Je suis une mère. (quel genre de mère? )

Quel genre de mère es-tu? Définis toi en un mot.

je suis une mère

Voilà la question à laquelle j’ai tenté de répondre l’autre jour. (honnêtement, je ne peux plus te dire pourquoi. Un sondage quelconque, que je n’ai sûrement pas rempli jusqu’au bout)

Je me suis retrouvée la bouche ouverte, attendant qu’une réponse fuse de mon cerveau, ou tout du moins de mon coeur de mère. Le stylo en l’air, j’attendais que mon genre de mère se fixe de lui-même, là.

Mais point d’adjectif à l’horizon. Ou plutôt si, trop. 

Pourquoi vouloir catégoriser, mettre dans des cases, mon moi maternel? Comment décider quel genre de mère je pouvais être? En un seul mot?

J’ai failli mettre:

Je suis une mère con. J’leur bouffe leurs schockobons.

Mais est-ce que ça me définissait fondamentalement? Je n’espère pas non.

 

Je suis une mère câline.

J’ai toujours envie de leur bouffer leurs joues rebondies, de leur renifler les plis du cou, de les couvrir de bisous.

Je suis une mère râleuse.

Je ne supporte pas qu’ils laissent traîner leurs chaussons, marcher sur des voitures au milieu de la nuit, devoir chercher 3 heures après Doudou quand c’est l’heure d’aller au lit.

Je suis une mère tarée.

J’aime chanter, crier, sauter, faire la ronde et m’extasier. Et je sais que bientôt, ils me diront de ne plus le faire en public, alors j’en profite.

Je suis une mère bienveillante.

Je les félicite de leurs progrès, leur explique que les erreurs, c’est pas grave et que ça fait grandir, je les regarde avec le sourire. 

Je suis une mère admirative

Ils sont tellement beaux, tellement intelligents, tellement joyeux et coquins qu’il ne pourrait en être autrement. 

Je suis une mère blagueuse.

Les faire marcher, développer leur sens de l’humour et leur auto-dérision, leur montrer qu’on peut se moquer de soi-même si ça ne fait pas de mal, c’est une de mes priorités. 

Je suis une mère à principes

Oui, j’en ai quelques uns qui restent, sous les multiples qui sont partis parce que la théorie, c’était joli… mais que la pratique c’est la vie! 

Je suis une mère qui prend du temps pour elle.

Parce que ça me semble essentiel pour ne pas tourner burn-out, parce que je suis une mère mais aussi une femme, et que lâcher mes mômes de temps en temps me permet de revenir encore plus aimante. 

Je suis une mère exceptionnelle

Si si, c’est vrai, même s’ils ne le disent pas comme ça, quand la grande m’annonce qu’elle a de la chance de m’avoir comme maman et que le petit me dit qu’il m’aime comme un grand soleil, c’est ainsi que je le prends! 

Je suis une mère douce, chiante, drôle, épanouie, folle d’amour, folle tout court, agacée, amusée, dingue, psychorigide et laxiste, énergique et épuisée, inquiète, optimiste, aventurière, imaginative, casanière, tendre, imprévisible, rôdée… et je suis surtout une maman qui apprend tous les jours grâce à ses enfants. Une maman qui n’a pas fini d’apprendre de ses enfants. Pourquoi devrais-je ne cocher qu’une case? Je suis une mère. Comme toi. 

Et toi, quel genre de mère es-tu? 

A lire:  Le genre de mère de Mère Lacunaire , Maman à 100% d’Allo Maman Dodo.

 

28 Commentaires

  • madame patate 7 janvier 2014 à 6 h 35 min

    ha! j’en etais sure!! tu dis qu’il faut pas catégoriser, et tu nous demandes de nous mettre dans des catégories!! je m’insurge à nouveau!!!

    Répondre
  • madamezazaofmars 7 janvier 2014 à 7 h 13 min

    Tout pareil que toi sauf que je ne peux que rarement prendre du temps pour moi 🙂

    Répondre
  • laetibidule 7 janvier 2014 à 9 h 05 min

    Coucou,
    Et ben moi, je suis le même style de mère que toi, j’aurais peut-être rajouter impatiente(enfin pas tous les jours, heureusement) qui n’aime pas attendre planté au milieu du salon ou du couloir à attendre que ses loupiots, qui avait un besoin urgent d’elle, veuille bien arriver !!!
    Bonne journée

    Répondre
  • Flying-mama 7 janvier 2014 à 9 h 31 min

    Tu es tout ça, c’est vrai, être mère c’est être soi, en mieux! Ca me donne envie de me catégoriser aussi tiens!

    Répondre
  • Mél DequoijemeMél 7 janvier 2014 à 9 h 32 min

    Bah tout pareil à peu près, je ne vois pas comment me catégoriser non plus …
    être mère c’est une multitudes de facettes, pleins de catégorie rassembler en une seule personne …
    Bref, être mère c’est être soi-même !
    Bonne journée

    Répondre
  • PetitDiable 7 janvier 2014 à 9 h 41 min

    Je n’ai pas ce besoin de catégoriser, je pense qu’on a toutes plusieurs facettes.

    Répondre
  • Beatrice 7 janvier 2014 à 9 h 43 min

    Et bien moi j’en ai un de mot…nous sommes des mères PARFAITES….parce que nous faisons tout ce que tu dis et bien plus de choses encore….Et que peu importe ce qu’ils fassent nous sommes folles de nos petits (monstres,ogres,princes, princesses, trésors,bouffeurs de temps,empêcheurs de tourner en rond, marsupilami,… »biffer la mention inutile »)
    Bonne Année à toutes…

    Répondre
  • Amélie Epicétout 7 janvier 2014 à 10 h 00 min

    Je suis la mère qui essaie de faire son max pour sa progéniture mais qui ne s’oublie pas pour autant. Ha ben t’as raison, y’a pas de case pour ça.

    Répondre
  • Rach'l LH 7 janvier 2014 à 10 h 55 min

    Nostalgique forcement….ou sont mes bebes ????? Loin tres loin….
    Bises

    Répondre
  • Vlynette 7 janvier 2014 à 12 h 20 min

    Oui, tu es tout ça, et bien plus encore 🙂 🙂 🙂
    J’aime la définition d’Isabelle « être mère c’est être soi, en mieux »…
    Rach’l, la nostalgie ne sert à rien ! J’ai adoré avoir un bébé, puis une petite fille, puis une jeune fille et je suis très fière de la femme qu’elle est maintenant 🙂 Et puis, je recommence avec les petits… en mieux !!!

    Répondre
  • Lilou dupontel 7 janvier 2014 à 12 h 47 min

    Pour ma part je dirai que je suis une mère et que le plus important c’est l’amour que tu donnes à ton enfant.
    Pas besoin d’être une mère ++++ pour être une bonne mère.

    Certes je me demande où est mon petit loulou (il a 10 mois et le temps file si vite).
    Mais peut-être qu’un petit second (un jour mais pas tout de suite) me fera revivre cette belle aventure.

    A bientôt et bonne année 2014

    Répondre
  • Pomdepin 7 janvier 2014 à 12 h 47 min

    Comme toi, tout à la fois et le contraire aussi! La seule chose qui diffère entre ma vie de maman et avant, c’est que j’ai appris la patience. Un peu, et je ne m’en sers pas tout le temps non plus!

    Répondre
  • Manu (Esteolia) 7 janvier 2014 à 14 h 13 min

    C’est ça, tout pareil!
    Pleine de facettes et leurs contraires!!

    Répondre
  • Karya 7 janvier 2014 à 14 h 13 min

    Je photocopie du sable et j’hérite de l’hôtel.

    Répondre
  • Fred / Une souris Bleue 7 janvier 2014 à 15 h 40 min

    Moi je dirai que je suis une parfaite, na ! Pfff heureusement que non pour mes loulous, les pauvres 🙂

    Répondre
    • mamanbavarde 12 janvier 2014 à 13 h 06 min

      cela dépend de la définition de la perfection 😉

      Répondre
  • Mère Lacunaire 8 janvier 2014 à 14 h 51 min

    Joli billet ! Je me suis prêtée au jeu sur mon blog, à ma façon … http://0z.fr/GNgKs

    Répondre
  • Alex mama chouch 10 janvier 2014 à 10 h 23 min

    tu es une mère à facette lol !!! sacrée Mother face 😉

    Répondre
    • mamanbavarde 12 janvier 2014 à 13 h 02 min

      un peu comme les boules? Tu me traites de boule là alors????!!!

      Répondre
  • bberty 10 janvier 2014 à 10 h 24 min

    Alors moi, je ne suis pas une mère. C’est bizarre, mais quand je pense à moi, je ne me sens pas mère. Je commence à peine à être une maman … en fait, ma famille me dit que chez moi, c’est génétique, mon mari me dit que c’est pour ça que je ne m’en rends pas compte : je suis la mère poule de tout le monde…
    mais aussi maman gâteau, qui fait tout pour que sa fille ait les étincelles dans les yeux, je suis la mère stricte parce que la société n’est pas facile à comprendre avec tous ces codes à maîtriser, et vu comme il y en a, on s’y met dès le début, je suis mère-à-deux-cents-pourcent car en fait, quand je pense à moi, je m’ennuie profondément, je m’auto-ennui.
    en fait, je suis une grande gamine, qui trouve dans la maternité the prétexte à m’amuser à longueur de journée, sans complexe :D, je suis donc une mère enfant …
    Une mère frustrée quand je vois que bon, faut que je cesse d’être gamine, d’aller ranger/laver/nettoyer notre environnement, je suis donc une mère propre, la femme de Mr Propre 😀
    J’vais aller taper dans le stock de chocolat pour me remettre de ces constats

    Répondre
    • mamanbavarde 12 janvier 2014 à 13 h 01 min

      hihi! rhooooo moi aussi je suis une mère- enfant alors! 🙂

      Répondre
  • Milune 12 janvier 2014 à 20 h 25 min

    Moi je ne suis pas encore Maman, même si je pense que je serais du genre maman poule ! Mais comme je n’aime pas non plus rentrer dans des cases on verra bien !

    Répondre
  • laura 8 février 2015 à 17 h 15 min

    EUUUUUUUUUUUUUH

    Je suis une mère quoi mdr

    Je chante, je cris (un peu), je joue ,je me roule par terre des fois (et oui) mais parfois je n’ai pas envie de jouer, pas envie de ranger, parfois j’aime passer des heures à le câliner, parfois non.

    Je suis sa maman quoi 🙂

    Répondre
  • elizabeth 2 avril 2015 à 6 h 54 min

    Je suis moi d’abord, puis maman dépassée, imparfaite, indigne…et solidaire de toutes les mamans imparfaites, indignes, dépassées…je trouve qu’être maman, c’est déjà assez dur sans avoir besoin de se justifier tout le temps, ça m’éneeeerveee…la famille, la belle famille, la société, le boulot,…on dirait qu’on doit rendre des comptes à tout le monde sur ka façon dont on éduque nos enfants…on fait comme on peut et du mieux qu’on oeut non ?…moi j en ai fait mon crédo : au lieu de juger une autre maman, aide la…soyins solidaire…d’où ma page facebook : maman solidaire…

    Répondre
    • Milune 28 avril 2015 à 17 h 23 min

      Bien dit Elizabeth, bon après il y a aussi des mères qui ne veulent pas se faire aider car elle pense toujours avoir tout bon et ne se remette jamais en question ( j’en connais une ) et c’est un vrai désastre sur les enfants. 3 enfants 3 qui ont de gros problèmes mais bien entendu rien est de sa faute … Grrr moi ce genre de comportement me met en colère car que elle elle ne se remette jamais en question et pète plus haut que son cul mais quand je vois ce que mes cousins deviennent ça me fait mal au coeur.

      Répondre

Pour dire des trucs:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :