Comment j’ai arrêté les gros mots pour me mettre au suédois.

1983. La petite Cynthia, 4 ans, déjà très bavarde, consulte sa maman. « Maman, y’a Julien qui a dit  CACA BOUDIN » . C’est pas bien de dire CACA BOUDIN, hein? Hein oui, on n’a pas le droit de dire CACA BOUDIN?  Moi, je ne dis pas CACA BOUDIN, parce que c’est pas bien de dire CACA BOUDIN. « 

gros mots

On ne peut que remarquer la subtilité des propos, la délicatesse du parler. Ouais.

2013. Le petit Niaf, 2 ans, déjà très bavard, joue tout seul, observé de loin par sa môman (qui, comme tu le sais, le regarde objectivement, toujours.) Oups, il fait tomber Monsieur Patate et un mot s’échappe de sa bouche. Incompréhensible, ou presque. Il n’a pas dit…??? Nan, il ne l’a pas dit, forcément. Oups. Il n’y a plus de doute, le Niaf fait tomber M. Patate de son plein gré. Et lâche un PUTAIN comme sa mère envoyait du CACA BOUDIN 30 ans plus tôt. Mais WTF, quoi! (WTF, pour les novices, ça veut dire what’s the fuck. C’est pas joli joli non plus.)

 

gros mot

Sa mère  (ah oui, moi) le reprend : Nan mais oh! Qu’est ce que j’entends? C’est un vilain mot, blablabla (je te passe le sermon, tu dois connaître.)

Quelques heures plus tard, au moment privilégié du change de couche (le niaf aime être entouré par l’odeur de merde caca pour se confesser, se confier, tout ça) la discussion revient, telle que Mamily l’a entendu il y a 30 ans:

 » Maman, PUTAIN, est gros mot. Moi y dis pas PUTAIN. Est pas bien dire PUTAIN. PUTAIN, pas beau. Pas dire PUTAIN, hein Maman?  » Euh… oui, voilà chéri. On ne le dit plus, d’accord?…

Next change. L’odeur du caca, tout ça.  » Oh, Maman, est digoulasse la couche.  » Pardon??? Non, Niaf, « digoulasse », c’est un gros mot, on ne le dit pas.

« Ah oui. Digoulasse est comme PUTAIN, on dit pas. Y dis pas DIGOULASSE, y dis pas PUTAIN. Pas beau, DIGOULASSE et PUTAIN. Moi, y dis pas.

Putain… euh, oups. Là, c’est à nous, parents, de nous remettre en question, niveau vocabulaire. On ne peut décemment pas faire l’autruche et se dire « Mais putain, bordel de merde, où ce qu’ils ont appris leurs gros mots?  » Ce serait hypocrite, on le sait très bien. On a le PUTAIN facile, par ici. Il faut trouver une solution. Vite.

Réflexion. Pub. Pub? Solution:

gros mots sympas

 

NJUT. On va dire NJUT, maintenant. Faut l’avouer, NJUT, c’est pire qu’un gros mot. Bah oui. Qui n’ a jamais lâché un PUTAIN toniturant en montant un meuble suédois?

Quid des ingrédients des tartelettes au chocolat? (je sais, c’est petit, tout petit!)

NJUT, ça doit être un mélange de PUTAIN et de MERDE, en suédois.

On va dire NJUT, d’accord? ça me rend toute nostalgique… à l’époque, en 1983, comme je n’avais pas le droit de dire CACA BOUDIN, je m’énervais en hurlant des BRETELLE. Ikéa,à l’époque, je ne connaissais pas…

 

* Merci à Tassussu pour ses deux superbes illustrations! T’aimes? Son book est là, sa page FB ICI!

* édit: D’autres solutions aux gros mots chez Amélie et chez papaonline!

38 Commentaires

  • marie 15 mars 2013 à 7 h 11 min

    J’adopte Njute tout de suite !

    Répondre
  • La belle bleue 15 mars 2013 à 7 h 53 min

    Aaah, 1983, c’est une belle année (et c’est pas parce que je suis née cette année-là que je dis ça, NONON… :D)
    C’est mignon « Caca boudin » 🙂 Je ne sais pas ce que je disais à 4 ans, mais ça devait être dans le même style (que « caca boudin », pas « putain », ça, c’est venu 10 ans plus tard…)
    Et maintenant que ma meilleure amie a une fille de 1.5 ans, quand on fait des sorties et qu’il y a la petite, j’essaye de maîtriser mes pulsions putanesques et merdinesques parce qu’elle est dans la période « je répète tout ce que j’entends même si je sais pas ce que ça veut dire ». Pu…bellelavie ! Merrr…Michelquaperdusonchat !

    Répondre
  • Cathnounourse 15 mars 2013 à 8 h 03 min

    Mouarf 🙂
    Les époques changent et on se rend compte que le français est une langue vivante : elle évolue…hihi :p
    J’aime beaucoup les jurons du Capitaine Haddock!

    Répondre
    • mamanbavarde 3 juillet 2013 à 9 h 07 min

      Oui, moi aussi, mais ils sont plus compliqués pour les deuzans! Njute, c’est facile 😉

      Répondre
  • Gélule 15 mars 2013 à 8 h 12 min

    Moi coursant le chien qui salit tout le carrelage avec ses pattes dégueu:
    -« va te coucher put*** »

    La progéniture, presque 4 ans coursant le chien juste derrière sa mère:
    -« va t’toucher put*** »

    Mouais… je suis vulgaire….

    Répondre
  • Clairou 15 mars 2013 à 8 h 19 min

    Hahanous aussi on a le PUTAIN facile….
    Le njut est déjà adopté c est bête mais ça marche…
    Même si c est moins exultoire que putain bordel de merde…. Celui ci reste pour les moment sans sangsue!
    Hihi

    Répondre
  • Brodeuse du Phare 15 mars 2013 à 8 h 35 min

    Hihihi je t’imagine courant partout en hurlant BRETELLES !!! mouahaha
    On a le même ici, sauf qu’en plus, il nous répète les gros mots des copains « machin il a dit ça, hein c’est pas bien de dire ça, hein moi je le dis pas » ^^

    Répondre
  • Maman louzoù 15 mars 2013 à 9 h 41 min

    C’est vrai que « putain » est devenu trop facilement un mot « familier », heureusement Tit cul ne le dit jamais, elle doit être bouzarde c’est pas possible ^^
    Une nounou que je connaissais m’avait donné le mot « poulain » à la place et un pote à Mr au lieu de couille disait « ouille » mais c’est nul à chier comme conseils (tata Gertrude dégage) car que ton mioche dise poulain et ouille dans sa bouche, la maîtresse, les grands-parents et les autres n’entendront que les gros-mots

    Répondre
  • dark maman 15 mars 2013 à 9 h 19 min

    Ici, on dit péutéa iène
    Mais comme mon fils adoooore les lettres et qu’il commence à écrire quand on lui épèle un mot, on est en train de changé cela.
    Je me vois bien chez la mamie « regardes mamie, j’ai écrit le mot préféré de maman ! » humm

    Répondre
    • mamanbavarde 3 juillet 2013 à 9 h 16 min

      Niafette aussi comprend maintenant, ça ne fonctionne plus (ça nous aidait aussi pour le m-c -d- o!)

      Répondre
  • Etincelle 15 mars 2013 à 9 h 25 min

    Il y a quelques mois, les sons qui sortaient de la bouche de mon Bébé ressemblaient à des « Njut » (vraiment Njut hein) du coup Papy l’appelait à coups de « Njut » !

    Sinon, pas de gros mots ici, bon Nana ne parle pas encore beaucoup, et il est vrai que mon gros mot préféré est … Puréééééée ! Je suis une petite fille sage qui a toujours été allergique aux gros mots et qui reprend son petit frère quand il en dit devant ma fille (Purée, fichtre, diantre, saperlipopette, sapristi, zut, mince, sacrebleu,…).

    Répondre
  • Mme Statler 15 mars 2013 à 9 h 28 min

    Poupette à 2ans jouait avec sa cuisinette prépare un déjeuner toussa. et là elle sort un « PUTAIN d’œuf qui cuit pas! »
    njut c’est très bien c’est court, concis, mieux que « crotte de bique »

    Répondre
  • Edith 15 mars 2013 à 9 h 41 min

    Merci pour ce joli mot suédois , facile à retenir et à prononcer !!!
    A utiliser sans … modération !!!
    Bonne journée !!!

    Répondre
  • cerisemarquise 15 mars 2013 à 9 h 49 min

    Mais nul n’ignore que « njut » veut dire « jouir » quand même….. Faudrait pas que nos tout petits nous posent la question…… parce que la question sous jacente sera « ça veut dire quoi Jouir ? » et là ……. Putain !

    Répondre
    • Lutin Bleu 15 mars 2013 à 12 h 45 min

      excellent !!!!

      Répondre
    • Vlynette 17 mars 2013 à 14 h 07 min

      Ha ha ha 😀 Voilà qui m’a fait autant rire que l’article !!!

      Répondre
  • Amélie Epicétout 15 mars 2013 à 11 h 38 min

    J’adore le principe! et pour bordel t’as un substitut aussi? Je crois décidément qu’on parle vraiment moins bien que nos parents, c’est affreux.

    Répondre
  • MamanChat 15 mars 2013 à 10 h 52 min

    J’arrive pas à prononcer njut lol ^^
    Je bafouille!

    Ici on a des PITA occasionnel, qui réapparaisse de temps à autre mais toujours dans le bon contexte (genre il arrive pas à faire un truc comme monter un meuble ikéa) mais cette perle vient de mon neveu, qui devant un jeu vidéo a lâché le fameux mot….
    Enfin bref, alors l’homme on a décidé mutuellement de se reprendre l’un l’autre quand on dit un gros mot et notre consommation a l’air de diminuer… Espérons ^^

    Répondre
  • FoxyMama 15 mars 2013 à 11 h 20 min

    J’aime beaucoup le confessionnal du Niaf, bizarrement GumBoy a tendance à me retenir aussi pour taper la discute quand il pose une pêche.
    Je te raconte mon expérience du putain : Gum devait avoir l’âge du Niaf, on était en voiture et évidemment je lâche un « putain » bien sonore. GumBoy le répète, putain, putain. Tout ce que j’ai trouvé à lui dire c’est : « dis bien bonhomme, on dit lutin, LU-TIN » nous étions en période de Petit papa Nowel, toussa, c’est passé tranquille ^^

    Répondre
  • petite maman 15 mars 2013 à 11 h 21 min

    Ah bah njut ,alors!!! Nous aussi on en est là, avec notre Elliott (4ans, hu, hu, pour une fois, on est pas en avance!). Mais c est ma faute à moi (bien connu, c’est TOUJOURS de la faute des mères!) qui ai le « pu&$^#n » facile en voiture notamment…et comme c’est essentiellement moi qui trimbale la marmaille…mais…j y pense…est ce que ce serait un « pu $#@n » que mon mini m’a lâché tout à l’heure quand je ralais après l’autre naze qu’avançait pas??? Nan…NJUT!
    (On s’ y fait bien, jtrouve)

    Répondre
  • Laeti 15 mars 2013 à 11 h 25 min

    Moi, mon « putain » s’est transformé en « quenouille » !! Je ne sais plus d’où ça m’est venu, mais c’est devenu un réflexe, même au boulot, même si mes collègues me regardent bizarrement :s
    Mais au moins à la maison, Eloise n’entend que Quenouille !

    Répondre
  • lysbeth 15 mars 2013 à 12 h 21 min

    Je comprends, non pas que Damien dise le gros mot en situation, mais le répète en mode perroquet quand y’en a un qui nous échappe. (Du coup on se rend bien compte que c’est nous)

    Faudrait que je pense à mettre en pace d’autres mots.

    Répondre
  • Béatrice 15 mars 2013 à 18 h 17 min

    Ici c’est « punaise » et « bazar » … et quand je suis vraiment énervée « crotte, zut, caca boudin » ce qui fait hurler de rire P’tit Mec N°4 …. !

    Répondre
  • BBB's mum 15 mars 2013 à 18 h 38 min

    J’adopte ! Njut de bique !!!

    Répondre
  • Glenda Fors 15 mars 2013 à 18 h 40 min

    Et njut veut dire « regalez vous! » en suedois! pas mal!

    Répondre
  • snoops 15 mars 2013 à 19 h 36 min

    ptit sable dit pareil que le niaf
    faute a son papa 😉
    ici on a tendance a dire mer**….credi lol

    Répondre
  • truffi.net 15 mars 2013 à 22 h 16 min

    Chez nous c’est coquelicot!!

    Grenouille petite disait tjs ce mot alors qu’elle savait pas encore parler! et on s’est mis à dire ca, on sait pas trop comment ca a commencé mais c’était des : ohhh ce coquelicot de voisins……….

    Mais sale coquelicot tu vas te bouger…

    et pour le putain, que maman prononçait souvent énervé il s’est transformé en pu…..tréfaction! lol quand j’arrive pas à l’arrêter avant!

    On est pas parfait mais on est assez fier d’entendre qu’a presque 3 ans elle ne dit pas un gros mot! 😀 mais bon.. bientôt l’école…

    Répondre
  • Cam Coud 15 mars 2013 à 23 h 00 min

    NJUT, mais c’est génial et avec la même façon qu’elle prononce la dame dans la radio!
    Cet aprèm, bien énervée d’être arrivée en retard pour la levée de La poste, j’ai pris sur moi et j’ai sorti « crottes de biquette », du coup ça m’a détendu de sortir un « crottes de biquette » à la place de… que mes 2 paires d’oreilles chastes à l’arrière de la voiture se serait empressées de mémoriser.
    Parce que bien sûre ça, ça s’enregistre mieux qu’autre chose!

    Répondre
  • Vlynette 17 mars 2013 à 14 h 09 min

    Trop drôle !!! Ce Niaf il nous promet de sacrés moments de rigolade 😀

    Répondre
  • vivalatina 17 mars 2013 à 20 h 32 min

    Je reprend l’idée du meuble Ikéa pour les gros mots, c’est très bon et cela m’a fait rire.

    Répondre
  • djoulaie 20 mars 2013 à 16 h 28 min

    hihi ^-^ pas mal njut !
    ici même combat, on essaie de faire attention à ce qu’on dit, surtout quand on l’entend de la bouche de nos chers et tendres… devant la famille on dit que c’est à l’école qu’il a du entendre ça… 😉 mais l’autre jour mon 4 ans qui sort à son papi « c’est pas vrai, maman aussi elle le dit beaucoup ! » -_-

    Répondre
  • valerie 21 mars 2013 à 11 h 27 min

    J’ai bien souri en reconnaissant dans les propos de tes loulous les astuces de mes petits chéris pour lacher 3 gros mots dans la même phrase. Chez nous, quand on fait dans le gros mot, c’est plutot dans l’esprit juron du capitaine Haddock : « nom d’une pipe en bois de sésame ! », « crotte de biquette à roulette ! », « saperlipopette de flute de crotte de zut de mercredi pourri ! »
    C’est comme les gros mots, ça soulage.

    Répondre

Pour dire des trucs:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :