» On va à la mer? C’est quand qu’on va à la mer? C’est bientôt la mer? »

corse-plage-avec enfants

Tu es installée sur la  terrasse de ton mobile home, et tu sais que tu ne vas pas pouvoir y échapper longtemps. Les vacances à la mer, c’est fait pour aller à la mer. Tu as réussi à arguer qu’il fait encore trop chaud, qu’il y a encore trop de soleil, mais à un moment donné, pour ta paix et la joie de ta niafette (le niaf, lui, n’a pas encore calculé qu’on était à la mer), va falloir se mettre en route.

Tu n’as pas le temps de te rappeller de ce qu’il te fallait, avant, pour aller à la plage: le drap de bain, l’huile solaire, les lunettes noires (pour mater tes voisins de serviette) et un bon bouquin.

Nan, t’as pas le temps, parce que là, tout de suite, tu ne te prépares pas pour aller à la mer: tu es la mère qui va emmener ses enfants à la mer. Nuance.

Tu vas donc devoir charger ta remorque. Mais avant cela, en mère prévoyante, tu vas encrémer tes niafs (parce qu’après, le sable collerait partout).

Tu vas devoir penser à prendre: des serviettes pour tous, les chapeaux, les lunettes de soleil (que le niaf balancera direct), la bouée, les brassards, le bateau pneumatique, la tente anti UV, la couche de rechange, les lingettes, la gourde, le bib, un ptit ballon,le gonfleur,le seau, le rateau, la pelle, le tamis, le brumisateur,l’appareil photo et ton bouquin (faut bien s’offrir du rêve, parfois).

Après trois faux départs, la niafette a trèèèèès envie de faire pipi tout de suite, le niaf a régurgité son bib et faut le changer intégralement, t’as oublié les chaussures de plage…c’est parti mon kiki.

Tu déménages ton mobile home jusque sur le sable. Trop chaud selon niafette (ouais, mais t’as vu, là, je peux difficilement te porter.)

Et c’est l’installation. Gonfler les bouées, le bateau, installer les serviettes, déplier la tente. Enlever pour la première fois (d’une longue série) le sable de la bouche du niaf. Mettre tout le monde en maillot de bain. Te rendre compte que dans l’excitation (hum hum), t’as oublié de mettre le tien. Tant pis. Ne crois pas que tu auras le temps de faire des longueurs ou de te dorer la pilule de toute manière.

Cela fait donc une bonne heure que tu t’es lancé en mode « go to the beach ». Personne n’a encore vu l’eau. Là, l’excitation est à son comble. La prem’s fois que les niafs vont mettre les pieds dans la Méditerannée (qui est en réalité la mer Tyrrhénienne…oui, ça fait toute la différence).

Niafette fait sa blasée (normal, à 4 ans et demi, on pense avoir tout vu). Le niaf pousse de petits cris saugrenus. Hiiiiii hiiiiii hiiiiiiiiii ! Niafette se jette dans l’eau. Pour en ressortir en chialant. C’est salé. Et merde, t’as oublié de faire désaler la mer exprès pour Niafette avant de venir. Et en plus, y’a des vagues (pareil, la prochaine fois, tu penseras à appeler pour mettre sur off le système houle) Le niaf continue à pousser des cris. Mais il se la raconte un peu moins quand même. C’est fou dingue, toute cette eau qui vient caresser mes orteils…c’est ahouhfoufdsusddjjuuufffffffffmpppffff… une vague plus forte que les autres qui a failli emporter le niaf vers l’horizon.

Euh, bon, les gars, c’est bien sympa, la mer, mais ptêt qu’on va aller se sécher…ça fait quand même déjà au moins 6 minutes qu’on est là, faut pas trop forcer le premier jour!

Tu repars donc vers les serviettes. Niafette se met à vider la plage dans son seau, le seau sur la plage, la plage…ok. Le niaf, lui est confortablement installé dans le bateau pneumatique, sous la tente anti uv. ça lui plait moyen. Ce qu’il préfère, c’est arpenter la plage de long en large, telle une tortue des sables, afin d’aller piquer la tong de la nana qui elle, est en train de bouquiner. L’envie est grande de lui demander si là, tout de suite, elle ne ressent pas le besoin de vivre le concept « vis ma vie », les caméras en moins. Vu le regard qu’elle décoche au niaf, pas la peine de la questionner, la réponse ne sera pas celle que tu souhaites entendre.

D’autant que la méthode de marche du niaf, avec les mains mode pelleteuse (je jette le sable avec les mains, j’avance, je jette le sable, j’avance) n’a pas l’air de lui plaire outre mesure. Pauv’ meuf, tu verras, quand t’auras des gosses.

Niafette, qui entre dans sa phase maniaco dépressive de la vie, veut se doucher pour enlever le sable sous ses pieds. Puis après la douche, se rincer les pieds dans la mer, parce qu’il y a encore du sable. Et puis de retour sur la serviette, se rincer de nouveau les pieds.

Etant donné que le Niaf, lui a pris son dîner (sable, sable et ooooh, un mégot, miam miam) tu te dis que là, c’est le moment d’y aller. T’es vannée. Ton bouquin ensablé. Au moins il aura voyagé!

Allez, demain, tu tentes la piscine! (euh, et tu verras…c’est pas de tout repos non plus!)

26 thoughts on “Les dents de la mère (ou aller à la plage avec deux niafs)”

  1. lol, j’ai fait le test de la plage à un an de ma Pépette elle refusait d’aller dans le sable parce que ça salit ^^ Sinon pour la piscine, je suis rentrée au bout de 4 hre, je n’avais plus de dos ni de jambes ^^ Je compatis

  2. La plage avec les deux niafs vous avez tout mon respect !
    Faut que j emmene la mienne maintenant qu il fait moins chaud.
    Ça a été progressif après, vous êtes restés plus longtemps ?
    J attends le prochain épisode.
    Bises

  3. Comme je te comprends!!! A la mer avec 4 affreux j’ai compris clairement que je n’avais pas assez d’yeux, pas assez de bras, pas assez de cerveaux…!!! Et moi qui nage comme une pierre…!

  4. Mère indigne ! Niaf est à deux doigts de se noyer ! Tu n’as pas honte de nous mettre des photos comme ça ! Sinon je t’aime quand même parce qu’on est copines de poussette (nommée la brouette chez moi) !

  5. Raaah tu me donnes des cacuchemars quand je pense aux vacances de l’été prochain lol! Pour l’instant BébéLoup la plage c’est moyen, si on peut pas jouer avec les morceaux de bois qui trainent ça sert à quoi hein???

  6. Oui qd tu as parlé bouquin au début, je me suis dit « ms elle arrive à lire ? » Ben non !
    Idm, hier ct piscine… le livre est « sorti » de la maison, mais est resté ds le sac : Ben oui, on rêve le jour avc nos bouquins !

  7. Hi hi hi ma pov chérie!!! Deux niaf c’est la mort…demain je vous montre mes cernes à moi…allez repose toi bien de ces vacances!

  8. Tout d’abord, merci pour ta carte, mais tu ne m’as toujours pas donné ton adresse, donc je n’ai pas pu t’en envoyer une.

    Bon, on voit bien que tu as essayé de te débarrasser du niaf, et ça c’est pas bien, pauvre gosse.

  9. Ah ben nous c’est plus cool… dans l’ensemble. La grande se débrouille seule. Au début, elle dit que les jeux de sable c’est pour les bébés, puis finallement, elle se prend au jeu du chateau de sable. La petite s’éclate à chercher des coquillages. Et le tout petit, il remplit, il vide, il remplit, il vide… et ça peut durer très très très longtemps, au point de zapper le goûter, la sieste. Il adore le sable et la mer… de loin! Parce que les vagues, ça le stress un peu mine de rien!
    Mais c’est vrai qu’il faut penser à 36 millions de choses quand on part à la plage, qu’on peut même pas bouquiner tranquillos et que le papa, lui, n’aime pas, mais alors pas du tout, la brouette de sable que l’on ramène à la voiture!!!

  10. Trop bons tous ces souvenirs !!!!! Mais si, mais si
    Quand même, il nous a fait peur le Niaf Et dire qu’il aime toujours autant l’eau !!!!!!!

  11. @ Stussy, mon niaf est donc un gros crados, parce que lui, avoir du sable jusque dans les plis des testicouilles, ça ne le dérange pas! (ah, niafette par contre, c’est une princesse! ) et je compatis pour la piscine, dur dur!!!

    @ Lily, oui, heureusement, on a réussi à reste rplus, et même à se baigner!!!!

    @ Annabelle, bah oui, ça sert à quoi? c’est la vie d ejouer avec des morceaux de bois!

    @ Mme Déjantée, avec 4…j’aurai loué les services d’un maitre nageur sauveteur!!!

    @ Dark, c’est la réplique favorite de Niafette en ce moment: « faites des gosses »!

    @ la fée, on a la même? elle est classe quand même, non? et non, pas mère indigne…il n’a même pas été traumatisé!

    @ Bernadette, ah bah t’es chouette!!! (pintade, va!)

    @ MMPS, le sable, bien. le mégot, pas bien!

    @ princesse S, peutêtre qu’à force, on cesse de l’emmener?!

    @ Mag, adresse envoyée! oui, on a essayé dele noyer, mais c’est un rebelle, on n’a pas réussi!

    @ Olivia, oui, moi aussi rien qu’à me relire je suis vannée!

    @ la mère cane, elles sont où tes cernes?!

    @ Catnounourse, ici, c’est quand on le soulève qu’il hurle!

    @ Aggie, le papa niaf en profite aussi!!!

    @ Tililou, c’est pour ça que la plage à 5 minutes à PIEDS!!!! c’était le top. Mais faut tout charger quand même!!!!

    @ Kiara, tu me prêterais ton seau si je viens sans les niafs?!

    @ Vlynette, rien ne le traumatisera donc jamais???!!!

  12. Moi, en ce moment, c’est piscine le vendredi soir avec Petit bonhomme !! Bassin spécial avec de l’eau bien chaude !! Il a pied jusqu’au bout donc c’est super mais je dois le suivre partout car il prend un peu trop d’assurance !! Et j’ai mal aux cuisses les jours suivants !!!
    Pour la plage, il n’a pas fait assez beau pour que l’on essaie cet été donc on verra l’année prochaine.

  13. Pétoulette, si tu avais été là, tu aurais vu avec quelle rapidité je me suis précipité pour le récupérer…mieux que Paméla Anderson!!!! mais la photo a été vraiment prise au bon moment!!!!

  14. @ Blogueuse égarée, et bien j’y ai pensé figure toi! (en plus, y’aurait eu une douche tout près pour que Niafette se rince les pieds, se rerince les pieds…) Mais ç’aurait pas été aussi marrant (ouais, marrant est un concept particulier pour moi!)

  15. Rho la la ! Ca faisait un moment que je n’étais pas venue, mais ça vaut le détour. Ca rappelle tant de souvenirs tout ça !
    Dis-moi maman bavarde, je me demandais si tu avais eu mon texto avec ma bonne nouvelle….
    Bisous tout plein ! (Je lirai la suite de tes articles plus tard, il faut quand même que je me prépare pour aller au boulot, namého !!!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :