«

»

Les 2 euros.

Parfois, je me demande comment se créent les souvenirs d’enfance. Pourquoi retient-on des anecdotes insignifiantes tandis que d’autres moments plus importants sont laissés de côté.

Pourquoi, d’une journée que les adultes vont juger absolument fabuleuse, l’enfant se souviendra que « ah oui, ce jour là, la mayonnaise qui accompagnait les frites avait des petits brins d’herbe verte sur le dessus et qu’elle n’était pas dans un tube mais dans une assiette en verre. » par exemple.

Ainsi, je suis persuadée que si je demande au niaf de me raconter notre séjour à Moliets, il  se rappellera de ces géniales et extraordinaires tirettes. Et surtout, de cette chance inouïe que lui avait offert la vie, et surtout sa reum : Une pièce de 2 euros.

Pendant des heures, à chaque repas au restaurant du village vacances, entre deux constructions architecturales avec les pailles de l’apéro et les pics « feux d’artifice » posés dans les glaces et que Clémentine, notre adorable serveuse, lui offrait en avance pour qu’il ait de quoi s’occuper pendant le repas, il courait vers les tirettes et en revenait avec des étoiles dans les yeux.

L’intérieur des tirettes, qu’un adulte qualifierait de petites merdes à 10 balles ou j’remballe, était pour le niaf comme autant de coffres promettant des trésors incroyables.

J’avais oublié à quel point une pièce de 2 euros pouvait être importante pour un enfant de 6 ans, devant des tirettes. Et je ne savais pas combien elle serait importante pour moi, au bout du compte. Voici ce que j’en ai écrit sur ma page FB, à l’issue du repas :

 


moliets-restau-pierre et vacances

J’étais donc, à ce stade, remplie de fierté pour mon grand bonhomme, même si du fait de la présence de Clémentine on avait dû faire tous nos repas au restau du village vacances.

Jusqu’au moment des au revoirs, quand on a appris à la serveuse qu’on partait. A ce moment là, le niaf avait déjà eu son cadeau à la tirette. Pourtant, timidement, comme cela lui ressemble sans être vraiment lui pourtant, il a dit « Mais moi, j’ai pas de souvenir de Clémentine…. »

Je me voyais déjà faire un démenti sur Facebook. Mesdames Messieurs, l’enfant est fourbe et refile des pièces de 2 euros à la serveuse pour avoir un cadeau encore plus sympa, qui a élévé cet enfant, bordel…

Je lui ai lancé un petit regard, mi interrogatif, mi « attention on ne réclame pas tu le sais non ?! », quand il m’a dit, en chuchotant : « tu peux lui demander de faire une photo avec moi ?  »

C’est sûr, il est définitivement accroc. Et moi, définitivement et irrémédiablement folle de lui.

Et aujourd’hui, je peux le dire. De Moliets, le niaf se souviendra des tirettes à 2 euros, et de son premier coup de coeur pour une grande et jolie fille.

Merci à Pierre et Vacances, intermédiaire du premier coup de coeur du niaf !

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

(7 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Vlynette

    Il a vraiment bon goût, cet enfant, Clémentine est ravissante 🙂 🙂 🙂

  2. Sonia

    C’est tellement adorable!
    Et aussi bien vrai ce que tu dis sur les souvenirs de journées fabuleuses ou vacances exceptionnelles (sauf que j’ai l’impression que encore adulte je me rappelle de détails insignifiants comme symbole de journées magnifiques)

  3. Gavroche

    on sait pas pourquoi, et est ce important, mais ton histoire de niaf elle me tire quelques larmes…
    (je commente jamais, mais je suis toute retournée alors…)

  4. Maman Sur Le Fil

    Elle est vraiment mignonne et touchante cette histoire ! Et le Niaf est merveilleux !

    Virginie

  5. Djahann

    Oh il est trop mignon, ce Niaf ! Quel adorable enfant (oui, bon, je me doute que c’est pas 100% le cas !). Il est bien élevé, cet enfant !

  6. Les Petites M

    Elle est charmante!!!! Et ton fils si touchant <3
    ps: J'ai 3 filles à caser….

  7. Claire

    C’est adorable !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>