Le loopdeloom, un métier à tisser à mettre sous le sapin.

Lorsqu’on m’a proposé de tester le métier à tisser loopdeloom (ici), j’ai su que ça allait allait faire plaisir à Niafette. 

Ce que je ne savais pas, c’est que j’allais lui piquer, son loopdeloom  !

Le loopdeloom c’est quoi ?

Dans l’idée, le Loopdeloom est un métier à tisser la laine, et d’ailleurs, la pelote Phildar qui l’accompagnait était tellement jolie que dans un premier temps, j’ai failli demander à Niafette si elle ne voulait pas me faire une écharpe. 

Seulement le tuto trouvé était en anglais, et il a bien fallu que je lui lise les consignes (même si au final c’est simple comme Bonjour) (petite expression de Mamie, bonjour aussi.) 

Tu le sais, je suis une méga quiche en travaux manuels. J’ai 10 doigts gauches sur deux mains aussi habiles que des pieds de porc. J’ai déjà des difficultés à plier correctement une feuille en deux et à couper droit. Je fais une sorte de blocage sur tout ce qui est artistique. J’avoue, j’assume. 

Pourtant, quand j’avais 7 ou 8 ans, ma grand-mère m’a appris le tricot, et je me souviens que j’avais bien aimé ( enfin, pendant les deux premiers rangs en tout cas). Mais j’ai toujours peur de me planter, et comme on le sait, la peur n’évite pas le danger, alors je me plante effectivement. Bref. 

La prise en main du loopdeloom :

J’ai donc pris en main le métier à tisser Loopdeloom, en croisant les doigts (mais pas trop sinon, ça allait être encore pire), pour que Niafette comprenne rapidement et vive son petit loisir créatif comme une grande. 

loopdeloom

Et puis, rapidement, j’ai compris. Une rangée, une seconde, une troisième… Impossible de se tromper car si on ne tourne pas au bon moment, la laine ne tient pas. Facile à gérer, rapide, efficace. Et surtout, un excellent moyen de se concentrer sans penser à autre chose. 

loopdeloom laine

Au cinquième rang, Niafette a dit qu’elle avait compris. J’ai continué. Au 10 ème rang, elle m’a répété qu’elle avait compris, je lui ai dit ok… et j’ai continué. 

Après avoir créé une écharpe pour Pingouin, une autre pour la poupée Alicia et même un petit bonnet (sans pompon parce que pour le coup faut que j’apprenne à les faire), elle m’a dit qu’elle avait compris… et qu’elle aussi, elle aimerait bien avoir un Loopdeloom sous le sapin… je trouve que c’est une bonne idée, parce que si on en a deux, je pourrais les associer entre eux et faire des ouvrages plus grands. Une couverture, tiens. Pour un lit 2 places King size. 

loopdeloom métier tisser

tisser laine-loopdeloom

Père Noël, pense à Niafette! 

Bref, tu l’auras compris, Niafette et moi, on est conquises. (oui, je lui ai prêté, ça va!) 

loopdeloom-metier-tisser

Même que si tu veux, j’ai fait un (espèce de) tuto en français.

Par contre, jai oublié de sourire, mais c’est parce que je suis concentrée !  

Il est là: tuto !

*Produit offert par La Grande récré (merci!)

4 Commentaires

  • issabill 29 octobre 2015 à 10 h 46 min

    J’adore la vidéo (salut à toi le niaf!). Ça à l’air sympa comme tout ce jeu! Et du coup, avec plusieurs loopdeloom, on peut les associer entre eux pour en faire un grand? C’est génial! 🙂

    Répondre
  • soso59160 3 novembre 2015 à 6 h 31 min

    perso je ne suis pas habille de mes mains mais j’adore faire moi même alors si quelque chose me permet de tout combiner je dis oui!!!!!

    Répondre
  • Michel Eliane 28 décembre 2015 à 15 h 20 min

    Bonjour, j’en ai acheté un mais j’ai un petit souci quand je souhaite arrêter, ça se défait car je ne sais pas comment bloquer le fil du début. Merci pour l’aide que vous pourriez m’apporter et est ce qu’il existe des livres avec modèles.

    Répondre
    • mamanbavarde 30 décembre 2015 à 15 h 34 min

      Il doit pendre un peu au début, quitte à le couper après ! Tu as regardé ma vidéo ?

      Répondre

Pour dire des trucs:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :