Pardon, mais je suis maman.

Non,  je sais, ce n’est pas une excuse… mais quand même, je suis maman.

je suis maman

J’ai des vergetures, de la morve collée sur l’épaule, des jouets qui font du bruit dans mon sac à mains, des kleenex chocolatés dans mes poches, les genoux sales à force de m’accroupir pour jouer aux voitures… mais c’est parce que je suis maman.

Mon fond d’écran change au gré des progrès niafesques, je n’écoute plus rien au boulot si le numéro de l’école s’affiche sur mon portable, je raconte des histoires désespérantes d’ennui pour les nullipares qui m’entourent, je sais faire la différence entre les tailles de couches (même la 4 et la 4+)… parce que je suis maman.

Je dois prendre rendez-vous un mois à l’avance pour boire l’apéro avec les copines, je peux décommander 20 minutes avant parce que le p’tit dernier a les yeux qui brillent un peu trop fort, des miettes de gâteaux jonchent le sol de ma voiture, ma baignoire est remplie de jouets en plastique… parce que je suis maman.

Je connais les derniers dessins animés, je sors des blagues dignes de Carambar,j’arrive démaquillée et même pas coiffée certains matins,des gommettes sont parfois collées à mes fesses, je parle en hachant les syllabes et en faisant gesticuler mon index, j’ai des cernes qui m’arrivent au double menton,  je dis certains mots en les épelant pour que les non lecteurs ne comprennent pas, je suis super excitée par Noël… parce que je suis maman.

Je ne sais plus ce que c’est qu’une grasse mat, le mercredi est la pire journée de ma semaine, je pleure comme une madeleine dès que je vois un enfant triste à la télé, j’aimerais pouvoir arrêter le temps pour mieux profiter, je zappe dès que je vois le logo « interdit aux moins de 16 ans » , je me retrouve parfois à regarder Trotro 20 minutes avant de me rendre compte que suis seule sur le canapé, je fais souvent des nouilles et des saucisses,  je hurle quand y’a des cacahuètes à l’apéro… parce que je suis maman.

Je suis plus fatiguée, plus émotive, plus inquiète, plus responsable, plus concernée, plus heureuse, plus câline, plus attentive, plus affectueuse, plus gaga, et toujours aussi tarée même si j’ai changé… parce que je suis maman.

Etre maman, ça excuse quand même pas mal de trips qu’on n’avait pas avant.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

23 thoughts on “Excuses de maman.”

  1. oh c’est bien vrai tout ça et tu peux comprendre QUE quand t’es maman avant tu regardes les parents avec des yeux en forme de soucoupe d’un air mais elle est pas bien celle là !

  2. Oh la la comme ca me rassure de savoir que je ne suis pas la seule a etre maman comme tu le decris. J’ai quelquefois l’impression d’en faire trop ou des fois pas du tout assez…. enfin je v arrêter de culpabiliser lol… en tt cas ton blog est genial continue comme ca

  3. avant je rigolais de tout ça en me disant oh elles abusent un peu quand même les mamans mais ça c’était avant (nullipart) maintenant je me reconnais dans tout (Leyna 3 mois) !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.