«

»

Être mère et parler au téléphone. Pourquoi c’est impossible.

Le téléphone et moi, c’était une grande histoire d’amour. Avant. J’explosais les plafonds de la facture, ma mère rêvait de me faire subir le même sort tandis que France Télécom m’adorait… c’était une vie de bavardages illimités alors que le forfait ne l’était pas. Et puis, j’ai eu deux enfants. Je ne me suis pas rendue compte immédiatement du changement (la fatigue sans doute) mais un jour, j’ai dû me rendre à l’évidence: toutes les conversations tournaient court, mes appels échouaient, lamentablement, et le réseau n’était pas en cause. Pourquoi? J’ai longuement analysé les causes certaines de l’absence d’appels entrants et sortants dans ma vie.

mère téléphone

  •  La sonnerie du téléphone cause des dégâts irréversibles.

Imagines-toi au sortir de la maternité, aussi heureuse que cernée (et tu irradies de joie), tenter de faire une micro sieste pendant les 16 minutes accordées par celle de ton rejeton. Les 4 premières minutes, tu vérifies qu’il ne te fait pas une blague et qu’il ne va pas se mettre à hurler à la seconde même où tu tourneras les talons. Les 2 minutes suivantes, tu changes de pull, celui-là sent la gerbe lactée. A la 7ème minute tu t’allonges pour 9 minutes de détente… et, là, la sonnerie du téléphone tire ta douce progéniture du sommeil, annihilant tout espoir par la même occasion.

Note numéro 1: quand tu es mère, ton téléphone est en mode silence.

  • Les marmots empêchent toute discussion de plus de 12 secondes.

C’est plutôt cool quand c’est un service d’abonnement à GelPicard. Beaucoup moins quand c’est ta meilleure amie qui tente de te raconter par le menu détail sa rencontre avec le sosie de Keanu Reeves et leurs galipettes. – La position de la brouette scandinave? Non, raconteeeeee! Oui chérie, prends un gâteau mais ne mets pas les mains dans le four. Tu disais, donc?- Donc, ce n’est pas aujourd’hui que tu en sauras plus. Le dernier vient de vomir sur le téléphone, pendant que la grande tentait elle aussi la brouette (mais pas scandinave, c’est déjà ça). Menton éclaté sur le carrelage.

 

Note numéro 2: Quand tu es mère, il y a des moments où tu ne peux PAS appeler. Bizarrement, il n’y a aucun moment où tu peux passer tes coups de fil.

mère  téléphone

  • Les enfants ont un radar anti-téléphone. 

Ils peuvent jouer, ne pas te calculer pendant des heures. Il suffit que tu reçoives un coup de fil sympa pour qu’ils aient besoin de toi/de te parler/de s’agripper. C’est statistique. Essaie, tu verras. 

Note numéro 2 bis: Oui, c’est pareil que quand tu vas aux toilettes. (ou que tu lis un magazine.)

  • Quand tu as des enfants, tu deviens leur secrétaire téléphonique.

« Coucou ça va? (dit très vite,pour la formalité d’usage,sans attente de réponse) Alooooors? Comment vont les enfants? La diarhée du petit, ça va mieux? » Bah attends, je vais te le passer, il te racontera mieux que moi, hein. (ouais, il a 6 mois, et alors? Démerdez-vous, je vais lire Biba puisque personne ne se soucie de moi…)

Note numéro 3: Quand tu es mère, tu passes au second plan. C’est la vie mon Bibi.

  • Quand ils grandissent, tu n’es plus secrétaire, mais standard téléphonique.

J’avais promis à mes copines de ne JAMAIS leur passer mes mioches (qui ne savent pas quoi raconter au téléphone, en plus.) … et finalement, ce sont mes copines ont demandé à parler mes enfants. Mais WTF?! Ont-ils plus de conversation que moi? Qu’est-ce qu’ils se disent? Rien. (j’t’en reparlerais prochainement, mais ça vole bas, très bas.) Aucun intérêt, donc. Mais apparemment, ça fait partie des choses sympas, entendre glousser le mioche d’un autre. Je le sais, parce que moi aussi, je demande à parler aux enfants des copains. Le souci, c’est que quand c’est à ton tour de récupérer le téléphone… l’enfant a raccroché. Et que c’est l’heure du goûter.

Note numéro 4: Les appels téléphoniques, c’est vintage de toute façon, non?

Un peu, mais quand même.

La prochaine fois, je t’apprendrais les astuces pour avoir une VRAIE conversation au téléphone, même avec des enfants.

téléphone maman bavarde

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 comments

Passer au formulaire de commentaire

  1. Chez Pat'

    j’attends avec IMPATIENCE tes astuces :))

  2. Sonia

    J’ai adoré c’est exactement sa

  3. madame patate

    ha bin oui c’est tout a fait ca… :s

  4. Mère Débordée

    Ou t’attends le soir, une fois que tout le monde dort, pour appeler. Genre 21h. SI t’es pas toi même déjà couchée tellement t’es KO.
    Et tu maudit les gens qui t’appellent entre 18h et 20h, pendant le rush du soir (putain mais ils ont pas de gosses ou quoi ? Ha non, ils n’en ont pas ^^)

    Et tu bénis le jour où tout tes gnomes sont à l’école. Et là, t’as des heures devant toi pour téléphoner. Sauf que personne répond parce que tout le monde travaille… Voilà…

    On redeviendra des téléphones addicts à la retraite, hein ^^

  5. suzette

    Et j’ai eu du mal a lire cet article en 1 seule fois, avec doudoune qui veut lire avec moi, ou qui me met SES doigts dans MON nez!!!

  6. Lucky Sophie

    ah ah c’est tellement ça !

  7. Parutchero Eva

    Très drôle, et tellement vrai…

  8. Mama Twins

    Ah ah mais c’est tout à fait ça !!! Tu me fais toujours autant rire !

  9. madamezazaofmars

    Ton article me parle tu peux pas savoir !

    Vendredi j’ai réussi à passer deux coup de fil d’affilée et c’est comme si j’avais escaladé l’Everest niveau sensations.

  10. Rach'l LH

    j’attends la suite avec impatience 😉

  11. la blonde

    Moi aussi, j attends avec grande impatience tes trucs & astuces pour téléphoner tranquille… parvenue… à encore 9 et 11 ans ils sont idem que quand ils étaient bibous !!!!

  12. la blonde

    Moi aussi, j attends avec grande impatience tes trucs & astuces pour téléphoner tranquille… parceque… à encore 9 et 11 ans ils sont idem que quand ils étaient bibous !!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>