Les campagnardes à Paris.(avec de la loose dedans)

Avec les copines, on en fait des vertes et des pas mûres depuis un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître…

En ce temps là, ça ne sentait pas le lilas jusque sous les fenêtres, mais on ne passait pas plus de deux jours sans se voir.

Et puis la vie a fait qu’aujourd’hui, on a besoin d’une date fixe pour pouvoir se retrouver toutes les quatre. Dispatchées entre ici, Barcelone et Nantes, on a convenu depuis quelques années maintenant, de notre journée rien qu’à nous entre Noël et le jour de l’An. Qui se déroule sur Paris, entre tour Eiffel, musée de la science, bistrots pour l’aprem, et invariablement notre restau/pièce de théâtre du soir.

Oui mais…nous ne sommes pas des parisiennes dans l’âme. Nan. Nous, on a vécu en Picârdie. On est donc des campagnardes. Oui, comme ça:

campagnardes-paris

(photo issue d’une journée déguisements, 26 décembre 2002.Ouais,ça date.)

Pourtant, hier, nous avons trouvé assez facilement un parking prêt à accueillir notre voiture pour la journée.

On ne s’est pas planté au niveau des stations de métro. On est donc arrivées toutes guillerettes à notre musée de l’année, le Louvre. Y’avait même pas de queue, trop de la chance. Euh, …à moins que ça ne soit à cause de la fermeture des musées, le mardi. Oups.

Qu’à cela ne tienne, nous sommes parties à l’assaut des boutiques. Stoppées, quand même, par une envie pressante, nous avons décidé de nous arrêter dans un ptit bistrot histoire de siroter un chocolat chaud, le temps que chacune se déleste de son trop plein de vessie. Chocolat chaud, à l’eau. Café bouillu (café foutu) et toilettes turques, dans lesquelles un vieux et gros monsieur (non habillé de rouge, c’est plus Noëll) a passé un bon quart d’heure, nous enlevant du même coup toute envie de faire pipi ici. Bon, bah pas de bol, quoi.

Malgré tout, le vin chaud du bar suivant, le restau indien, et la pièce de théâtre où nous avons ri comme des baleines nous ont fait passé une excellente soirée.

Nous étions transies de froid, mais heureuses, en retournant au parking. Dont les lourdes portes en bois étaient closes. C’est quoi ce délire? Par où on entre, alors?Bah, pas. On entre pas. Parking fermé depuis 20 heures. Pas de gardien, pour récupérer la caisse, ce sera à partir de demain, 7h30.

Oh, t’aurais vu nos mines affligées, quand on a compris! Très vite suivi par un fou rire, nerveux, fou, mais rire quand même. Et par le joker appel à un ami. Le n’Am, en l’occurence, qui, tel un chevalier, a enfourché son fier destrier (enfin, on est dans l’idée, quoi) pour venir nous récupérer dans un bar où on finissait la marmite de vin chaud. Faut pas se laisser abattre. D’autant que du coup, plus aucune d’entre nous n’allait conduire.

Heureusement, on venait d’apprendre que « l’espoir est au bout du rouleau ». On a donc sorti toutes les choses positives que cette journée nous avait apporté. Et puis on a décidé que l’an prochain, on se faisait une journée pyj, à la maison, et qu’on se materait un bon dvd, ou même deux, du canap’.

Ouais, on vieillit, c’est moche. Mais putain, ça va être bon, j’ai trop hâte!

 

10 Commentaires

  • Doudou&Cie 28 décembre 2011 à 15 h 05 min

    c’est sympa l’idée de la soirée pyjama entre copines et encore plus le fait de se revoir chaque année et de ne pas perdre contact.

    Répondre
  • Mme Déjantée 28 décembre 2011 à 16 h 54 min

    Elles sont bien chouettes vos retrouvailles!!! Moi j’ai tellement bougé que j’ai paumé des copines dans tous les coins… mais du coup, on ne se revoit plus comme ça… et franchement ça manque!!!

    Profite bien de ces beaux souvenirs que vous vous êtes créés!!!

    Répondre
  • nana 28 décembre 2011 à 18 h 06 min

    je trouve ça génial! meme les galères!
    je suis loin de mes copines… très très loin… environ 7000 bornes… et j’aime toujours autant nos retrouvailles!

    Répondre
  • Vlynette 28 décembre 2011 à 17 h 44 min

    NAAAAAAAAAAAAAAAAAN ??? !!!!!! C’est dingue, ça Déjà le Louvre, c’était un peu cou.l.on mais là !!!!!! Vous auriez pu appeler le joker Maman (je n’aurai même pas essayé de finir la marmite avec vous ) vu que j’ai un GPS en bon état de fonctionnement, je vous aurais retrouvées
    Finalement, oui, canap, petit fours et téloche, ça le fait bien aussi, avec un bon feu dans la cheminée pour éviter d’être transies :-d

    Répondre
  • Vlynette 28 décembre 2011 à 17 h 46 min

    Et au fait, ça me revient mais ça m’est arrivé aussi !!! … Mais je m’en suis mieux sortie

    Répondre
  • Lilie 29 décembre 2011 à 9 h 35 min

    Tu me fais envie avec ta journée copines !!

    Mes 2 meilleures amies sont loin donc on ne se voit pas souvent mais quand on se voit, personne ne peut nous arrêter quand on est partie à discuter (même pas les enfants !!) !! Quand on était célibataires et sans enfants, on se faisait des soirées « Pétasses » !! C’était trop bien !! lol. Oh !! Que ça me manque !!! Je vais les appeler pour que l’on se programme une journée à Paris aussi car ça serait le point le plus simple entre Lille, Angoulême et Limoges !!

    Répondre
  • Audrey 30 décembre 2011 à 14 h 47 min

    Oh excellent, tu m’as bien fait rire !!!
    Bisous

    Répondre
  • Maman Bavarde 12 janvier 2012 à 0 h 22 min

    @ toutes, je me rends compte à quel point on de la chance de ne pas se perdre de vue, c’est un bonheur précieux dans ma vie, les copines, même si il nous arrive des galères!!!!

    Répondre
  • Kraft 29 décembre 2014 à 9 h 24 min

    bonjour, vous êtes aussi parisiennes que moi j’adore. Bon dvd alors 🙂

    Répondre
    • mamanbavarde 31 décembre 2014 à 0 h 33 min

      C’était la poisse quand même, même loin de paris 🙂

      Répondre

Pour dire des trucs:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :