Maman, oui, mais en 1842.

Samedi soir, à l’initiative d’un musée local et de ma compagnie de théâtre, j’ai été une maman qui travaille, …beaucoup.

Une manouvrière de la manufacture de faïence de 1842, propulsée avec sa fille de 8 ans en 2011, à cause d’un savant fou qui aurait détraqué une machine à remonter le temps de son invention.

Bon, déjà, crois moi, c’était pas facile d’être mère et femme en 1842. Ah, ça, y’a des avantages. Tu ne te cassais pas la tête à trouver le bon trotteur pour ton niaf. Tu ne te prenais pas le chou pour tes kilos superflus ou la façon de les perdre. Tu ne cherchais pas à décrocher THE place en crèche.

Nan, tu trimais tous les jours de 5h du mat à 22h, pour queutschi wallou, et tes niafs aussi, dès qu’ils avaient 5 ans. L’école? Ah oui, ça commençait à exister…Mais fallait bien nourrir ta famille, échapper au choléra, et bien bosser pour ne pas trop prendre de coups de bâton de la part du patron…Alors tes 35 heures et tes revendications, tu te les mettais où je pense.

Et pis un soir, te voilà en prime envoyée dans un monde que tu ne connais pas du tout, (et t’es sûre que ça va te ramener de beaux coups de bâton à un moment donné) avec toutes les assiettes que tu as peints dans ta carrière enfermées dans des vitrines en verre, et plus de 500 personnes qui défilent entre 20h30 et 23h30 afin de te poser des questions et d’obtenir la réponse (à savoir 1842!) pour participer à un tirage au sort. Et toi (et ta fille, une vraie petite fille de 8 ans, en l’occurence celle de ta prof de théâtre, t’as intérêt à faire attention à elle!), tu ne dois pas dire la date, tu évites de parler de ton roi (parce que sinon, ils sortent tous leurs iphone pour googliser, wikipédier…!) et tu fais ton speech. De l’impro quoi, si ce n’est les documents que tu as consulté pour te renseigner sur la façon dont les femmes et enfants étaient traités à l’époque (mal, très maaaaaaaaal!!!).

J’ai adoré. Ce que j’aime dans l’impro, c’est que le visiteur qui vient te voir à 20h30 et celui qui arrive à 22 heures n’aura pas du tout la même impression, les mêmes renseignements, le même show. C’est que parfois tu sembles seule, abattue, prise au piège, et qu’à d’autres moments tu es carément flippée par les flashs aveuglants qu’ils te balancent pleine face, en colère, ou bavarde. Tu prends les gens à partie, tu crois reconnaître ton pote Lucien, le voisin (mais c’est qui, là, cette femme, t’es marié avec Marguerite toi normalement!), tu sautes dans les bras d’Eugène, tu demandes aux enfants de t’aider (et ils sont toujours prêts à t’aider…) et puis tu leur expliques bien ,aux enfants, que ta gamine(comme toi d’ailleurs) elle ne sait pas lire, qu’elle ne peut pas aller à l’école et qu’elle aussi elle travaille de 5 heures du mat à 22 heures, que le week end ça n’existe pas, qu’elle est habillée tous les jours comme ça, ta gaminette,et que eux, ils en ont bien de la chance quand même.

Tu parles avec les gens en faisant semblant de ne pas comprendre leur langage, leurs moeurs et leur politique. Y ‘en a qui essayent de te troubler en t’appelant par ton vrai prénom (qui est inscrit au dos du programme), et toi tu ne dois pas te marrer. Tu leur racontes que la devise de ton patron, c’est travailler plus pour que le patron gagne plus, ils te disent qu’eux aussi ils ont le même… Tu joues avec eux, et tu les fais devenir des personnages de ta scène à part entière.

C’est juste trop bon. Les 3 heures passent comme cinq minutes (ou plutôt 10, il fait super chaud, t’as même pas le temps de boire un coup!), t’es montée sur 10 000 volts toute la soirée, et tu sors de là vannée, fière de toi, fière des gens et des rencontres.

En plus, t’as eu un super costume …(le premier qui m’appelle la laitière sera propulsé à son tour en 1842, et tant pis pour lui!!!)

maman-enfant-1842

18 Commentaires

  • juliette 16 mai 2011 à 8 h 03 min

    zetes trop belles!!!bravo les artistes!!!!on vous embauche dans notre troupe!!!!

    Répondre
  • kaki 16 mai 2011 à 8 h 57 min

    Un bel exercice de style effectivement ! merci pour ce résumé de la soirée. Oui on se plaint mais on n’est pas si malheureuses !!

    Répondre
  • maman mais ... 16 mai 2011 à 8 h 24 min

    ça me rappelle des souvenirs : 3 ans de théâtre il y a quelques années, de l’impro mais juste en exercice, jamais devant le public.
    Ça doit effectivement te balancer une sacré charge d’adrénaline !

    Répondre
  • anaisl57 16 mai 2011 à 9 h 30 min

    Jolie photo!

    Répondre
  • Kat (Boitatrucs) 16 mai 2011 à 10 h 30 min

    On sent à ton récit que tu t’es éclatée, c’est agréable à lire, et ça devait être agréable à voir/entendre aussi
    Bravo

    Répondre
  • aggie 16 mai 2011 à 11 h 13 min

    J’aurais bien aimé aller te voir! Il y a 2 ans nous avions vu un « combat » de troupes d’impro et c’était vraiment épatant.
    Et le cluedo de l’an dernier m’aurait beaucoup plu également.

    Répondre
  • Tililou 16 mai 2011 à 10 h 16 min

    Ca doit-être excellent!!!

    Répondre
  • eureka 16 mai 2011 à 12 h 52 min

    j’adore la photo!! trop classe et ouééé je prefere etre en 2011 parce que non ça va accoucher sans péridurale ça va pas la teêteuuuu

    Répondre
  • Chachou 16 mai 2011 à 12 h 45 min

    Bravo! En te lisant, on regrette de ne pas avoir été invités!

    Répondre
  • Maman Bavarde 16 mai 2011 à 14 h 05 min

    Juliette,

    merci!!!!!les costumes étaient vraiment beaux!

    Répondre
  • Maman Bavarde 16 mai 2011 à 14 h 06 min

    maman mais pas seulement,

    Maxi décharge!!!déjà juste en atelier entre nous, parfois, ça fait monter la pression, mais alors là…c’est 3 heures non stop!!!

    Répondre
  • Maman Bavarde 16 mai 2011 à 14 h 10 min

    Anais,

    Merci!

    Répondre
  • Maman Bavarde 16 mai 2011 à 14 h 11 min

    Kat,

    Oui, c’est clair, je me suis éclatée, et on a eu pas mal de retours positifs…

    Répondre
  • Maman Bavarde 16 mai 2011 à 14 h 12 min

    Aggie,

    ah oui, les combats d’impro…j’ai jamais fait, je pense qu’il faut une vraie expérience, mais peut être un jour…

    Répondre
  • Maman Bavarde 16 mai 2011 à 14 h 13 min

    Eurêka,

    Ah oui, la péridurale, j’y avais pas pensé…l’angoisse!!!!!!!!!!

    Répondre
  • Vlynette 16 mai 2011 à 23 h 06 min

    Encore un retour positif (même si je t’ai déjà complimentée sur ton article de samedi )
    C’était vraiment vraiment vraiment bien
    J’en ai parlé à mes collègues aujourd’hui et elles ont vraiment envie de voir ça l’année prochaine ! Va falloir faire très fort car la barrre est haute

    Répondre
  • Michele 17 mai 2011 à 8 h 00 min

    Super photo, j’adore

    Répondre
  • Maman Bavarde 17 mai 2011 à 8 h 47 min

    Vlynette,

    Donc, je signe pour 2012!

    Répondre

Pour dire des trucs:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :