Salut, c’est moi, le Niaf.

enfant-humour-parents

ça fait un ptit moment que je ne suis pas venu discuter ici, et ma mamily me réclame à corps et à cris. Et je me suis dit qu’aujourd’hui, c’était l’occaz, rapport au fait que ma reum elle souffre d’une crise anti bonheur, là.

Elle imagine qu’elle est trop poissarde de la laïfe et elle ne fait rien qu’à s’ apitoyer sur son sort, la malheureuse. Tout ça pour une ptite boulette qu’elle a commise toute seule (pour une fois, j’y suis pour rien, promis juré bavé.)

Du coup, je la laisse se morfondre (elle viendra te raconter très vite, quand elle arrivera à en rigoler, y parait.) Et en attendant, moi, je peux enfin participer à cette rubrique qui déchire. Parce que figure toi que des bonheurs, moi, j’en ai à la pelle et au râteau.

Soit disant que j’ai toujours été un bébé heureux. Souriant, content, hilare, voire mort de rire, à m’en faire une entorse du diaphragme, quand ma soeur me fait son numéro de clown.(nan mais j’te jure, elle a une trogne, ma soeur, c’est trop terrible.)

Les grands malheurs de ma vie, c’est quand le biberon met un peu trop de secondes à chauffer, ou quand ma mère, cette blagueuse, me tend MON gâteau et attend un « s’il te plait » imprononçable pour un gaminou d’un an et quelques.(remarque, je devrais essayer de lui articuler comme il faut, elle serait tellement sur le cul qu’elle me donnerait le paquet, c’est clair.)

Mais en ce moment, j’ appréhende une nouvelle notion du bonheur: Les conneries(ça doit être le nom scientifique, parce que c’est ma mère qui le dit). Expérimenter l’interdit, aller au bout du bout des limites fixées par mon entourage, contrarier ma mère, voilà le plus grand bonheur de ma semaine. Faut dire que tout le monde parle du terrible two. Et que moi, j’aime bien être en avance sur mon âge.

Mes petits bonheurs cette semaine ont donc été bien simples, mais m’ont quand même valu quelques remontrances et mises à l’écart, et ont causé à mes parents quelques cheveux blancs supplémentaires(c’est pas beau de vieillir hein…), des coups au coeur et un tassement des cordes vocales pour cause de  poussées surprenantes de cris suraigus. C’est con, un adulte. ça ne sait pas saisir les ptites joies simples de la vie, en somme.

Nan, mais c’est vrai quoi. Il est où le mal à se pendre aux rideaux en attendant que ça tombe, pour pouvoir ensuite donner des coups de tringle sur tout ce qu’on croise? Ok, j’ai poussé le bonheur dans ses retranchements, en recommençant 5 fois. Mais attends, c’est trop extra de s’y cacher , ça fait marrer ma soeur. Qui soit dit en passant est une traitresse, qui rigole, mais qui se barre en courant dès que le rideau tombe. Faut que j’en prenne de la graine, on croira que c’est Lolitaaa, le chat. (oui, le chat virtuel, et alors, ma mère est capable d’y croire.)

Et puis tiens aussi, faut que je te raconte, à toi, t’as l’air de me comprendre. C’est pas trooooop le bonheur de se mettre debout sur l’accoudoir du canapé et de se jeter ensuite,  là où y’a de la place (ou pas)?  Bon, on est sur la même longueur d’ondes, hein, c’est trop bon. Je pense donc que je suis tombée sur la plus flipette des mères du quartier. Attends, c’était mardi gras et elle ne m’avait pas costumé…bah j’ai joué à Superman, quoi. Le bavoir à l’arrière. Il était ptêt trop petit, je ne me suis pas envolé, je me suis aplati. Comme les crêpes que Maman avait cuisiné et que je n’ai pas eu loisir de goûter.

Rhooo, c’est comme cette petite boite qui fait de la musique quand on la secoue…c’était juste extra, ces petits grelots…Et là, je fais tomber la boite, elle s’ouvre et le sol se couvre de mille petits bonbons au couleurs acidulées…des perles, c’est le nom. Moi, je me précipite pour les bouffer, la belle aubaine, et là, la mother, elle devient hystérique. Tellement qu’elle en a ressorti l’aspirateur, alors qu’elle l’avait déjà passé aujourd’hui. Tant pis, j’adore l’aspi. Je m’amuse à le débrancher. Elle est vraiment rabat joie, ça la fait criser.

Tout ça parce que quand ça m’énerve de ne  pas réussir à mettre les bitognos dans les deux ptits trous, là, au bout de la prise, je lâche l’affaire, beau joueur, et je tente avec mes doigts. ça la rend dingo…

Alors après, elle est sur les nerfs, je ne sais pas pourquoi. Du coup, quand je tente de la dérider un peu, pendant le dîner (histoire que ça soit un moment convivial, quoi), en sortant ma langue au moment où elle enfourne la cuillère, et où je recrache donc délicatement toute la purée qu’elle a passé une demi heure à préparer toute seule comme une grande, elle s’égosille de nouveau. Moi, je veux jouer encore, mais elle capitule. Elle part me préparer un biberon en maugréant des paroles incompréhensibles.

Moi, gentil,j’en profite pour lui créer un dessin artistique avec l’eau que j’arrive à sortir de mon ptit verre. C’est trop rigolo, mon pantalon est tout mouillé…et bah, tu me croiras ou non, mais ça ne la fait même pas marrer. Pareil quand je recommence 10 minutes plus tard avec le lait…

Bon, j’avoue parfois, elle a le sens de l’humour qui revient, et je la vois réprimer une rigolade, et aller se cacher dans la cuisine avant de revenir, toute sérieuse. Faut qu’elle arrête les gâteaux, ça doit être ça qui la rend si hermétique à l’humour…

Sinon, y’a quand même des bonheurs qu’on partage, hein…On n’est pas toujours en conflit, non plus…par exemple, mardi ,on s’est promenés au parc, Maman, Niafette et moi. On a vu un cygne faire du patin à glace sur l’étang gelé, c’était trop fort! Et puis j’ai fait du manège comme un grand, limite elle en avait la larme à l’oeil de me voir aussi costaud. Finalement, elle est sentimentale, ma môman.

Et surtout, surtout, je ne tente pas trop d’expériences en présence de tierces personnes. Je ne veux causer le bonheur que de ma mamounette à moi, bien évidemment!

Jje suis sûr que si je fais encore plein de bonheurs/conneries, au bout d’un moment, ça va lui remonter le moral…et pis vos ptits bonheurs à vous aussi, ça va la faire sourire…

Bon week end à tous! Nous on est en vacances…j’ai deux semaines pour la faire rigoler! 😉

On va bien en profiter! Parce que maintenant, j’arrête de dormir vers 23h30, tous les soirs..on se marre! Et tu connais l’expression: Le soir, des lions, le matin…c’est les parents les couillons!

24 thoughts on “Le bonheur des uns…fait parfois enrager les autres!”

  1. Salut Niaf ! D’abord tu m’as vraiment bien fait marrer, merci beaucoup ! Ca dédramatise un max et ça fait du bien. Ta mère aussi ça a du lui faire la même chose en te lisant !
    Par contre un petit conseil. L’humour ça marche mieux quand on l’utilise avec parcimonie (demande à ton père si ton comprends pas c’que j’dis). Essaye et je suis sure que maman gardera le sourire plus longtemps 😉

    1. Parcimonie, c’est la copine qui est partager les gâteaux et l’apéro à la maison mais qui vient jamais au final???C’est ce qu’il a l’air de dire Papa!
      Mais moi, j’aime bien quand elle râle…elle devient toute rouge et fait les gros yeux, ça me fait rigoler!!!

  2. Bonjour Niaf !!! et bien dis-moi tu as l’air d’un sacré petit voyou qui en fait voir de toutes les couleurs à sa maman (et papa)……mais je pense qu’effectivement tu es sans doute comme la Niaffette un enfant très chanceux et très heureux.
    Quant à ta maman si elle a un p’tit coup de mou comme on dit c’est normal…….le métier de maman est sans nul doute le métier le plus difficile et le plus ingrat au monde, parole de maman !!!!!!!
    Je sais que ça ne la consolera pas forcément mais : petits enfants, petits soucis, grands enfants, grand soucis……..et oui moi non plus je n’y croyais pas quand on me l’a dit mais maintenant que j’y suis j’y crois et qu’est ce que je regrette le temps ou ils étaient petits et ou ils faisaient plein de bêtises…..même que je croyais que c’était rien que pour me rendre folle !!!!!!! Courage et très bonnes vacances avec toute votre adorable famille……. 🙂

    1. C’est ce qu’elle dit souvent….même qu’elle n’a pas hâte du tout qu’on grandisse…elle a bossé avec des ados pendant un bout de temps, et elle se dit qu’il vaut mieux profiter de mes conneries de petit!!! Merci Rachel!!! bises du niaf!

    1. Ah Maman aime la fin de la grève!!! bisous à toi et à mon copain virtuel mini panda! (et félicitations pour la marche…tu vas voir, minipanda, les counneries que tu vas pouvoir faire en plus, maintenant…extraaaaaa!)

  3. merci le niaf tu m’as franchement donné un bon fou rire ! fais de gros bisoux à ta maman qui t’aime à la folie, ça la rendra super heureuse bizzz;-)

  4. Mon adorable petit Niaf, comme ça fait du bien de te lire de nouveau 🙂 🙂 🙂 Tu m’as beaucoup fait rire, vraiment 😀
    C’est vrai que par moments, ta mère, elle, manque un peu d’humour mais on lui pardonne car on l’aime très fort n’est-ce-pas ? 😉
    Gros bisous mon Bibounet d’Amour

    1. Bisous Mamily! Mais t’en fais pas, à toi aussi je vais t’en faire voir de toutes les couleurs du bonheur! Ton bibounet d’amour (mais arrête de m’appeler comme ça en public, c’te honte quand même!)

  5. coucou jeune Niaf apprentis ès bonheur et connerie! je vois que les leçons pour toi y a plus besoin, vive la pratique! en tout moi tu m’as bien fait rire!
    mais tu sais trop de bonheur « tue  » le bonheur, alors baisse la cadence… pour lui réserver d’autres surprise plus tard!
    bonne soirée!

    1. Merci Polette pour la bonne idée…mais ne t’en fais pas, j’ai encore plein de petites astuces en réserve…j’en apprends tous les jours à la crèche!

  6. mon petit Niaf, tu m’as bien fait rire, merci pour ce moment de rigolade pur bonheur :)) mais tu sais en maman que je suis, j’peux aussi être une vieille rabat joie, alors steuplait tâche de lever le pied et d’être gentille avec ta môman 😉 j’en suis sûre que tu la rendras encore plus folle de joie…

  7. sacré niaf, décidemment t es un sacré coquin! et je ne connaissais pas l expression des lions et des couillons mais je pense que c est bien représentatif de la situation ici quand je suis seule le soir!

    merci pour cet humour!
    #FDM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.