Enquête à Bastille…

Quand j’étais petite, avec mon cousin, on jouait les enquêteurs. Rien ne pouvait avoir de secret pour nous, on était élucideurs de mystères. (si, ça existe.) Alors, quand j’ai reçu une invitation dans un endroit gardé secret, j’ai sauté de joie. 

Petites joueuses que les Totally Spies ! Les copines et moi, on allait relever le niveau et découvrir en moins de deux où nous avions mis les pieds ! 

Pourtant, dès le départ, on a compris que ce ne serait pas facile. 

L’imposante place de la Bastille, juste en face, nous hippotisait. Oui, je reste une touriste à Paris. 

bastille hippo

Mais alors, était-ce le colonel Moutarde, dans le salon, avec un couteau de cuisine, qui nous aurait invités ? L ‘hippothèse n’était pas à prendre à la légère, mais la galerie de portraits me rendait songeuse. 

IMG_4025

IMG_4024

IMG_4026

IMG_4023

IMG_4027

IMG_3983

étage hippo

Pour réfléchir, rien de tel qu’un tatoo éphémère, c’est bien connu. Je me laissais faire, regardant les divers choix qui s’offraient à moi… Curieux … Devais-je y voir un hippothétique signe ? 

TATOO HIPPO

hip ho

Des serveurs, aux petits soins, proposaient des petits déjeuners : le réveil gourmand ou le réveil en douceur. Dommage qu’on soit en plein milieu de semaine, le brunch du dimanche m’aurait aussi tenté ! 

Mais déjà, il me semblait découvrir un nouvel indice sur mon chemin. Il fallait que je teste ce massage particulier pour tenter d’en savoir plus. Un quart d’heure plus tard, remplie de bien être, j’avais envie de calculer  l’hippotenus de mon tatoo, mais c’était tout. Bizarre. 

massage hippo

J’ai repris un petit déj (la salade de fruits était à se rouler dans l’herbe), dans une alcôve ayant sur nous l’effet d’un cocon. Avec les copines, on se sentait à la maison. Tellement qu’on s’est dit que c’était le moment de se commander un mojito. Ou deux. Avec un panier grignotage, comme l’Afterwork proposé dans la carte. Un régal. C’est pas parce que l’enquête piétinait qu’on allait se choper l’hippoglycémie

Super hippo

IMG_4009

Et puis tiens, un wok aux gambas comme je n’en avais jamais goûté, ça le faisait aussi, non ? Oui. En mon for intérieur, je me disais que l’hippotèque de ma maison pourrait nous permettre de vivre ici, même, tellement on était bien contre les coussins, face à la Bastille. Et que quand on aurait marre, on pourrait aller au bar, juste en bas, ou sur la terrasse chauffée mais ouverte sur la rue.  Mais la panna cotta, à moins que ce soit les churros au chocolat ou l’île flottante géante m’ont soudain contrainte à envisager la l’ hipposuccion

IMG_4021

Hop ! L’hippop allait me permettre de bouger mon derrière d’hippopotame, tiens. 

IMG_4002

hip hop

Et de profiter ensuite sans culpabiliser de délicieuses crêpes, tandis que les enfants faisaient de l’origami. 

IMG_4016

IMG_4015

Vraiment, il y avait comme un indice sur lequel je devais mettre le doigt… Installées sur la terrasse privative, en buvant un thé dans ce mug trop stylé, on a analysé la journée…

Capture d’écran 2016-09-01 à 22.50.03

Hippo hip Hourra ! Mystère résolu ! 

 On était dans le nouvel Hippo ! Avec les valeurs de l’Hippopotamus que tout le monde connaît, le côté familial et kidsfriendly, mais totalement tourné vers le renouveau… le côté hipp(o)ster et convivial de l’Hippo ! 

 Et en attendant qu’il ouvre dans d’autres lieux et villes, filez vite à celui de Bastille, et découvrez en plus sur la page Fb dédiée ! 

Isa, Fred, Virginie, Aurélie, Aurélie, et moi, on a grave kiffé ! 

PS : Bescherelle ta mère, excuse pour les mots en italique. C’était voulu, hein ! 

Merci Hippo pour cette journée extra ! 

3 Commentaires

  • eve 3 septembre 2016 à 19 h 45 min

    C’est la première fois que je découvre cet endroit, on a la journée pleine et plein de chose à faire et pour les grands et pour les petits
    Le concept est cool et le décor est original
    Merci pour l’info et au plaisir de vous lire

    Répondre
  • Vlynette 3 septembre 2016 à 22 h 20 min

    Dire qu’on aurait pu s’y retrouver !!! Bon, on a dit « ni regrets, ni remords »… mais ça avait vraiment l’air bien 🙂 Je crois que je ne laisserai pas passer le mois de septembre sans y mettre les pieds !

    Répondre
  • Fred Une Souris Bleue 4 septembre 2016 à 22 h 19 min

    Belle enquête Sherlock 😉

    Répondre

Pour dire des trucs:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :