«

»

Le déménagement.

Hier, j’ai publié cette photo sur instagram, avec la légende suivante :

pochette personnalisée

On entre dans le vif du sujet. Dans 20 jours, un camion viendra chercher tout ce qu’on a empilé dans cette maison pendant presque 10 ans. Nos souvenirs, nos joies, nos bonheurs. Les cartons commencent à former un drôle de bordel dans chaque pièce. Au milieu de tout ça, il y a nous, le cul entre deux chaises, et le coeur entre deux vies. Chaque moment de routine est bonne à prendre pour souffler un peu. Ma trousse à bonheurs  » Mon petit bazar » se remplit de tous ces trucs qui vont m’y aider. (Merci Les Griottes pour ce joli cadeau au milieu du tourbillon.)

Oui, ça y est, le déménagement est en phase 2. Après la décision et les premiers moments de flottement, on entre dans le concret de la situation.

Sur Instagram, et par messages, j’ai reçu de nombreuses questions par rapport à ce changement de vie dont j’avais déjà parlé ici, et aujourd’hui, je vais vous en dire plus.

On vit en Picardie depuis toujours, le N’am et moi. On y a ici quasi toute notre famille, beaucoup d’amis, une vie bien implantée.

Pour ma part, j’ai vécu aussi quelques mois, il y a une dizaine d’années, en Dordogne, près du magnifique château de Biron, juste à côté de Monpazier, puis à Pessac, à côté de Bordeaux. C’est une région que j’aime parce que je m’y sens sereine, apaisée.

Mais le N’Am m’a très rapidement signalé, à nos débuts, qu’il n’était clairement pas prêt à bouger.

Et puis, la vie a suivi son cours. Les allers retours à Paris, chaque jour, avec les soucis de train réguliers, le boulot avec ses hauts et ses nombreux bas… Cela commençait sérieusement à le miner. Changer de boulot, pourquoi pas, mais restait le train, bus, métro.

Il y a eu notre voyage aux Etats-Unis, qui a déclenché aussi des envies de voir plus loin, de se dire que tout était possible. La soirée chez Cécile (alias Nycyla) et son adorable Nico a joué aussi dans la balance. L’idée qu’on pouvait tout quitter et en être heureux.

barbec-chez-nycyla

Il y a eu ensuite les 40 ans du N’Am. 40 ans, c’est le moment ou jamais pour se recréer, se réinventer, non ?

Alors, quand en décembre, il m’a annoncé qu’il avait un entretien d’embauche en Dordogne, j’ai dit oui, trois fois oui, on y va, tente-le, je t’accompagne.

 » T’es sûr ? », il a demandé. J’ai dit qu’on pouvait même partir en Papouasie s’il était heureux d’aller le bosser le matin, que c’était ça qui comptait.

A Périgueux, la veille de l’entretien, on a rencontré le Père Noël. C’était un signe, non ?

périgueux-père-noel

La suite, vous la connaissez.

La suite de cette suite, nous ne la connaissons pas encore. Quand l’excitation du déménagement va s’estomper, quand le quotidien va s’inviter, quand la famille et les amis vont nous manquer… non, ce ne sera pas toujours facile. Mais je crois très fort en nos facultés d’adaptation, je crois très fort en cette jolie région, et je sais, au fond de moi, que nous sommes en train de nous offrir une nouvelle vie qui va être jolie.

En attendant, je vois les cartons à moitié pleins, c’est mieux qu’à moitié vides !

Et voilà ce que le n’Am peut admirer sur le chemin vers son boulot. C’est plus joli que le métro !

le-déménagement

Rendez-vous sur Hellocoton !

(17 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. julie

    coucou ,

    je te souhaite plein de courage nous sommes passé par la il y un peu moins d’un an, effectivement l’excitation du début laisse place au manque mais le manque de quoi de nos habitudes alors certes ça prend du temps mais les habitudes on s’en refait et on reconstruit notre vie 🙂

    je pense ça reste une jolie expérience de vie … good luck à vous !

  2. ness22

    bon déménagement , bon départ pour cette nouvelle vie !!
    je suis moi même dans les cartons pour un nouveau départ aussi , une nouvelle vie avec mes 2 filles !!
    bon week end

  3. Campagne

    Comme c est beau …. Ca doit pas être évident du tout entre L envie et la nostalgie !!!!! Sinon monpazier j adore !!!!! J y ete encore il y a 15jrs !!!!! J y retourne dans 2mois !!!!!

  4. zombai

    coucou!!trop trop chouette pour vous 🙂 une superbe opportunité que vous avez saisie!en plus périgueux…une jolie ville et j’ai ma mère qui y habite 😉 bonne continuation et bon courage avec les cartons

  5. Wendy & cie

    Bonne route ! Une nouvelle aventure qui commence c’est génial et je n’ai aucun doute sur vos capacités d’adaptation … Et la Dordogne

  6. Wendy & cie

    Bonne route la famille bavarde ! Vous allez assurer sur tous les terrains

  7. Floriane

    Enjoy!
    Une nouvelle vie c’est merveilleux et terrifiant à la fois.
    Moi, depuis petite j’ai toujours déménagé, vécu dans plein d’endroits différents . Pas d’attache, pas d’amis d’enfance non plus, Internet n’existait pas mais ça c’est une autre histoire…
    Quand il y a presque 11 ans, chéri m’a dit qu’on lui proposait un travail à Briançon (on était à martigues à l’époque), j’ai dit oui, oui, oui.
    Nous sommes moins loin de la famille que vous le serez, si ce n’est que depuis ma mère et ma soeur ainsi que sa fille ont migré en Bretagne…, mais il est quand même difficile de les voir souvent .
    Mais ici on souffle, on respire, on vit! Nos deux enfants sont nés ici et pour la première fois de ma vie je me sens chez moi !
    Depuis 8 ans maintenant mon frère est venu s’installer ici et il a une super chérie. Nous n’avons qu’eux alors parfois c’est difficile avec les enfants s’ils sont malades, si nous voulons sortir tous les deux ou quoi. Parfois la famille manque beaucoup et c’est difficile de voir nos enfants si loin de leur grands parents, oncles et tantes, cousins et cousines. Mais chaque jour, chaque saison, je lève les yeux et je vois ces montagnes, ce soleil. Je vais travailler à pied, après avoir déposé mon grand à l’école . Avec l’école d’ailleurs ils feront du ski de fond , alpin, du patin à glace, de l’escalade…
    Ce n’est pas tous les jours facile d’être loin de sa famille mais si on aime l’endroit où on est alors tout va bien.
    Et nul doute que tu ne tarderas pas à te faire une famille d’amis dans ta nouvelle vie !

  8. Talex

    Ah… la Dordogne. .. vous allez adorer! Périgueux est une ville agréable à vivre, il y à une multitude de choses à visiter en Dordogne et côté restos et produits du terroir du quoi vous faire plaisir. Bordeaux est à une heure de route et l’océan accessible du coup… bref c’est top. Bonne route au pays de l’homme!(Mes racines)

  9. Lilie

    Euuuuuh, je me trompe ou tu viens habiter à Périgueux, c’est à dire, chez moi ?!
    Si tel est le cas, sache que je me propose pour être ta guide officielle !
    Bon vent à la famille bavarde !!

  10. Johanna

    C’est une super expérience de changer de region. Se re-inventer, se mettre en « danger » parce que c’est pas évident de partir de zéro socialement. J’ai changé 3 fois de region et le plus positif deces changements c’est qu’ils « arrêtent » le temps, de voir tout avec des yeux neufs c’est retrouver la temporalité des…. Enfants ! Plein de +++ pour inventer votre nouvelle vie.

  11. Elodie-esteban

    Bon déménagement en Dordogne et je suis sûre que vous vous y plairait. Je vis à côté de Belvés donc on aura peut être l’occasion de se croiser un jour. Bonne continuation à toute votre famille

  12. Dubuc

    Le plus dur c’est de prendre la décision, ensuite sa roule et puis les enfants sont jeunes des rencontres à la sortie de l école je te fais confiance: ) moi 15 ans que j ai quitté l île de France sans regrets 🙂

  13. Fred Une Souris Bleue

    Que c’est beau quand ça se passe comme ça ! Bon courage pour les cartons et bon emménagement pour bientôt ❤

  14. Nathalie

    Nous avons sauté le pas il y a onze mois, mais avec dix ans de retard par rapport à vous. Et ? Tout va bien, merci. Je crois qu’on n’a jamais eu la maison aussi pleine d’amis le week-end que depuis que nous vivons à Bayonne. On a l’impression de découvrir un nouveau truc par semaine ou d’avoir l’âge de notre dernier (8 ans). Parfois on se pince en se disant « que c’est beau, on habite vraiment en vacances? », d’autres fois, je ne vais pas te cacher qu’ on se demande ce qu’on fait là. Je crois qu’il faut un an pour se sentir « à la maison » quand on n’a jamais quitté notre région initiale. Bon courage !!

  15. Evelyne Untibebe

    Mais en fait t’es juste en train de dire que, bientôt, tu vas vivre en Dordogne tout près de chez mes parents quoi (ils sont à côté de Bergerac) 😉
    La Dordogne c’est une très jolie région mais moi, pour l’instant, je ne me sens pas capable de quitter Paris (peut-être parce que j’y habite et que je ne prends pas le RER !).
    Des bisous. C’est excitant une nouvelle vie qui s’annonce !

  16. Catherinz

    Je me retrouve un peu …
    J’ai retrouver un amour de jeunesse qui était il y a 12 ans ds la même région que moi le nord mais maintenant il habite près de nante…. nos chemins ce St retrouver et mes enfants et moi nous a prêtons aussi à changer de cap dans 15jr nous quitterons le nord notre famille…. pour aller le rejoindre car 1 an de distance ça commence à être pénible. Je te souhaite plein de bonheur de cette nouvelle vie

  17. Bénédicte

    Bienvenue à Périgueux.
    J’ai habité Creil, Nogent, pont st Maxence, Valenciennes et j’ai connu les galères de transports pour aller bosser. Les grèves, retards de train, ter, métro.
    La foule. Les odeurs.
    Alors non je ne regrette rien de tout cela depuis que je bosse à……. Périgueux
    Bientôt 3 ans de bonheur sans foule, sans odeurs, le temps gagné chaque jour….

    Alors bon virage à votre famille et encore bienvenue ici.
    C’est ma soeur qui doit vous suivre et m’a envoyé le lien de votre blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>