyer, le cou dans lequel me nicher, les pieds à ne pas renifler (oups.) »
    Une des plus belles rimes que je n’avais lues depuis longtemps. Merci pour cette crise de rire avant de me coucher!

  2. Mon tit mot est sur la table du pti déjeuner !!!
    Beaucoup moins joli que le tien, mais avec une plus grande précision sur la fin de soirée, tout en suggestivité …

    J’espère que le N’am te ferra une aussi belle déclaration

  3. mdr… j’allais te demander si je pouvais faire un copier-coller… à part pour le café… j’en bois pas ! Mais moi ce soir c’est tête à tête avec ma mère… mon amoureux est en formation à Paris…

  4. Une déclaration commer ça, pile poil le jour ou les lois du commerce ont décidé que c’était aujourd’hui. Tu as vraiment changé tes principes ! Alors les compines on ferme ses yeux et on lit pas ce qui suit : Je t’aime !

  5. Punaise tu m’as d’abord fait rigoler en citant Eduardo, mais en lisant le reste j’ai les yeux qui picotent (légèrement a fleur de peau aujourd’hui) (putain!) (ahem) joyeuse saint Valentin a vous les amoureux

  6. Jolie déclaration… à 2 ou 3 détails près (et personne ne me fera parler des pieds de ton n’amoureux !!!)
    J’espère que pour le bain, tu as vu juste car pour l’incrustation maternelle tu t’es plantée 😉
    PS : je ne te remercie pas pour la chanson de Bénabar que je vais garder en tête toute la soirée même si ici c’est « moi, l’ordi et moi » 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.