«

»

Le boucher.

Faut absolument que je te raconte. J’ai vécu une expérience de vie qui restera à tout jamais gravée au fond de ma mémoire.

Je suis à la soirée Champ’Ladies de Reims, oscillant entre invitée VIP et aide bénévole parce que ma siamoise Valérie en est co-organisatrice, lorsque le vendeur de tickets de tombola se rend compte que la boulette de la soirée, c’est pour lui: aucune monnaie ne tinte dans son porte monnaie rose girly. Des demoiselles vont se jeter sur lui par dizaines, et il ne pourra pas leur rendre la monnaie de leur billet. Mazette.

TOMBOLA_BOUCHER

Il ne me reste donc qu’à filer jusqu’à la boulangerie pour récupérer  50 euros en pièces de 2. Où la boulangère, cette mytho, m’affirme que de la monnaie, elle n’en a plus. Achetant une bouteille d’eau à 65 centimes avec mon billet de 50,  j’en suis à évaluer le nombre d’allers-retours pour prendre une sucette, une chouquette ou une tête brûlée et ainsi avoir 7 euros en pièces, lorsqu’elle me montre la vitrine du boucher. C’est là que l’expérience de folie commence (je sais, l’intro était longue.) 

Trottinant sur mes talons de 12 (qui ne font que 10.5, j’exagère), me voilà dans l’échoppe qui fleure « bon » la chair à saucisse. A ce stade de mon récit, il faut que je souligne que si je ne suis pas totalement végétarienne, je ne mange quasi aucune viande. L’odeur me retourne l’estomac qui passe de mes talons à mon coeur en faisant l’ascenseur. Chochotte, peut-être oui.

le_boucher

J’affiche donc mon plus joli sourire en espérant en avoir vite fini quand je remarque le boucher, aussi vieux que son commerce qui date de 1872 (à peu près). De l’autre côté du comptoir se tient un homme d’environ 257 ans. Les deux bonhommes semblent absorbés dans une discussion depuis une décennie ou deux, et le boucher, content de voir arriver de la chair fraîche (jusque là, normal pour un boucher) m’interpelle :

 » Elle s’y connaît en foot? »

Habituée à la ruse de la 3ème personne, j’ évite de me retourner. #objectifMonnaie.  J’opine du chef, genre un peu qu’elle s’y connait. (tout en cherchant à me rappeler qui a gagné la coupe du Monde en 1930… l’Uruguay ou l’Argentine? )

« Bien, me sourit le boucher. Elle connaît Ronaldo, le portugais? Et se tournant vers son client fidèle depuis 1912 : Il porte des Nike. A ses pieds. Il est pontsorisé. Ouais. Elle sait combien qu’il touche? « 

Elle (enfin moi) répond qu’elle ne sait pas, mais que ça doit faire un sacré tas de pièces de monnaie.

Il rit.  » 9 millions (prononcez miyons). 9 millions pour porter des baskets. (silence pour admirer l’effet sur son public). Et bah il a fait une ligne de baskets à son nom, il peut pas les porter. Par contre, les nike, il a pas besoin de les payer. « 

Elle (toujours moi) rétorque qu’à 9 millions l’année, il peut bien se les payer, les Nike, au moins en soldes.

Il rit encore. Et là, furtivement, je me vois passer la soirée ici tandis que la tombola est annulée. J’aurai dû mettre des nike, tiens. Je ne sens plus l’odeur de saucisse, j’en déduis qu’elle s’est infiltrée dans mon nez (et dans mes cheveux) (bonheur).

 » 9 millions d’ EUROS, hein! parce qu’en anciens francs, ça va encore, mais en euros…  » les deux rient de bon coeur, se rappelant ce qu’on pouvait acheter avec 9 millions d’anciens francs.  

Je vous passe la discussion sur les pubs pendant la coupe du Monde, ça coûte une fortune. (opinement de tête à la Chef oui Chef. #objectifMonnaie.)

Enfin, c’est mon tour. J’annonce que je veux de la monnaie. Il me regarde, les yeux ronds. 

 » Ah bah je fais pas ça d’habitude. (silence) c’est ça qu’elle veut?  » demande-t-il en me tendant un rouleau de pièces de 10 centimes. Je le regarde, les yeux ronds. 

 » 9 millions en pièces de 10 centimes, c’est ça? (rire) Allez, ce soir, je vais faire un effort, hein? Même que j’vais y donner en euros hein! » 

J’ai failli embrasser un boucher. 

Quant à toi, si tu étais aux Champ Ladies, tu l’as ptêt reconnue… celle qui sentait le pâté mais qui a ramené de la monnaie (et qui t’a parlé d’un boucher pour ponstsoriser la soirée)… c’était moi! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

(3 commentaires)

  1. Vlynette

    Ah ! Ma petite saucisse préférée, que tu m’as fait rire !!!! 😀

  2. Maman louzoù

    Mais jusqu’où ira-t-ELLE ?????

  3. littleliliblue

    mais ouiii j’ai écouté ton histoire pour avoir ma case à la tombola…. même que j’ai pas gagné ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>