J’ai vu. J’en suis sûre. Mon fils, mon tout petit, mon bibounet d’amour à sa maman adorée, n’est plus tout à fait le même.

J’ai vu l’homme mature en lui.

J’ai vu les poils aux pattes, j’ai entendu la voix qui mue.

J’ai vu l’ordinateur derrière lequel il se cache en permanence, sans contrôle parental.

J’ai vu la porte de sa chambre se refermer pour ne pas que je découvre le chamboulement de sa piole, ou peut-être ce qu’il y faisait…

J’ai vu ce minuscule enfant enfiler son casque pour rejoindre ses potes, à une teuf ve-gra trop bien.

J’ai vu mon minus me repousser, refuser mon bisou maternel, parce que ça fout la honte.

J’ai vu la chair de ma chair se laver au biactol, comme dans une fontaine de jouvence.

J’ai vu les engueulades liées à l’adolescence ou à la crise de la quarantaine, on n’a jamais su définir…

J’ai vu les filles défiler, ces pimbêches gloussantes aux décolletés pigeonnants et aux rires agaçants.

J’ai vu qu’il préférait discuter avec son père, entre hommes.

J’ai vu qu’il s’aspergeait de parfum, de gel pour les cheveux, me demandant s’il ne confondait pas les deux tellement ça brille et ça renifle.

J’ai vu ses hésitations à partir en vacances avec nous, SA famille…

J’ai vu qu’il cherchait à s’en aller de notre nid douillet, de notre cocon…

J’ai vu, la boule au ventre, l’heure de passer le permis de conduire, le bac, les premiers stages, le premier job, les erreurs, les réussites hésitantes, les fiertés…

J’ai vu tout ça, avec une larme au coin de l’oeil.

Enfin, presque. J’ai vu, de mes yeux humides, la lettre qui nous emmène vers tout ça et bien plus encore:

J’ai vu la lettre d’inscription en maternelle.

Et ça n’était pas une erreur de la mairie. Il faut que j’aille l’inscrire. Mon Niaf.

Croise les doigts pour que je ne me mette pas à chialer sur le dossier d’inscription…

cet homme mon fils

PS: Malgré ma peine et ma douleur, je remercie Marina, de Oh La belle bleue, d’avoir su illustrer cet article avec humour, lucidité et talent. Cette illustration a été faite pour moi, pour cet article, après lecture de celui-ci. Moi, je kiiiiiiiiiffe. Je crois même que je vais l’imprimer, l’encadrer et l’aimanter sur la porte du frigo. Juste à côté de la lettre de la mairie, histoire de me donner la force et le courage d’y aller… Marina, on peut la retrouver sur son blog, Oh La belle bleue. Vas y, et enjoy ses dessins pleins d’humour!

Ma page FB est pleine d’humour aussi. Et elle est là. 

62 thoughts on “J’ai vu cet homme,…mon fils.”

  1. Excellent article.
    J’avoue ne pas avoir ressenti tout ça puisque de toute façon il était à la crèche depuis ses 4 mois :((((
    Donc l’école, je l’ai vécu comme une continuité.
    (J’ai pas pleuré le jour de la rentrée…ça a été dur…mais à J2, j’ai pleuré quand même)
    Mais j’y pense souvent à tout ça !
    PS : superbe illustration 🙂

  2. j’adore le dessin !!
    tu m’as fait peur je croyais que ton fils était devenu un homme en un week-end !! en même temps tu ne te trompes pas, tout ce que tu as vu c’est ce que je vois avec mes 2 grands ados
    allez courage !!!

  3. tres beau dessin
    je compatis , ptit sable aussi fait sa rentree en septembre: il est ou mon bébéééééééééééééééééééééé
    😉

  4. Excellente chute !! J’ai eu le même genre de pensées avec le CP et j’ai pleuré quand petit Monstrou est entré en petite section… je ne VEUX pas qu’ils aillent au collège, qu’ils deviennent des ados aussi bêtes que boutonneux… ça va trop trop vite !!
    Bravo aussi pour l’illustration qui colle parfaitement au texte !

  5. Voilà donc imagine ce que j’ai ressenti quand mon grand est entré au COLLEGE! j’ai cru que je mourrais de vieillesse…
    Et en plus, je vais revivre cette sensation en septembre puisque Chucky va entrer au CP!
    *faites des gosses qu’ils disaient*

  6. Mais arrêteuh ! Moi aussi faut que j’aille l’inscrire d’ici une dizaine de jours… C’est tellement horrible…
    J’imagine même pas comment je vais être en septembre…
    Et très beau dessin 😉
    Allez, bon courage hein…

  7. Eh ben moi, j’ai dû inscrire ma choupinette à la maternelle quand j’étais directrice (mouais) et en plus sa soeur entrait au CP: double voire même triple peine…
    J’ai attendu jusqu’au dernier moment pour le faire, c’est à dire quand on a commencé à repartir les élèves dans les classes…Et tu n’as pas encore vécu le pire: le jour de la rentrée, quand ton bébé te dit les yeux dans les yeux « c’est bon tu peux partir maintenant! »
    Allez courage!!!

    1. Il me le fait déjà à la crèche: « salut maman »… sans même un bisou… et Niafette aussi, entre au cp (par contre, hors de question que je sois directrice 🙂 )

  8. Votre mairie vous envoie une lettre chez vous?! On a pas eu ça nous l’année dernière.

    T’inquiète ça fait drôle, mais on s’y fait. N’as tu pas hâte de récupérer son cahier/classeur/ porte-vue (rayez la mention inutile) de ton petit homme en devenir?

    (oui je passe sous silence, les « vols » de premières fois commis la maîtresse et les premières fois dont on se passerait bien)

    1. Oui, mais peut être parce qu’il est à la crèche, je ne sais pas…
      J’ai surtout peur d’être convoquée chez la maîtresse, vu son « petit caractère »!!!!

  9. Bravo…pour ton article comme pour l’illustration qui est magnifique!..comme d’hab venant de la talentueuse Marina 😉
    Ton texte est vraiment fantastique et tellement vrai…en tant que mec j’ai l’impression d’avoir vu defilé ma vie lol
    En tout cas profite bien de ton bout de chou..car meme a la maternelle..il reste un petit bonhomme qui a besoin de sa maman! Et j’te rassure c’est pariel meme adulte 🙂

  10. Bravo…pour l’article comme pour l’illustration, le dessin est excellent et très réussi, comme d’hab venant de la talentueuse Marina!
    Ton texte est absolument magnifique et tellement vrai, en tant que mec j’ai vu ma vie défilé sous mes yeux 🙂
    Et même à la maternelle ton bout de chou reste un tout petit bonhomme qui aura besoin de sa maman!…et j’te rassure ça ne changera pas même adulte 🙂

  11. tu m’as fait peur j’ai cru que t’avais vieilli d’un coup!! 😀

    nous cette lettre ne devrais plus tarder.. et ca sent le drame aussi 😀
    Courage!! que la force soit avec toi!

  12. Très belle illustration, encore une qui est douée !!
    Quant à toi que te dire sinon courage, c’est le p’tit dernier qui prend son envol et oui fallait bien que ça arrive un jour 😉 allez courage, tu n’as pas encore eu droit à sa première petite copine, sa première teuf ou sa première cigarette, je te laisse la surprise……….courage fuyons !! lol 🙂

  13. Quoi ! déjà la maternelle ! mais le niaf est né hier, je m’en rappelle très bien !!! ça passe trop vite…………..
    Pour les illustrations : hip hip hourra !

  14. Je suis bidonnée… avec une petite larmichette au coin de l’oeil ! Car oui, ton texte est drôle, très drôle, mais toutes les mamans ont connu, avec plus ou moins d’excès 😉 ce déchirement de quitter son tout petit pour lui permettre d’apprendre la vie hors du cocon familial… Et ce n’est QUE la maternelle !!!
    Bientôt, trop vite, il arrivera en te disant « my name is Niaf, what’s your name ? » 😉

  15. Zut ! Dans mon émotion, j’ai oublié de parler du dessin…
    Juste un mot : BRAVO !!!!!!!!
    Je vais aller sur le blog dès qu’il fera moins tard 😉

  16. Mon Dieu ça fout la trouille…
    Mon Mini Loulou est rentré à l’école il y a trois ans, et déjà, j’ai vu quelques signes de sa maturité en devenir : poils aux pattes, copines (non pas aux décolletés pigeonnants mais aux couettes roses), et la chambre fermée pour y faire ses bêtises d’enfant.
    C’est terrible pour une Môman !!!
    Courage !

  17. MDRRRR bon c’est top secret mais j’arrive tellement pas à me décoller de ma ptite troiz que j’ai même pensé à l’école à domicile
    Superchewi m’a expliqué que non c’était poa possible, qu’il serait là, qu’il poserait une journée le jour J
    pour..
    Me consoler lol
    Pour mon prems je me suis déshydratée toute la journée, pour deuz un peu moins
    Pour troiz 10 ans d’écart tout ça on repart de zéro +++^^
    Bon courage je compatis TOTALEMENT

  18. Grrrrr Je suis en plein dedans, on a fait l’inscription à la maternelle et le RDV avec la directrice ! Ma fille était comme une folle et s’y voyait déjà. Moi j’étais livide mdr.
    En 2 minutes, je l’ai vu mariée avec des gosses, le temps passe trop vite !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :