Virginie a vécu une grossesse difficile, car non désirée…avec une énorme culpabilité qui a suivi … Son mari et elle ont réussi à surmonter ces épreuves…frissons, émotions…et larmes de joie…

prématurité

J’ai appris que j’étais enceinte le 10 décembre 2011, j’attendais mes règles qui ne sont pas venues donc test ++. Mon homme et moi prenons la décision de ne pas garder ce bébé, nous avons déjà une grande famille … J’appelle l’hôpital pour prendre rendez vous pour la 1ère echo, ils n’ont pas de place tout de suite mais pas grave, la décision étant prise, j’accepte. Je pense qu’a partir de là j’ai fait un « déni » pour me protéger, ne pas m’attacher, je n’ai pas eu de symptômes, pas de nausées, pas de poids, pas de ventre …

Mon rdv arrive, je m’installe à l’écho et la sage femme a l’air perplexe, elle fait plusieurs mesures puis finit par me regarder, je vois bien qu’elle a du mal à trouver ses mots. Elle m’annonce finalement que bébé est âgé de plus de 16sa et que je ne peux plus avorter, elle m’allume l’écran et je constate qu’il y a un bébé tout formé ^^ On m’envoie faire une prise de sang et on m’invite à remplir une déclaration de grossesse, je me laisse mener, je suis totalement perdue… Je ne sais comment annoncer ça a mon mari, ça va être dur à encaisser mais je ne savais pas encore a quel point à ce moment là!Je m’en veux et je sens que mon mari aussi mais je n’ai pas pu provoquer mes règles, j’ai saigné alors que j’étais enceinte, comment le savoir ??!!

Bref ayant vu l’échographie, il est pour moi désormais impossible de ne pas le garder, mais pour mon mari le cheminement est plus long et difficile. Nous gardons donc bébé mais notre couple tiendra-t-il??

Finalement oui notre couple a tenu, ça n’a pas été facile mais nous nous aimons !

Par contre, j’ai des sentiments affreux pour mon bébé, je lui en veux d’être là, je ne le sens toujours pas bouger … En revenant d’un rdv mensuel, mon mari me demande des nouvelles, je dis juste  » ça va bien », il trouve ça bizarre, je me suis toujours étendu pendant des heures sur les comptes rendus pour les autres, il finit par me demander ce qui ne va pas, je lui dis ce que je ressens et puis aussi que je sens bien que ça ne l’intéresse pas non plus. Il me dit une phrase qui me libère enfin  » il n’a rien demandé lui, il est là maintenant » Je m’autorise enfin a l’aimer, le lendemain je sentais ses 1er coups, il a 20sa^^

Toute cette histoire pour en arriver a mon châtiment divin. J’ai cette terrible impression que pour avoir aussi mal réagi, aussi mal aimé mon bébé ces 1ères semaines, on me met a l’épreuve.

22sa, je saigne, très peu mais ça ne m’est jamais arrivé pour les autres. J’attends que mon mari rentre du travail et je file à la mat’. Echo, on découvre que mon placenta est bas inséré, on me dit de me reposer et me laisse rentrer chez moi. Je ne suis pas inquiète, les médecins avaient l’air absolument confiants. 2 jours plus tard, je re-saigne, un peu plus, je suis a 23sa. A l’hôpital on s’inquiète un peu plus, je suis hospitalisée, on m’explique que c’est grave et que je dois rester au repos strict. Au bout de 3 jours on me laisse rentrer ms je ne dois plus quitter mon canapé. C’est le stress et la course, il faut trouver des solutions pour emmener les enfants à l’école et les rechercher, heureusement j’ai des voisins supers qui les prennent en charge pour les trajets et l’école accepte de me prendre mes 3 loulous à la cantine au pied levé, je crois que je n’aurais jamais pu tenir aussi longtemps sans leurs investissement à tous ! A 25sa, ma crp inquiète les médecins, ils me demandent de revenir a l’hôpital, je suis de nouveau hospitalisée 3j, pendant ce séjour, on me fait mon 1er traitement de corticoïde pour la maturation des poumons, je flippe. Mais finalement je ne saigne toujours pas, alors je rentre.

Je reste allongée 8 semaines, je ne saigne plus et je suis en pleine forme et je trouve le temps longgggg. Le 3 mai c’est l’anniversaire de mon aîné, je sors faire quelques courses pour recevoir ses copains, ma mère vient m’aider pour que je ne me fatigue pas. Le lendemain, je ressors faire des courses, mon frère vient passer le w-e avec sa petite famille ^^

Dimanche matin, je me lève mais je sens que ça ne va pas. Je vais aux toilettes et là, horreur, je saigne, je m’en veux, c’est ma faute, j’en ai trop fait.

Je file à la mat’, seule. Mon homme et mon frère sont sur un chantier, ma belle-sœur reste à la maison pour garder les enfants.

On me garde, j’ai droit à une cure de corticoïde + echo + prise de sang ….

Arrivée dans ma chambre, on me dit de ne surtout plus bouger de mon lit, je me remets quand même à saigner dans l’après midi, ça s’arrête assez vite, oufff

Je passe une nuit atroce, je dors très peu, à 6h je sens que ça coule, j’appelle. Je suis descendue rapidement en salle d’accouchement, re monito. Le médecin vient me voir et m’annonce qu’ils discutent de mon cas, ils hésitent beaucoup bébé profiterait s’il pouvait rester encore quelques jours en moi mais ils ont peur pour nous ^^ 1heure plus tard, la sage femme entre et me dit qu’elle vient me poser une sonde urinaire, je comprends que la décision est prise, ils vont faire naître mon bébé, j’ai peur, il n’a que 30sa et je suis toute seule 🙁

L’interne en chirurgie vient me voir pour m’expliquer, elle sent ma détresse, me prend la main, prend son temps, elle me propose de voir les pédiatres qui prendron en charge mon bébé, j’accepte avec soulagement. Ils arrivent, le pédiatre a l’air super, il m’explique tout clairement, mais la chose la plus importante, je comprends que mon bébé va vivre ^^ Vient le tour de l’anesthésiste, il m’annonce, lui, que je vais être sous anesthésie générale, à cause du risque d’hémorragie, et intubée.

11h, on vient me chercher, c’est parti, j’ai toujours aussi peur. Au bloc, je ne peux retenir quelques larmes, l’anesthésiste est là et me tient la main, ouff il reste quelqu’un d’humain dans cette salle froide!

13h15, je me réveille, j’ai la force de demander s’il va bien, j’entends qu’on me dit « oui », je me rendors.

14h, je vais en réa, je vois mon mari qui attend dans le couloir, il m’accompagne, il a une surprise. il a pu voir le petit et il a une photo, je ne vous cache pas qu’il est magnifique!!!

Mon mari, l’air grave, me dit  » il va falloir quand même lui trouver un prénom maintenant »

Et oui nous n’avons pas encore pu nous mettre d’accord, il me dit « Matt  » pour moi ça fait trop « surnom » alors je dis  » Matthis », lui » ok, mais plutôt Matéis » voilà mon petit cœur a enfin un prénom

Mon petit battant est né avec 10 semaines d’avance, il faisait 1,510kg pr 39cm, pc 27 ^^ Il allait bien à la naissance, il a eu besoin d’une aide en oxygène ( la cpap) il était perfusé et monitoré. Aprés, ils lui ont posé un cathé central qui s’est malheureusement bouché 3jours plus tard, ils ont donc dû le reperfuser. Il allait tellement bien qu’ils l’ont transféré en néonat, mais dans la nuit s’est déclaré une infection, nous avons failli le perdre mais encore une fois il s’est super bien battu et s’en est sorti ^^ il est reparti en soins intensifs et a été sous antibiotiques pendant 10 jours, ils lui ont remis un autre cathé central, qui a été enlevé 4jours après l’arrêt de son traitement antibiotique.

Il a maintenant 1 mois et est de retour en néonat! Il n’a plus sa sonde de gavage; il l’arrachait alors l’équipe a décidé de l’aider à manger plutôt que de l’embêter a lui remettre une sonde à chaque repas. Il mange « à la demande » les 4 premiers jours ne sont pas terrible mais il se rattrape vite dès le 5ème !

Son matelas chauffant a aussi été arrêté une semaine plus tard !! La sortie est proche !!!

Mon petit cœur rentre a la maison le dimanche de la fête des pères, un clin d’œil à son papa qui a eu énormément de mal à aller le voir à l’hôpital mais en arrivant à la maison tous les doutes que j’ai pu avoir sur leur future relation s’envole puisqu’il me le prend des bras dès que je franchis

le pas de la porte. C’est la première fois que papa prend son fils dans ses bras 😉

One thought on “Le témoignage de prématurité de Virginie (21)”

  1. Pfiouuuuu on a pas toujours le choix, la preuve !!!!
    Que de batailles, mais une très belle réussite .
    Bonne continuation à votre grande famille 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :