La vie, c’est comme un tour de grande roue. Des hauts, des bas, de l’impatience, de l’appréhension, de l’émerveillement, de la déception. C’est rapide, un tour de grande roue, il faut en profiter, ouvrir grand les mirettes, engranger un maximum d’images à te repasser quand tu seras redescendu. 

IMG_8414

Parfois les engrenages se rouillent. On crie à l’injustice, au scandale. Et puis, comme le dit si bien un grand philosophe des temps modernes, la rouetourne tourne. Et c’est reparti pour un tour. 

En mai, j’ai fait plusieurs tours de grande roue, et juin n’a pas encore commencé que la roue continue de tourner. Mais j’ai envie de ne garder que ce qu’on voit d’en haut, que ce qui est joli, que les belles leçons de vie apprises malgré les engrenages rouillés. 

Le bonheur, il est là où on veut le voir. (n’en déplaise à Christophe Maé) (ça va, on a la culture qu’on peut.) 

Il prend la forme d’un trèfle à 4 feuilles découvert comme un trésor dans le jardin, et gardé précieusement pour porter bonheur à un petit garçon qu’on aime. 

IMG_8560

Il ressemble à un cadeau choisi avec soin pour te faire plaisir, que ce soit un panier de fruits au mojito ou un bibi homard (parce que L’amitié c’est comme un homard, y’a pas d’explication)

IMG_8718

bib homard

Il se promène dans les champs de colza, même (surtout !) si on en ressort jaune de la tête aux pieds.

IMG_8524

Il est simple comme d’apprendre à rouler des makis après avoir fait un concours de Y avec son corps.

IMG_8833

Il est dans les gouttes de pluie (on est servis) qui croisent le soleil. (si, il existe, le soleil. J’ai une copine qui m’a dit que la coiffeuse de la tante de son voisin l’avait vu.) Et dans les nuages offerts par une amie. 

IMG_8826

Il brille dans leurs regards en t’offrant une rose pour dire bonne fête (juste avant de hurler « on te la donne parce qu’on l’a eue gratuite au magasin  » !)

Il éblouit dans les sourires, les rires, les fou-rires. Et il tourne comme les cerceaux à un cours de hulla hoop et comme les robes de pin-up dans le métro parisien, léger comme les bulles de champagne. Il tourne comme la grande roue au pied de  laquelle on a dormi l’autre nuit. 

hulla hoop

 

grande-roue

Bye Mai 2016 ! 

4 thoughts on “La grande roue de la vie. #ByeMai2016 !”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.