«

»

La maman de Niaf.

Bonjour. Je suis la maman de Niaf, je …

Et merde. Fouck de njute. Il faut que je me rende à l’évidence.

Quand? A quel moment ai-je glissé, m’embourbant dans la gadoue mouvante?

A quel moment ai-je cessé d’être Cynthia pour devenir la maman de Niaf ou Niafette, ou juste MAMAN?

Très vite, en fait, mais de façon progressive. Il y a eu des moments où c’était pratique: 

« Allo, La maman de Niaf? » A ce stade de la conversation, pas moyen de me tromper. Je savais qui c’était et ce que ça voulait: La crèche, parce que le niaf avait une forte fièvre (au moins 37,2) et qu’il fallait que je le récupère immédiatement sous peine d’être la cause de la contamination de tous les enfants présents. ( j’ avais fini par me dire que les tatas de la crèche lui mettaient un thermomètre dans le derrière à peine la porte franchie)

Peu à peu, j’ai fini par entendre de moins en moins « Cynthia » et de plus en plus « la maman de », ou de « maman » tout court. La faute de ce pseudo de « maman bavarde », peut-être. Note en passant, d’ailleurs: chers gens, mon prénom n’est pas Maman, mon nom de famille pas tout à fait « Bavarde ». Mon facteur se pose des questions, je le vois bien à son sourcil relevé quand il me dépose un énième colis. 

Force est de constater que plus le temps passe, plus je ne suis QUE Maman. Exemple: 

maman de

A la maison, au 1278ème « MAAAAAMAN » de la journée (vers 10h45, à peu près).

A l’école, quand les autres enfants me disent  » Bonjour la maman des niafs »

Chez le médecin, quand j’amène un de mes petits abonnés. 

Vis à vis des autres mamans, à qui je rends la pareille, c’est de bonne guerre. ( Tiens, la maman de Niaf! Ah, bonjour, Maman de Truc!) 

Finalement, on s’y fait. Habituellement. Jusqu’à ce samedi 22 février, où j’ai frôlé l’apoplexie, l’étouffement par hoquet de surprise, l’éclat de rire nerveux et l’effarement. J’te raconte. C’est au service pédiatrie de l’hôpital d’Albertville que tout est arrivé. (ouais, je balance).

Une infirmière, les yeux sur la perf’ de mon fiston, a dit: « il pèse combien, maman? » 

J’ai attendu que sa collègue plus âgée lui réponde, me faisant la réflexion que c’était rigolo pour une mère et sa fille de travailler ensemble. La collègue n’a pas répondu. La jeunette a levé les yeux vers moi. « Alors Maman, il pèse combien? A peu près, hein? »

Mazette. Au service pédiatrie, toutes les mères sont appelées MAMAN. Carrément flippant. Si j’avais été en forme, j’aurais cherché à savoir si tout le service voyait un psy et s’il y avait un traumatisme lié à l’enfance pour qu’elles se cherchent une figure maternelle au boulot, comme ça. Mais je n’étais pas au top de mon mieux. 

Je me suis tue. Et j’ai rêvé  que je la mettais au au coin pour son ton désinvolte, la gamine. 

Non mais. On ne parle pas à Maman comme ça. 

maman de

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

(16 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Lollie

    Non mais pù va-t’on ? Je vous le demande maman, où va-t’on ??
    C’est vrai que je suis de moins en moins « Eva » mais de plus en plus « la maman de Mini », partout tout le temps, même avec les potes, du coup, ça les fait marrer ! Enflures !

  2. Hysterikfamily

    Mdr en ce moment mon fils m’appelle Julie pour me montrer qu’il s’émancipe … Ca fait très mal à mon coeur de maman. je préférais encore lorsqu’il m’appelait deux cents fois « mamannnnnnnn » par jours ….

  3. Pomdepin

    Pareil ici, ça a le don de m’énerver! Ça commence des la première écho, tout au coup, tu n’es plus miss machin, mais mummy. Au débit, je ne disais rien, pour numéro 5, j’ai exigé que les sages femmes m’appellent par mon nom. (En plus, il est facile à prononcer même pour des anglais). Ça va bien comme ça!

  4. mamandoudouce

    La photo est extra!!!! Bravo!

  5. bsricard

    C’est clair que c’est gonflant les réflexions du gener et la maman elle en pense quoi ?? et cie
    bizzz

  6. sixinthecity

    MDR !!!! je ne suis pas un numéro !!!!!! je ne suis pas MAMAN !!!!!!

  7. Maëline/PetitesCrapules

    Waou… J’ai ri au début puis j’ai quand même trouvé ça flippant. Ca m’aurait scotchée aussi tiens…

  8. sossolamam's

    mais mdrrrrrr… Bon l’avantage dans le service de pédiatrie de roubaix c’est que je n’y est pas eu droit lol. Mais quelle idée tu as eu de partir a la montagne pour visiter le service aussi !!! (mais naaaaan je déconne je sais bien que niaf a eu un malaise je suis toutes tes nouvelles… j’te kiffe en fait mais ça ca reste entre nous lol). allez courage on est juste des  » Mamans Qui Déchiiiiiiiiiiirent  » ! nan ? Donc normal que l’on nous appelle maman ! non non je prend pas la grosse tête promis :-p

    1. sossolamam's

      OMG !!! je viens de voir mes fautes d’orthographe !!!!

  9. Virginie

    Eh Eh C’est très justement dit. Nous sommes des Mamans et plus des femmes. Nous sommes privées de nos atouts, de nos charmes, de notre beauté, de nos défauts…nous sommes JUSTE des mamans. Et pour moi, en ce moment, c’est même pas « Ma Maman » mais « Ma Mère » !!!!!!

    Bizzzz à la Maman de Niaf !

    Virginie de http://blogdesmamans.blogspot.fr

  10. Maman raconte

    Je découvre ton blog et je m’abonne ! J’adore ton billet ! C’est tellement vrai… Quand je pense a tout le temps que j’ai pris pour essayer d’apprendre ce mot a mon lutin, je voulais que ce soit son premier mot, j’étais trop fière… Avec le recul j’aurais peut-être du attendre un peu… J’ai parfois l’impression qu’il y a un disque rayé logé dans ses cordes vocales !

  11. Amélie Epicétout

    T’es notre maman à toutes Cynthia ♥

  12. lysbeth

    Ils m’ont pas fait le coup moi à l’hosto, ils m’ont toujours appelé « madame » à partir du moment où j’ai été identifiée comme la « maman de »
    J’aurais franchement pas aimé qu’on me serve du « maman! » comme ça, pendant les 2 semaines que ça a duré.

  13. anne sophie

    J’adore cet article ! Moi j’ai même poussé le vice jusqu’à mettre une photo de mes filles en profil Facebook. Autoflagellation !

    1. mamanbavarde

      Autoflagellation avec des orties siouplait.

  14. Mère débordée

    Hallucinant, cette dépersonnalisation à l’hosto ! Ici, ils nous appellent « Madame ou Monsieur X »
    Par contre, clairement, les autres mamans de l’école, c’est pareil « Maman de Gremlins/Schtroumpfette »
    Même si, depuis quelques temps, je constate que de plus en plus d’enfants m’appellent par mon prénom (même les miens parfois LOL) tant ils ont l’habitude de me voir et m’apprécie (6 ans de congé parental, j’ai été de toutes les sorties et prépa d’école. Les gamins m’adorent ^^)

Répondre à Amélie Epicétout Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>