Et l’adoucisseur d’eau Culligan fût.

Lorsqu’on est arrivés à la bavarde house, il y a un an, tout excités par cette nouvelle vie qui nous ouvrait les bras, on n’avait pas pensé qu’un détail risquait de nous démanger fortement :

la rugosité de l’eau.

Nous vivons dans un lieu très calcaire, et j’ai une peau de crocodile, qu’aucune crème n’a jamais vraiment réussi à hydrater suffisamment.

Au bout de quelques jours à peine, les démangeaisons se sont faites sentir. Ce n’est pas très glamour à raconter, mais je me réveillais la nuit en me grattant jusqu’au sang. Quant au Niaf, il avait des traces sur la peau comme si on l’avait brûlé. L’horreur. Immédiatement, on a pensé que l’adoucisseur d’eau pourrait peut-être nous aider. Il fallait tenter, sinon, on allait finir sans peau.

La magie des réseaux sociaux … et de Culligan.

Me grattant toujours les bras, j’ai commencé à regarder les forums : on y parlait de Culligan. J’ai ouvert mes mails : j’en avais un de l’agence de presse qui me proposait de le tester. Ni une, ni deux, rendez-vous a été pris pour le lendemain.

L’installateur est arrivé (oui, comme Zorro, mieux qu’un héros pour moi !) et a vérifié l’état de l’eau. Il y avait du rose et du bleu dans ses petits tubes à essai. J’ai analysé avec lui la qualité de notre eau. C’était franchement pas terrible. Même sans parler de nos peaux, le calcaire s’entassait dans les éviers, dans nos machines et même dans nos canalisations.

L’installation a pris moins d’une heure. Je ne vous ferai pas un résumé technique, je n’y connais rien, et ouf, je n’ai donc eu à m’occuper de rien. Nous avons souscrit un abonnement comprenant les sacs de sel et les entretiens à l’année. Ce dont je peux parler, c’est :

les effets positifs de l’adoucisseur d’eau :

  • La disparition du calcaire dans les éviers, les douches, la bouilloire… (dont un morceau de tartre qui s’est évacué quelques jours après du chauffe-eau ! C’était dingue !)
  • Nos peaux qui en quelques jours, ont retrouvé une apparence normale (et donc mes nuits qui ont été sauvées.)
  • La facilité à utiliser l’adoucisseur d’eau. C’est simple, il n’y a rien à faire. La réserve est immense, on peut donc y mettre un énorme sac de sel et être tranquille. La vanne bipasse manuelle est également très pratique, notamment quand on veut utiliser une grande quantité d’eau sans l’adoucir avant (pour remplir la piscine, ou pour faire des travaux.)
  • La mémoire des réglages en cas de coupure de courant : très pratique !

Cela fait un peu ménagère de moins de cinquante ans, mais croyez-moi, ma peau me dit merci. Et moi je dis merci à Culligan. C’est une marque connue et je leur fais confiance. Le fait de bénéficier d’un abonnement me permet d’être sereine. Nous sommes d’ailleurs en train de nous renseigner pour installer un filtre Culligan pour purifier l’eau de notre robinet robinet et la boire sans aucun souci.

Et même s’il prend un peu de place, on ne pourrait plus se passer de Jean-Tyler, l’adoucisseur !

#Article en collaboration avec Culligan

3 Commentaires

  • Patricia 2 avril 2019 à 9 h 45 min

    J’en ai un depuis 8 ans, super contente et j’ai aussi le filtre osmoseur qui me sert pour boire, cafetière, fer à repasser etc…

    Répondre
  • Milie_MW 2 avril 2019 à 12 h 20 min

    Ah j’en rêve ! Je supporte plus le calcaire du sud ! J’ai même dû renoncer à mes projets de noir pour la SDB à cause de ça ! Et sur la peau, c’est l’horreur !

    Répondre
  • Collado 2 avril 2019 à 21 h 58 min

    Moi aussi j’ai vraiment du mal avec ce calcaire!
    Ça gratouille,pique,tiraille et malgré de l’huile de coco après chaque douche c’est la même histoire!
    C’est onéreux mais ça vaut le coup de se poser la question et aussi la place!
    Merci pour ce retour!

    Répondre

Pour dire des trucs:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :