Au tout début du déménagement, celle qui a été le plus touchée par le changement, c’est notre grande fille de 10 ans. Devoir quitter la famille, les amis qu’on connaît depuis la crèche, la maison dans laquelle on a grandit, l’école… quand on a un coeur de grande sensible, c’était vraiment pas évident.

Cela nous a valu un été chaotique, ponctué régulièrement de doutes et de flippes.

Et puis, la rentrée. Après l’angoisse, la joie. Des copines dont les prénoms ne nous disent rien, puis qu’on apprend à connaître par les récits remplis de bonheur.

Aussi, quand elle nous a demandé à oragniser une soirée pyjama, on s’est dit que c’était l’occasion de rencontrer ces filles qui semblaient extras.

Ainsi, est née l’idée de la soirée pyjama.

Elles étaient quatre, avec des sourires jusqu’aux oreilles, des rires qui s’envolaient depuis la chambre, des voix qui partaient dans tous les sens.

Elles ont préparé des pizzas, ont fait des tournois de baby foot et se sont mises à danser devant la télé en suivant les pas du coach Just Dance. Elles ont accepté le petit niaf avec plaisir (et pour son plus grand bonheur.)

Je les regardais passer du coq à l’âne, parler de 1000 choses, danser, se taper dans les mains, rire ensemble. Profiter. Encore un peu de temps avant l’adolescence, les réseaux sociaux et les questions existentielles… encore un peu dans l’enfance, à manger des sucreries et à rire à des blagues moisies.

J’ai eu le coeur qui s’est gonflé de joie… et puis, aussi, tout à coup, une immense envie, un besoin, de moi aussi faire une soirée pyjama avec les copines, de larguer nos téléphones dans un coin de la pièce et danser, chanter, rire et papoter toute la nuit.

Au milieu de la nuit, en les entendant de nouveau glousser, je me suis levée et leur ai dit de dormir immédiatement si elles ne voulaient pas que ce soit la dernière soirée pyjama de leur vie. Mais j’ai croisé les doigts dans mon dos… parce que j’espère bien que ces soirées qui font mal aux zygomatiques et du bien à l’innocence se referont par dizaines !

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 thoughts on “La soirée pyjama.”

  1. Ahhh oui moi aussi je veux une soirée pyjama car c’est dur de vivre loin de ses amies et les miennes me manquent … en ts les cas c’est génial de les voir à leur tour vivre ces moments sinon connaît par cœur ♥️

  2. Comme je suis heureuse pour ma jolie princesse 🙂 🙂 🙂
    Il y aura plein d’autres soirées aussi belles mais je suis sûre qu’elle gardera toujours celle-ci, la première, dans son coeur !!! Et puis, et puis, il va y avoir son 1er anniversaire en Dordogne !!!!!!!!! J’imagine que ça va être quelque chose 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *