Toinou: mon (beau)père, ce héros

Être mère, ce n’est pas que mettre un enfant au Monde. Être père, ce n’est pas que le faire. Ainsi pourrait se résumer Toinou. 

Toinou, le corse, avec ses longues bacchantes qu’il n’a jamais rasé, et dont je m’imaginais, petite, qu’il était né avec…quelle surprise à la vue de certaines photos de lui minot, de me rendre compte que non, il n’avait ni moustaches, ,ni les éternelles lunettes sans lesquelles il ne voit rien…

Toinou, avec son accent parfois incompréhensible, qui, quand on lui demande d’où il vient, répond inlassablement « du nord de l’île »…laissant ses auditeurs éberlués…du nord de Lille…ah? ça faisait plus soleil que pluie, l’accent…ça faisait plus pastis que maroilles…(oui, mais du nord de l’île, de beauté!)

Toinou qui peut sembler abrupt au premier regard, à la première parole. Et qui est en fait un homme bon, généreux, avec le coeur sur la main, toujours prêt à faire une ptite blague bien pourrie, ou à se sortir d’une discussion grâce à sa mauvaise foi légendaire.

Toinou qui faisait ranger ma chambre par une fée, qui passait des soirées à m’ouvrir des noix et à les refermer après y avoir glissé une pièce , qui nous préparait (et nous prépare toujours ) de bons petits plats.

Toinou, ma première vraie référence masculine à la maison, après une petite enfance à ne vivre qu’avec une maman (qui a assuré of course!)

Toinou, qui au début, travaillait à Figaretto, l’été…oui, ce Figaretto où les sucettes poussent sur les arbres…ce Figaretto où on vivait dans une paillotte, ce Figaretto où il était barman et où un soir, pour les besoins de l’animation, il a dansé en tant que rôle principal du ballet « le lac des cygnes »!

Toinou le mac gyver, le footballeur, l’ami, le mari romantique et aimant, le père idéal, le grand-père formidable (si, regardez la photo là haut…il est toujours prêt à lui donner le bibi(ne)!), le vendeur que tout le monde recherche dans son rayon…

toinou

Toinou, dont j’ai hérité la myopie (mais pas les moustaches!), l’humour…de braise , et la mauvaise foi…comme quoi, y’a pas que les gênes pour faire valoir une hérédité!

Toinou, c’est pour moi le mot qui signifie « papa »…et c’est mon héros à moi!

35 Commentaires

  • Maman Bavarde 17 juin 2011 à 9 h 41 min

    Anne Laure,

    Oh bah alors…je ne l’ai pas écrit dans le but de vous faire pleurer!!!! Mince alors

    Répondre
  • Maman Bavarde 17 juin 2011 à 9 h 21 min

    Charline,

    Meuh nan, ce doit être les hormones!!!!mais merci quand même!!!

    Répondre
  • Charline 17 juin 2011 à 9 h 14 min

    Comment me faire chialer à 9h du matin … ??? Lire les supers textes de Maman bavarde , bon les hormones de fin de grossesse ne doivent pas m’aider , mais bon quand même !!!!! Très emouvant , car il y a un peu de moi dans ton histoire !

    Répondre
  • virginie B 17 juin 2011 à 9 h 18 min

    une bien belle participation !

    Répondre
  • AnneLaureT 17 juin 2011 à 9 h 37 min

    Bah voilà, moi aussi, je pleure… quel merveilleux témoignage d’amour…

    *

    Répondre
  • estelle 17 juin 2011 à 10 h 42 min

    tu m’as émotionné……
    superbe hommage……

    Répondre
  • Charline 17 juin 2011 à 9 h 44 min

    Ben nan , mais quand même hein … , je pleure de bonheur pas de tristesse , et ça c’est chouette !!!

    Répondre
  • Maria 17 juin 2011 à 12 h 56 min

    j’adore la photo ! et son regard amusé ! on dirais un grand gamin caché derrière ses moustaches!

    Répondre
  • Maman Bavarde 17 juin 2011 à 14 h 12 min

    Charline,

    on, bah cool alors!

    Répondre
  • mamanjuju 17 juin 2011 à 13 h 15 min

    J’adore! Tu lui portes un amour inconditionnel, c’est beau, j’espère qu’il aura l’occasion de lire ce billet!
    PS: Trop cool la photo!

    Répondre
  • Maman Bavarde 17 juin 2011 à 14 h 27 min

    Aggie,

    oui, tu as saisi ce qui fait la complexité et la simplicité de notre famille…
    Et la niafette, par sa mauvaise foi, ressemblerait étrangement au Toinou!!!!

    Répondre
  • Aggie 17 juin 2011 à 14 h 01 min

    C’est un très bel hommage que tu lui rends.
    C’est marrant parce que j’ai l’intuition que la niafette pourra en dire autant sur toi dans quelques années.
    On dirait bien que chez vous, il y a un lien plus intense que celui du sang qui se transmet d’une génération à l’autre!

    Répondre
  • Maman Bavarde 17 juin 2011 à 14 h 13 min

    estelle,

    Merci…tu m’as tout autant émotionné avec l’hommage rendu sur l’article happy time…il est magnifique!

    Répondre
  • Maman Bavarde 17 juin 2011 à 14 h 14 min

    Maria,

    Oui, c’est tout à fait ça!!!!un grand gamin!!!

    Répondre
  • Maman Bavarde 17 juin 2011 à 14 h 26 min

    MamanJuju:

    Merci!!! oh, ma mère va se charger de lui montrer je pense!!!

    Répondre
  • Maman Bavarde 17 juin 2011 à 14 h 28 min

    Audrey,

    merci! Et oui, je suis sûre qu’il le sait!

    Répondre
  • audrey 17 juin 2011 à 14 h 11 min

    Très bel article ! Il doit être heureux de savoir (j’imagine qu’il le sait) à quel point tu l’aimes ! c’est beau…

    Répondre
  • Maman Bavarde 17 juin 2011 à 15 h 15 min

    Tililou,

    Non, j’ai fait gaffe…pourquoi crois tu qu’il dort si paisiblement?!
    Merci en tout cas!

    Répondre
  • paulette 17 juin 2011 à 15 h 38 min

    comme c’est beau !!! comme il doit etre fier de toi !! Sure que c’est le plus merveilleux cadeau de la fete des péres que tu lui as fait. Félicitation !!

    Répondre
  • Tililou 17 juin 2011 à 14 h 57 min

    Dis donc, est-ce que au moins tu as fais gaffe à ce qu’il file à ton Niaf??? Ah c’est fait exprès… Soit, OK!!!
    Bon à part ça superbe article comme d’habitude et remarque très pertinente de Aggie! Une vraie famille du coeur que la vôtre!

    Répondre
  • Maman Bavarde 17 juin 2011 à 18 h 12 min

    Paulette,

    ah bah ça tombe bien parce que…comment dire…je ne me suis pas encore penchée sur le cadeau en vrai!!!

    Répondre
  • Vlynette 17 juin 2011 à 19 h 49 min

    Heureusement que je lis les comms à la suite et surtout le dernier de toi… ça dissout un peu l’émotion
    Merveilleuse déclaration d’amour filiale Je sais qu’il sait…
    Je viens de lui faire lire l’article mais je suis allée m’installer plus loin pendant ce temps. Il était bien sûr très ému et pour revenir à plus de légèreté, je lui ai fait lire « savoir confier son enfant » Il a bien ri !
    Et tu sais le cadeau ce n’est pas le plus important… du moment que tu n’oublies jamais les miens

    Répondre
  • Maman Bavarde 17 juin 2011 à 23 h 54 min

    Vlynette,

    et je sais aussi que s’il a aimé…il ne dira rien..ou si un truc du genre « dis donc, j’ai vu que t’avais mis une photo de moi sans mon autorisation… »

    Vu comme tu as été gâtée toi…j’aimerais bien trouver un ptit truc aussi…d’ailleurs, je n’ai pas reçu ton mail…

    Répondre
  • Lily2b 18 juin 2011 à 0 h 40 min

    C est un très bel hommage, ahhh la mauvaise foi c est très corse ça non ??? Lol
    Vous avez une très belle famille, c est veau d être soudés comme cela.

    Répondre
  • doudou 18 juin 2011 à 12 h 15 min

    Je découvre seulement cet article très touchant, c’est rigolo car le portrait que tu décris, je le retrouve chez mon grand-père qui est aussi « du nord de l’île » avec son côté dur au premier abord et puis finalement qui a un coeur gros comme ça.
    J’aime beaucoup ces liens qui vous unissent dans votre famille, si seulement tous les enfants pouvaient connaître ce bonheur d’être aimés comme cela…

    Répondre
  • Maman Bavarde 20 juin 2011 à 13 h 35 min

    Lily2b,

    Je crois…mais chuuuuuuuuut! faut pas le dire!!!!

    Répondre
  • Maman Bavarde 20 juin 2011 à 13 h 36 min

    Doudou,

    merci pour ton message! et oui, je pense qu’il y a des hommes comme ça, qui cachent derrière des attitudes un peu bourrues des coeurs énormes…il faut savoir décoder, et je trouve ça encore plus beau !

    Répondre
  • Moostik 20 juin 2011 à 12 h 47 min

    Encore un magnifique texte ! Émouvant et touchant !

    Répondre
  • Véro 20 juin 2011 à 16 h 18 min

    moi aussi…

    J’ai du sel dans mes yeux…
    C’est beau comme la Corse et c’est bon comme le figatellu et les migliacci réunis !
    Pour la photo, il aurait pu prendre le 51 quand même… Ceci étant, je confirme complètement que la mauvaise foi c’est trèèès corse… lol !
    Bisous à cette super belle famille rigolote et sympa et au coeur GRAND comme ça !
    Véro

    Répondre
  • Elo 20 juin 2011 à 16 h 47 min

    pour Toinou hip hip hip !

    Répondre
  • Maman Bavarde 21 juin 2011 à 7 h 35 min

    Elo,

    …hourra!!! (ouais, je crois que j’ai la bonne réponse!!!)

    Répondre
  • Maman Bavarde 17 septembre 2011 à 15 h 15 min

    @ Véro, vieux motard que j’aimais…euh, mieux vaut tard que jamais….honte sur moi, j’ai zappé ton message.
    Pour le 51, ça aurait juste fait un peu gros à l’époque où le niaf était quand même une minus mini crevette! (mais de la pietra, ça aurait pu le faire aussi! A sa décharge, je ne pense pas qu’il imagianit que cette photo allait se retrouver sur internet!!!!

    Désolée pour ce retard, je pense que je dois en zapper de temps en temps des messages… et bisous bisous, et ravie d’avoir pu passer une aprem en compagnie de ta petite famille à la rivière!!!

    Répondre
  • martinez estelle 27 janvier 2015 à 22 h 45 min

    j’adore! <3

    Répondre
  • alameresi 27 janvier 2015 à 23 h 09 min

    oooooh mais c’est tout émotionnant! Tu crois que niafette choisira elle aussi un Antoine, c’est un truc de mère à fille chez les « bavardes » !

    Répondre
    • mamanbavarde 27 janvier 2015 à 23 h 12 min

      ahahah!!! On voulait appeler le niaf Antoine… pour faciliter l’appel du dimanche midi 🙂

      Répondre

Pour dire des trucs:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :