Les 7 doigts de la main m’ont fait applaudir de mes 10 doigts.

Non, aujourd’hui, nous n’allons pas repartir dans un débat sur le nombre de doigts. Ou alors, ce sera juste pour dire que je n’ai pas eu assez de mes 10 doigts à moi pour applaudir comme il se doit les 7 doigts de la main, un collectif d’artistes qui se produit en ce moment  au Casino de Paris dans le spectacle Séquence 8.

 

séquence 8

C’était jeudi soir. Les mioches largués, après un monaco bu en terrasse avec le n’Amoureux, nous nous sommes retrouvés à rire, à retenir notre souffle, à admirer des artistes totalement givrés, pour le plus grand plaisir de nos rétines subjuguées par le spectacle.

Les 7 doigts de la main sont 8 en fait, mais le nom du spectacle vient du fait que c’est leur huitième spectacle. Pourquoi 7 ? Pour montrer l’unité de leur groupe. Et réellement, les artistes ne font qu’un sur scène. Unis dans des numéros impressionnants, à couper le souffle, de cirque contemporain. Le tout avec humilité, comme si c’était d’une simplicité enfantine.

séquence 8 escaliers

C’est un show empreint d’humour, d’émotions, de rencontre avec le public qui est inclus dans le spectacle dès la première minute, comme si nous aussi, nous ne faisions qu’un avec eux.

Ces artistes réussissent le pari de nous livrer de l’émerveillement tout en nous laissant cette impression qu’on pourrait aller boire un coup ensemble à l’issue du spectacle. On sourit, on rit, on s’attache à eux, on prend peur d’un coup, attention! il n’y a pas de filet!

séquence 8 briques

Ils donnent tout. leur savoir faire, leur technique, leurs sourires, beaucoup d’eux.

Le public est en osmose totale. Le sourire s’installe pour de bon, et on repart l’esprit léger.

Au petit restau indien où nous nous sommes installés après, nous sommes revenus à maintes reprises sur les acrobaties, les folies, les portés, les lancers… qui nous ont captivé.

On ne peut que le conseiller!

Edit du 18 novembre 2014 : J’avais tellement aimé ce spectacle que cette année, j’y suis retournée avec Mamily et Niafette, à l’espace Jean Legendre de Compiègne (Picards, on peut accéder à de grands spectacles sans se déplacer à Paris, plutôt cool non?) . Le N’Am n’a pas pu se joindre à nous et on a pris le risque d’emmener le niaf, 4 ans. Résultat : une niafette de 7 ans captivée, un niaf de 4 ans subjugué (même si la fatigue a pris le dessus sur le dernier quart d’heure, il a gardé les yeux rivés sur la scène). Bref, je conseille AUSSI pour les enfants (je pense plutôt à partir de 6 ans)… et ça m’a donné encore plus envie d’aller voir leur prochain spectacle, Cuisine et confessions à partir du 9  décembre à Paris. 

niaf spectacle les 7 doigts de la main

Crédit photos

4 Commentaires

  • Maman louzoù 9 mars 2013 à 12 h 00 min

    Déjà rien que l’affiche donne sacrément envie d’y aller !!!
    Une bonne soirée à deux comme ça, ça fait du bien 🙂

    Répondre
  • Vlynette 9 mars 2013 à 17 h 51 min

    Oui, c’est vrai que ça donne envie 🙂
    Et pendant ce temps, Mamily profitait d’un Niaf adorable, câlin, mutin, un amour de gosse 🙂 🙂 🙂

    Répondre
  • Thalie 9 mars 2013 à 23 h 01 min

    je les ai vu l’année dernière pendant les nuits de Fourvière à Lyon et j’avais adoooooré !!!!

    Répondre

Pour dire des trucs:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :