La kiné respiratoire…toute une histoire?

Au mois de décembre, quand pour la toute toute première fois (petit rire sardonique pour celles et ceux à qui je mettrais la chanson dans la tête) la doc nous a prescrit des séances de kiné respiratoire, j’ai cru que c’était moi qui allais en avoir besoin, d’aide pour respirer…Oui, je me suis sentie défaillir. Clairement, je m’en faisais toute une histoire.

C’est donc subtilement (et sournoisement aussi, je l’avoue) que la première séance a eu lieu à un moment où moi, zut de flûte (han han) je bossais, donc N’Am, faut absolument que tu accompagnes le ptit au truc, là. ah oui, la kiné respiratoire, non non, j’sais pas trop… 

Quand je l’ai retrouvé, il avait un ptit sourire… »rho, bah la séance de kiné respiratoire, c’est pas si pire que terrible, hein. » Ah, et la kiné? Oh, sympa, je l’ai pas vraiment regardé, tu sais… Ok. La kiné est une bombasse. La prochaine fois, j’m’en fous, j’y vais, tu restes à la maison.

La seconde fois, on y est allés ensemble. C’était un dimanche, une urgence, un espèce de rugbyman judoka qui s’est occupé de notre bébé. Je l’ai imaginé tordre mon bibounet dans tous les sens, le faisant hurler de douleur, l’asphyxiant de ses gros bras musclés.

Bon, parlons peu mais parlons bien. Niafounet a pleuré, oui. Mais dès qu’il entendait un bruit dans le couloir, il s’arrêtait pour découvrir ce qui se tramait. J’ai commencé à applaudir ses talents de comédien. Et aussi à me dire que vu tout ce que le gars lui sortait de l’intérieur du dedans de lui-même comme saloperies, ça ne pouvait lui faire que du bien.

En gros, le kiné appuie avec ses deux mains sur le ventre du bébé, dans un mouvement vers le nombril. Puis il lui nettoie le nez avec du sérum phy, comme à la maison sauf qu’on peut être plusieurs à le tenir, alors qu’avec moi toute seule,le niaf en a fatalement toujours plus dans les yeux (et sur le mur) que dans le nez. Ensuite, re le massage…et hop, the end, un bébé qui respire mieux, qui dort mieux…joie.

Et honnêtement, j’ai beau n’être rien qu’une gonzesse facilement effarouchée et impressionnable, y’a rien dans ces moments là qui peut me faire tourner de l’oeil, ou m’y mettre la larme.

Par contre, lors de l’hospitalisation, j’ai vécu une séance de kiné respiratoire avec tuyaux. Parait que ça sort plus vite, plus…Bon, bah moi, j’ai fait ma courageuse (c’est bien mon bébé, ça va te faire du bien…) tout en chialant ma mère. C’était juste insupportable à regarder, ces tuyaux qu’elle enfonçait dans le nez de mon niouf qui se débattait comme un ver de terre à qui tu viens de couper un morceau de tête (ou de cul, on sait jamais avec les vers de terre.) J’ai failli la supplier d’arrêter (ou alors, je l’ai fait, j’me rapelle pas bien.)

Depuis, je retourne quotidiennement chez la bombasse kiné habituelle, qui est un véritable amour avec le Niaf. Je crois même qu’il est légèrement entiché. Enfin, ça, c’est quand elle déboule dans la salle d’attente. Parce qu’à partir du moment où il est allongé, il se met à brailler. Et puis oublie, et se met à tenter de lui faucher son pendentif. Et puis se rappelle qu’il faut crier, et s’y remet avec joie. Et puis oublie de nouveau et réclame un ballon…ainsi de suite. De temps en temps, vu que c’est pas la moitié d’un imbécile et qu’il a compris ce qu’elle voulait de lui, il bloque sa respiration. ça la crispe, la kiné, forcément. Alors il se met à rigoler, genre « je t’ai bien eu, hein? ». Et  il lui pique son sérum phy et le cache. Elle lui dit qu’il est coquin, il se marre.

Quant à Niafette, elle adore ça. Parce qu’avant d’y aller, on passe à la boulangerie lui prendre un pain au chocolat pour le goûter.

Bref, la kiné respiratoire, je m’en étais fait toute une histoire, et c’est pour ça que je voulais en rassurer certaines qui peut-être s’en font une montagne aussi. Désormais, on va chez le kiné comme on irait boire le thé, le thé en moins. (mais le ptit pain choco en plus.) C’est pas une immense partie de plaisir non plus, hein, mais ça lui fait vraiment du bien. Donc hauts les coeurs, n’ayez pas peur!

11 Commentaires

  • Doudou&Cie 16 février 2012 à 10 h 01 min

    En ce moment, c’est reparti pour un tour avec mon Loulou, trois bronchiolites en 16 mois. Autant dire qu’il est un adepte de ces séances de kiné, de la ventoline et du nouveau traitement fond qu’il vient d’entamer..

    C’est super flippant au regard la première fois mais tu te rend vite compte, malgré les pleurs, que ton bébé va aller mieux et qu’après tout c’est pour son bien. Même si la manière semble un peu rude, j’avoue.

    Répondre
  • Kat (Boitatucs) 16 février 2012 à 10 h 25 min

    C’est impressionnant, j’ai vu des mères pleurer plus que leur petit bout… Après je pense aussi que c’est encore pire quand le petit est vraiment tout petit, voir les 2 mains qui cachent complètement le torse et qui compriment, ça peut paraître barbare…

    On est malheureusement adeptes aussi depuis l’automne avec mon Koala, et même si pendant le grand froid qu’on a eu pendant 10j ça allait, là avec l’humidité qui revient, on retourne faire un checkup cet après-midi

    Comme tu dis, ça paraît insurmontable, insupportable à voir, mais n’empêche que ça les soulage bien, nos petits lutins

    Répondre
  • MaCyMa 16 février 2012 à 10 h 48 min

    Je viens tout juste de me sortir de ces séances de kiné. Deuxième bronchiolite pour l’Paquet. Avec sa kiné habituelle, c’était un peu comme Niafet, comédie et pleurs. Mais lors de la dernière séance, il a eu une autre kiné du cabinet et bah, un véritable supplice. Des mouvements brusques et aucun petit mot gentil pour ma miniature, il hurlait et me regardait l’air de dire: SAuve moi d’là! Horrible.
    Résultat, j’y suis retournée hier seulement pour payer les séances et Paquet s’est mis à hurler dés que nous sommes rentrés dans le cabinet.
    Mauvais souvenir!

    Répondre
  • Maman Bavarde 16 février 2012 à 11 h 21 min

    @ Doudou, ma kiné est super douce…et les pleurs sont plus ou moins nécessaires quand même, ça l’aide à dégager…

    @ Kat, ah merde, toi aussi…oui, sur des tout minus, ça doit être fort comme image…courage à toi et au ptit koala!

    @ Macyma, pleurer oui, hurler, non…c’est qu’il y a un truc qui ne va pas, c’est clair…pauv’tit paquet…

    Répondre
  • mamanbavarde 16 février 2012 à 15 h 04 min

    @minifriends…je crois qu’il n’y a pas plus chochotte que moi dans ce genre de situations…si kiné il doit y avoir, tu t’en sortiras très bien! (mais enfin, j’espère quand même qu’il n’y en aura pas besoin!!!)

    Répondre
  • minifriends 16 février 2012 à 14 h 36 min

    … hummm… la médecine

    Salut, nous ici on tourne à l’angine, mais vu la toux bien grasse de mes louloux, j’ai pensé à la kiné, et j’ai eu PEUUURRR… Me voilà bien rassuré, enfin à voir si je suis pas plus chochotte que toi !

    Répondre
  • nine 16 février 2012 à 15 h 21 min

    je n’ai encore jamais eu droit au kiné pour mes gonz’ mais j’ai fait faire des séances d’osthéopathie à ma derniere car elle avait des problemes de régurgitations.elle lui a fait faire toute les positions du yoga,j’avais peuuuur en voyant…finalement les bébés sont tres élastiques,et son probleme fut vite réglé!

    mais ont a et on aura toujours mal à leur place..

    Répondre
  • MamaFunky 16 février 2012 à 16 h 35 min

    Je m’en faisait une montagne et heureusement lors de la 1ere séance la kiné m’a bien préparée. Parce que quand même c’est super violent je trouve !

    Bref depuis nous aussi on va chez le kiné comme on va au salon de thé ! En fait c’est devenu notre résidence secondaire là-bas ! Warrior ne pleure presque plus et sourit à tout le monde

    Répondre
    • mamanbavarde 19 février 2012 à 21 h 18 min

      Warrior est aussi charmeur que le Niaf! Moi, j’ai trouvé ça moins impressionnant que toi, mais peut-être aussi parce que Warrior était beaucoup plus petit quand vous avez commencé…

      Répondre
  • marie 19 février 2012 à 6 h 55 min

    c’est vrai que c’est très impressionant surtout à l’hôpital avec les tuyaux. Le genre de chose à me faire tourner de l’oeil. à un tel point que j’ai même eu l’impression que c’est lui qui me soutenais et non le contraire ! aujourd’hui c’est son traitement les séances de kiné. il a 27mois et ça va bientôt faire un an qu’il y va au moins une fois par semaine quand tout va bien, tous les deux jours voir tous les jour quand il est gêné et on s’y fait pas trop mal, on papote et lui …il râle mais pour le principe car les jours de bonne humeur c’est plutôt racontage de sa vie à la kiné et « vazy que je te montre mes jouets qui envahissent le sac a main de maman » Mais c’est vrai que plus ils sont petits plus c’est impressionant ….mais ça je ne connais pas
    vraiment.

    Bref je découvre ce blog et tout de suite je tombe sur un sujet qui m’interpelle….je crois que vais continuer à suivre tiens !

    Marie

    Répondre
    • mamanbavarde 19 février 2012 à 17 h 27 min

      Bienvenue Marie! Le niaf est déjà grand aussi…je pense qu’à 3 mois, j’aurais pleuré toutes les larmes de mon corps!!!! 😉 Et c’est l’impression que j’ai aussi en ce moment, il râle juste parce que là bas, il a le droit!!!

      Répondre

Pour dire des trucs:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :