Mes premières bougies home made… et puis Febreze. #collab

Vous commencez à me connaître, et à savoir que régulièrement, des lubies me traversent l’esprit… et que je ne peux pas faire autrement que de les écouter. 

La dernière en date, ça a été de fabriquer moi-même de quoi faire sentir bon ma petite maison. 

Enfin, vu la taille du salon, ce n’était pas une mince affaire non plus. 

Il y a quelques années, lorsque je vivais dans un studio dans lequel je pouvais faire la vaisselle en étant pratiquement assise sur mon canapé qui faisait office de lit, j’avais commencé à créer mes propres bougies. 

Pourquoi ne pas recommencer, me suis-je dit ? 

Ni une, ni deux, j’ai acheté tout le nécessaire, et passé 4 heures en cuisine à préparer mes senteurs et mes couleurs. Ce soir-là, je n’ai pas surveillé les devoirs, j’ai oublié de faire à manger et légèrement zappé l’heure du coucher. 

Au résultat, j’avais trois bougies, dont une foirée et une autre qui s’est éteinte au bout de dix minutes. Mèche noyée. 

Ma lubie ne me semblait plus être une aussi merveilleuse idée. Ca faisait joli. Mais ce n’était pas la mission que je m’étais donnée. 

Alors, de temps en temps, je continue à créer des bougies pour dire « Oui, c’est moi qui les ai faites ». Mais j’utilise une astuce, en complément : 

febreze 0%

Le nouveau Febreze 0% 

Faire le choix de la facilité ne veut pas dire prendre tout et n’importe quoi. Les dosages rigoureux et leur technologie brevetée éliminant vraiment les mauvaises odeurs grâce à un dérivé de l’amidon de maïs (leurs engagements icipour ceux que cela intéresse) est une bonne alternative. En plus, Febreze est labelisé par les médecins allergologues ARCAA 

Et le Febreze 0% va encore plus loin : 

  • C’est une brume d’air sans parfum fort et avec 0% de gaz et non inflammable !
  • Il est disponible en 3 versions : bamboo, orchidée, mandarine 
  • C’est une solution 2 en1 puisque Zero% élimine les odeurs aussi bien dans l’air que sur les textiles tout en laissant un léger parfum frais.
  • Il possède un système rechargeable, il est donc réutilisable. (toute la gamme est d’ailleurs lancée dans un partenariat unique avec TerraCycle pour faciliter le recyclage.) 
febreze 0%

Résultat, désormais, je peux faire croire que la douce odeur de la maison provient des bougies que je fabrique avec mon coeur. Et je n’oublie pas l’heure du repas. Malin, n’est-ce pas ?! 

Bon à savoir, par ici les 10 conseils des médecins allergologues de l’ARCAA pour limiter les risques d’allergies respiratoires et améliorer la qualité de l’air intérieur.

Article écrit en partenariat avec Febreze

1 Commentaire

  • Anonyme 24 mai 2019 à 7 h 18 min

    Merci pour l’astuce je m’en vais l’essayer, surtout la mandarine !!!!
    Sinon à quand un topo pour faire ses bougies, j’essaierais bien moaaaaaa !

    Répondre

Pour dire des trucs:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :