L’amour, c’est… un livre illustré par Jack Koch.

L’amour, c’est avoir les yeux qui brillent, le coeur qui tambourine, les papillons dans le ventre.

Mais l’amour, c’est aussi passer des jours entiers à fabriquer un anniversaire Koh Lanta pour voir es étoiles dans ses yeux.

L’amour, c’est aussi ne pas se regarder l’un l’autre, mais regarder ensemble dans la même direction, dirait Saint Exupéry.

L’amour, c’est toi, l’amour c’est moi, répondrait Marie Myriam.

L’amour, c’est tout ce qui nous fait vibrer, sourire, pleurer aussi parfois. 

Samedi, pour moi, l’amour, ça a été ce ballon rouge en forme de coeur sorti tout droit d’un colis. Celui qui m’a fait rire et pleurer en même temps. Parce que l’amour, c’est ces trois amies que la vie a décidé de me faire rencontrer. Mes Bertiti.

l'amour, c'est

L’amour, c’est ça et encore plus.

C’est une main qui se tend, des doigts qui nous serrent, un regard, un geste, un silence.

L’amour, c’est aujourd’hui un merveilleux livre de 200 textes, écrits par des gens qui aiment.

200 textes avec un seul illustrateur, fédérateur de ce magnifique projet : Jack Koch.

200 acteurs du monde de l’édition, auteurs, journalistes, éditeurs, romanciers, libraires, blogueurs qui ont donné, un jour, leur définition à Jack. Leur lien ? L’amour !

Jack Koch  a demandé à une dizaine de gens qu’il aime de donner une définition de l’amour. Ceux là ont donné des noms, avec amour.

C’est ainsi qu’un matin, Virginie m’a demandé, ainsi qu’ à Serena et à Sophie, si on voulait participer à ce projet. Il n’était encore qu’une lubie.

Jack Koch, pour moi, c’était l’illustrateur découvert quand j’étais enseignante. Dont les dessins me faisaient rire, que j’admirais.

Alors écrire pour qu’il illustre ma phrase, c’était beaucoup de fierté. Mon passé et mon présent qui se rejoignaient de la plus jolie façon. Mais c’était aussi beaucoup de pression. Fallait pas que je le déçoive, quand même.

Seulement rien (de bien) ne venait.

L’amour, c’est…. ?

J’ai noirci des pages, avec des mots cul-cul la praline, ce n’était pas moi, ce n’était pas le n’Am. Ce n’était pas nous. Il y avait bien ce truc qui tournait dans mon cerveau, mais c’était too much, non ?

Et puis vraiment, cette phrase, c’était nous. Pas très glamour, pas très poésie, mais de l’amour. Elle a fait rire les copines. Elle a fait rire Jack.

Je lui ai demandé si ça lui allait. Il m’a répondu :  » Si t’assumes, j’assume. »

C’est ainsi que la palme de la phrase pipi caca du livre « L’amour, c’est » va sûrement me revenir. Et ça me va.

l'amour, c'est

Parce que l’amour, c’est ça aussi.

Les 199 autres textes sont évidemment superbes, les dessins incroyables, l’objet livre fantastique.

Il coûte 14,90€, et 2 euros seront reversés au rire médecin. Parce que l’amour, c’est ça aussi.

Vous le trouverez sûrement en librairie, ou sinon ici.

Et moi, j’ai réalisé un rêve d’instit. Ma trombine croquée par Jack Koch.

l'amour, c'est

1 Commentaire

  • Lucile de Guinzan 7 novembre 2018 à 1 h 03 min

    Ahah fallait le faire !!

    Répondre

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :