Rien ne laissait présager la dispute. C’était un dimanche doux et tranquille, une légère brise caressait mes joues tandis que je bouquinais dans le jardin…

Minute. j’ai deux gosses. Le dimanche ne peut pas être tranquille. Je ne pouvais pas bouquiner calmement. Ok, j’avoue tout.  (rembobinage, zzzzuiiiip.) 

dispute

Dimanche. La dispute pouvait bien évidemment éclater à tout moment. En l’occurrence, là, le volume sonore au maximum ( on tenterait 6 secondes qu’on se pèterait les cordes vocales) , frère et soeur couraient après des bêtes imaginaires, hurlaient leur joie,  se congratulaient, et nous, on espérait presque qu’ils fassent une connerie pour le doux silence qui la précède (avant qu’on soit obligés de crier). 

Le changement d’heure accroché à nos cernes, nous rêvions du soir en les écoutant distraitement nous poser 1 000 questions dont on n’a bien évidemment pas la réponse. 

Et puis, tout à coup, la dispute éclata. Des langues se tirèrent. Le drame débuta.

Niaf hurla à sa soeur que c’était fini. Qu’il ne lui parlait plus de la vie, toc, dommaze et tant pis pour toi. Fière cul, elle partit de son côté, la moue rageuse et les yeux lançant des éclairs, en hurlant qu’elle aussi d’abord et même avant lui tiens. 

Que pouvions-nous faire, nous pauvres parents perdus, sans savoir qui avait commencé, et ce qui s’était réellement passé? Aurions-nous dû intervenir? Aurions- nous dû les réunir en conseil de famille et les obliger à se réconcilier manu militari, parce que la famille, y’a que ça de vrai? 

Crois-moi, j’étais tellement crevée que je n’ai pas pensé à interroger ma bible, l’éducation pacifiste selon Dolto. 

Le N’ Am et moi, on s’est regardés, nos paumes se sont rejointes dans un grand shake de victoire, et j’ai dit: 

« Sérieusement les enfants, j’espère que ce ne sont pas des paroles en l’air.  » 

.

.

.

La dispute a duré 6 minutes de bonheur. J’hésite à les monter régulièrement l’un contre l’autre histoire de pouvoir en profiter.

 

(Mon petit bad mother pour Emma et Maud)  

 

 

 

11 thoughts on “La dispute”

  1. Donc, à l’origine des disputes entre frère et sœur, il y aurait quelquefois une maman qui veut avoir le silence ??? Je n’aurais jamais pu imaginer une chose pareille 😉

  2. j’avais râté cet article ?!!!!!
    rhooo punaise merci, je tente demain !
    parce que NON ils ne sont PAS toujours aussi silencieux que cet aprèm 😉
    le partage qui suit une chasse aux oeufs, ça doit bien pouvoir générer une petite dispute ça non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.