Tout a (presque) commencé le 12 novembre, avec ce message de Laurence: 

« Dis, ma box n’a toujours pas été livrée? C’était prévu pour mi novembre tu me diras 😉 « 

fail-little-mum-box

En lisant cette phrase, j’ai eu comme un mauvais pressentiment. Je ne savais pas DU TOUT de quoi ma vendeuse de chaussons préférée me causait. Avant de lui répondre qu’elle se plantait de destinataire, j’ai remonté le fil de la discu, mue par une sorte de 6ème sens, pour me prendre de plein fouet une bonne dose de culpabilité. 

Quelques semaines avant, Laurence m’avait demandé un service: réceptionner chez moi la Little Mum box et lui renvoyer chez elle, puisqu’il n’y avait pas de livraison directe en Belgique. J’avais immédiatement répondu (sinon, j’oublie) qu’il n’y avait AUCUN souci, penses-tu, après ce qu’elle avait fait pour mes bottes de mariage, je pouvais bien lui rendre la pareille. Ce soir là, j’avais une lessive sur le feu et une casserole qui hurlait pendant que les enfants passaient au sèche linge, tout comme l’aspirateur. La tête partout et ailleurs, un peu dans le cul quand même, comme un soir normal de vie de mère. Entre les devoirs et le dessert j’étais passée sur Facebook, et puis j’avais remis mon téléphone dans le frigo. 

J’avais halluciné en recevant deux Little Mum Box la semaine suivante. Drôlement sympa, les tests blog. J’avais écrit mon article, et filé certains produits à Val et à ma maman. 

La question a donc sonné le glas de mon affolement général et d’une nouvelle inquiétude: ne souffrirais-je donc pas d’un alzheimer précoce? Heureusement que je ne suis pas hypocondriaque . 

Immédiatement, je lui ai répondu : 

little mum box fail

Oui, je suis du genre couillue. En même temps que j’écrivais mon mensonge éhonté, j’ai couru à la recherche de MA little mum box. Je pouvais tout récupérer… sauf le parfum Bonton que le niaf porte chaque jour. J’ai vite appelé Val à la rescousse, elle avait le flacon… quasi vide aussi. Sur le site, j’ai commandé immédiatement une nouvelle Mum Box, qui m’annonçait une livraison mi décembre. Suées, flippe… angoisse. 

C’est quelques jours plus tard que j’ai pris une grande inspiration pour expliquer toute l’affaire à Laurence. Qui a ri, en me remerciant de lui prouver que j’étais aussi débordée  et prompte aux oublis qu’elle. (ouf, je n’ai donc pas alzheimer, juste un syndrome du « trop de choses à penser ».) Dix minutes plus tard, la little Mum box m’attendait dans la boite aux lettres, telle la petite morale à la fin de l’histoire : tu es récompensée de ton honnêteté, semblait-elle me dire… 

Rendez-vous sur Hellocoton !

8 thoughts on “Le fail de la little mum (débordée) box.”

  1. haha ! ben on te reconnais bien là ! la femme au grand cœur, mais sans tête 😉

    Sinon, j’aurais bien souhaité son anniversaire à Laurence, mais je ne trouve pas le lien de sa page ? (mais je suis peut être débordée !)

  2. lol j’aurai pu faire de meme c’est sur 🙂 je suis continuellement débordé et surtout très tete en l’air 🙂
    j’ai liké la page facebook parce que c’est vrai, les chausson sont vraiment superbes 🙂

    bizzz
    granouche (adeline)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *