C’était un joli jour, qu’on attendait avec impatience. C’était le jour de notre première rencontre. Un brin de stress mêlé à l’excitation nous habitaient.

Le soleil pointait ses rayons sur le chemin du rendez-vous, j’écrivais dans ma tête ce que je vous raconterais dans quelques jours. La décision, l’attente, la joie.

Les réactions surprises et heureuses des enfants, de la famille, de nos amis, les premières anecdotes, précieusement consignées. Nos doutes, nos appréhensions mais surtout notre indicible bonheur. Je pensais également aux photos que nous allions faire, à tout ce que je rêvais de mettre en place. Mon cerveau fourmillait d’idées, d’envies, de projets.

Je me disais que vraiment, la vie était un immense cadeau.

Et puis la pluie, sous forme de douche froide. L’ échographe qui mesure sans dire un mot, à qui il faut arracher quelques phrases incompréhensibles. La découverte du compte-rendu. Les termes à analyser. Aucun mot humain. Juste, il y a un problème. Mesures trop petites par rapport à la date. Pas d’activité cardiaque. Bam.

Coucher de soleil.

En sortant, j’ai ouvert les vannes pour laisser couler la pluie. Je me suis laissé le droit de crier que la vie était bien une sale pute quand elle le voulait.

En quittant le parking, la pluie s’est arrêtée. Droit devant moi, il y avait un arc-en ciel.

Alors, entre les larmes, j’ai souri. Oui, il faudra encore un peu de temps pour chasser les nuages gris, mais la vie est déjà un cadeau… Et bientôt, je le sais, on ne verra de nouveau que le beau.

PS : Nous gardons le moral, même si nous risquons d’en pâtir encore un peu. En attendant, ce week-end, je vais éloigner la pluie avec elles, à coups de sourires, de câlins, de blagues bien pourries et de crises de fou-rire.(et puis, aussi, de quelques mojitos.)

Rendez-vous sur Hellocoton !

74 thoughts on “Le soleil, la pluie et l’arc-en ciel.”

  1. Oh. Je suis tellement navrée pour vous et votre belle famille. Quelle tristesse…il n y a aucun mot dans ces cas là! J espère que votre week-end avec les filles adoucira votre peine. Beaucoup de courage

  2. J ai l impression de me lire, il y a 9 ans maintenant. On se relève, on oublie pas et on sourit à la vie parce que malgré tout, elle est belle. Juste des bisous doux

  3. Oh ma belle … Je t’envoie plein de réconfort et de courage ainsi qu’à ton homme..
    Dure épreuve que de passer par ces moments si douloureux .. mais bientôt vous pourrez sans aucun doute rayonner de bonheur ! Et vous partagerez évidemment toutes ces joies avec vos 2 loulous, famille et amis
    En attendant ce week-end va te faire du bien

  4. comme je suis désolée pour vous :'(
    la dernière fois que je l’ai vécu, c’était il y a 2ans
    je suis sur que les filles vont t’envoyer des pluies de paillettes qui te feront chaud au coeur
    amusez vous bien
    <3

  5. oui, la pluie, comme une averse qui nous tombe dessus d’un coup … pour moi il y a 10 ans … Et non, on n’oublie pas, mais oui, l’arc en ciel est vraiment le plus fort ! Continue de sourire, tu es une femme et une maman extra ! <3

  6. Coucou, j’ai vécu cela en 2005, j’ai perdu mes 2 crevettes à 5 semaines de grossesse, la douche froide, quand à l’écho, tu vois que ça cherche, un petit coeur qui bat… ou pas… qu’on ne trouve pas le 2ème qui, pour qui pour quoi, est parti se loger dans une trompe, quand on sait qu’il avait été soigneusement déposé dans mon utérus par un médecin lors d’une FIV… et que là tu réalises que l’immense joie de 2 prises de sang positives et évolutives se transforment en une hospitalisation pour stopper toute l’euphorie des jours précédents… La peine laisse place à l’espoir et après la pluie, il y a toujours le beau temps. Mille pensées. Gros bisous…

  7. Il aurait dû naître en juin 2013. Il n’est resté au creux de moi que 7 semaines.
    Mais il est toujours dans mon cœur. Puis il a eu 2 soeurs en octobre 2013 et en septembre 2016.
    On oublie pas mais la vie trouve toujours le chemin.
    Profitez bien du soleil, des arc en ciel, des copines et des mojitos (tant que c’est autorisé! ).
    De tout coeur avec vous!

  8. Tu as eu raison de l’écrire, ça fait du bien parfois et j’espère que ce fut vraiment le cas.
    Je sais que ce n’est pas une référence mais tes mots m’ont fait pensé au film Marley et Moi et ce coeur qu’on n’entend pas…mais finalement le bonheur est revenu et je vous souhaite la même chose !
    Je vous embrasse….

  9. Je suis si désolée de t’acceuillir au sein des mamans endeuillés… plein d’amour Pour ce triste passage… qui laisse place a la vie malgré tout mais qu’on oublie jamais…

  10. tu as bien fait de l’écrire entre deux averses et un arc en ciel.Nul doute que le week-end avec tes Bertiti te fera du bien mais tu es humaine et tu as le droit de ne pas sourire tout le temps. La vie est une sacrée pute,heureusement parfois elle se rattrape. Le site over the rainbow montre que la roue tourne…
    Plein de calins de réconfort à vous 2, 4 si les enfants sont au courant.

  11. Pleure ma belle , pleure ça fait du bien ! Dis toi qu après la pluie il y a toujours du soleil, et pour vous il y aura de nouveau un rayon de soleil avec amour et arc en ciel ! Profite de ce week-end avec « elles » j entends déjà vos fous rires et imagine les photos qui paraîtront sur ta page FB… courage

  12. Ohhh j’ai tellement de peine pour vous … je connais (exactement pour les mêmes raisons) alors plein de courage, des bisous qui ne servent pas à grand chose mais si tu étais à côté de moi j’aurais envie de te prendre dans mes bras très fort.

  13. Je comprend tellement …. une premiere grosse qui s’est malheureusement et soudainement terminée à 13 semaines il y tout juste 5 mois … C’est brutal, incompréhensible, violant autant pour le corps que pour l’esprit. Mais tu l’as dis la vie est un cadeau. Et j’y crois dure comme faire, apres la pluie vient le beau temps. Nous aussi on finira par le rencontrer notre joli soleil ❤

  14. Pas beaucoup de mots pour apaiser la douleur … juste vous envoyer nos tendres pensées, nos rayons de soleil et vous souhaiter de vite retrouver le plaisir des petits bonheur de la vie …
    Je vous embrasse et vous prend dans mes bras d’ici …

  15. Je suis désolée plur vous. Merci pour cet article que j’ai écrit puis effacé, puis réécris et mis en brouillon. On m’a diagnostiqué un œuf clair le 28 decembre. 3 ans d’attente, 3 FIV, un
    miracle et le vide! J’ai déjà vécu des moments difficiles dans ma vie et je te rejoins, la vie est parfois une sale pute. Mais quand j’entends ma fille rire aux éclats j’y vois mon arc en ciel! Il nous faudra du temps mais on sera plus forte qu’elle! Bon courage

  16. Je suis très triste pour vous…
    J’ai pas vraiment de mots… Mais je t’embrasse très fort en espérant toujours que je puisse le faire en vrai bientôt.
    Profite bien de ton WE , l’un des meilleurs remèdes qui soit… Je leur fait confiance !

  17. Je ne commente jamais mais la je suis obligée. 3 fois. J’ai perdu 3 bébés . Pour le corps médical c’est coup à pas de chance,et puis bon c’est avant 3 mois alors ça compte presque pas
    Ça compte pour moi,pour toi,pour nous. Les projets,Les envies,l’avenir
    Je peux le dire haut et fort,tu as le droit ,le besoin et le devoir d’en parler. De t’effondrer. Et d’y penser.
    Et après tu y croira de nouveau.
    Je te fais un câlin bien fort ♡

  18. La 24 mai 1984 j ai perdu bcp de sang. J attendais comme toi l écho. . Et puis soudain plus rien !! Hôpital et curetage. Mais il y a toujours L ESPOIR et un an après jour pou jour venait au monde ta siamoise. Dans ma petite tête je me suis toujours dit que C est parce qu il n était pas normal qu il s est décroché. . Du coup je l ai accepté sans trop de douleur (sauf physique…). Je pense très fort à toi

    1. La 24 mai 1984 j ai perdu bcp de sang. J attendais comme toi l écho. . Et puis soudain plus rien !! Hôpital et curetage. Mais il y a toujours L ESPOIR et un an après jour pou jour venait au monde ta siamoise. Dans ma petite tête je me suis toujours dit que C est parce qu il n était pas normal qu il s est décroché. . Du coup je l ai accepté sans trop de douleur (sauf physique…). Je pense très fort à toi. J en étais à 3 mois….

  19. On t’aime tu sait, tu es une personne formidable, qui est toujours là pour réconforter les autres, alors à notre tour.
    Merci de voir la vie ainsi mal grès les épreuves.
    Je te souhaite d’aller mieux.

  20. Je n’ai aucun mot pour te dire combien je compatis. J’espère que le soleil brillera de nouveau chez toi, chez vous. Je t’envoie tout mon affection. Millbizes

  21. Comme c’est dur ces moments là… Ici après 2 enfants ss trop de difficulté, l’envie du 3eme… En 1 an j’ai fait 3 fausses couches et une GEU , et puis il s’est pointé, il s’appelle Rémi il a 3 ans c’est un p’tit gars plein de vie .
    La nature est pourrie parfois mais le soleil revient n’efface pas, mais réconforte.
    Prends bien le temps de digérer, auprès des tiens et des bertiti

  22. J’ai vécu ça le 15 décembre dernier… suite à une FIV (enfin 4 fiv) après 5 longues années d’attente la terre s’est ouverte sous nos pieds.. on nous donne le bonheur, pour le reprendre violemment… c’est tellement dur… courage

  23. Hélas, je ne connais que trop bien ce que tu racontes, comme beaucoup d’entre nous. Il n’ty a rien à dire ni à faire, à part que pleureur et toucher le fond fait du bien, et qu’ensuite, avec le temps, on vita avec.

  24. 13 octobre 2017…. Un vendredi…. Comme quoi Vendredi 13 ça doit vraiment porter malheur… J’y pense encore casi tous les jours…. Plein de courage et de bisous ♥️

  25. Oh non ma bichette… Tu m’avais fait l’honneur de me confier ton joli secret… je suis très désolée pour vous tous.
    Ca ne te fera sans doute rien mais j’ai vécu une fausse couche avant ce bébé et cela m’avait vraiment rendue triste aussi.

    J’ai recommencé dans la foulée et 8 jours après la fausse couche j’étais enceinte !

    Bisous tout doux <3

  26. Tu es forte vous êtes fort ce moment sera sûrement dur à passer mais elles seront là ceci week-end pour te faire-valoir rire et sourire puis tu retrouvera cocons et nous on sera toujours là ❤️❤️

    1. Je suis désolé pour mon commentaire qui pourrai laisser croire que je ne sait pas trop écrire c’est mon tel qui deconne complet je te disait donc qu’elles seront là pour te faire rire et sourire ce week-end et que nous serons toujours là pour toi

  27. J’aurais voulu, j’aurais pu écrire cet article il y a quelques jours… même situation, même tentative de continuer de sourire à la vie, pour mon mari, pour mes 2 monstres qui me regardent, perplexes, passer des rires aux larmes.
    Plein de courage dans cette épreuve fatiguante physiquement mais surtout moralement …

  28. Courage ! C’est une immense déception ! Je le sais j’en ai vécu 2 ! Une avant mon pulco, la 1ère celle où l’on s’attend à vivre cette joie immense et où on se prend une immense claque car jamais on avait imaginé ça ! Puis la 2 ème après pulco, on s’était dit qu’un pti 2ème ce serait bien ! Et bam ! Cette fois ci on voit sur le visage de l’échographe/iste (je ne sais pas ^^) que qqc ne va pas …
    J’en ai parlé sur mon blog. Ça a été le 1er article de mon nouveau blog, j avais besoin de mettre des mots là-dessus … https://mamandupulcocitron.wordpress.com/2017/10/23/pulco-grand-frere/
    Aujourd’hui, je n’en suis pas tout à fait remise puisque nous n’avons pas reessayé… j’ai tellement peur !
    Des bisous pour réchauffer ton coeur !

  29. Tout d’abord merci de donner ton témoignage ! Et maintenant, laisse ta peine et ta douleur faire son chemin…
    Et peut-être qu’un jour votre famille s’agrandira… Bon courage, sur ce chemin difficile et parfois compliqué.
    Une maman qui a connu 3 fausses couche, Une adoption et 2 accouchements.
    Bisous et chaudoudoux

  30. Tes mots auraient pu aussi être les miens. Il y a 7 ans.
    Et ma pluie a duré quelque temps. Puis le soleil est venu sécher mes larmes. Et cette épreuve a fait de moi une nouvelle moi.
    Merci pour ces mots (de maux…), et tout plein de force pour continuer d’avancer.

  31. Il n’y a pas si longtemps, je mettais un com sur ton post « Montrer le bonheur » où je m’apitoyais un peu sur mon sort. J’étais reconnaissante pour ton blog qui m’avait re-appris (oui je sais c’est pas correct mais je m’en fou) à mettre des paillettes dans ma vie.
    Bon, maintenant je suis reconnaissante et admirative (et un peu honteuse de m’être apitoyé ainsi). La vie est parfois une pute, mais tu rebondis. Tu le dis, tu extériorises, tu t’autorises et pleurer et très vite, tu vois le coin de soleil qui repointera vite le bout de son nez.
    Bravo bravo bravo (j’ai pas d’autre mot)

  32. Je comprends et je compatis… moi c’était il y a 10 ans maintenant. Tout s’effondre et on se demande pourquoi… mais heureusement, il y a des arc en ciels.
    pleins de bisous et de courage.

  33. Plein de courage à vous, pour l’avoir vécu je sais à quel point c’est difficile mais malgré tout la vue est belle et je suis certaine qu’elle te réservera bientôt un magnifique cadeau… Ça va faire 5 ans pour moi et j’y pense encore même si depuis 2 petits cadeaux dont un imprévu sont venus inonder notre maison de rires et de cris pour faire de nous une famille nombreuse au grand désespoir de leur grande sœur… Plein de de réconfort

  34. Beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant et bien construit. N’hésitez pas à visiter mon blog. au plaisir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *