«

»

Mon aprem’ dans un ptit pot.

Non, pas SUR le pot, DANS le pot. Pour le pot popo, on en reparlera, le Niaf n’étant pas encore tout à fait disposé à poser son popotin autrement que pour jouer.

Petit pot de beurre, quand te dé-petit-pot-de-beurriseras-tu ? Je me dé-petit-pot-de-beurriserai quand tous les petits pots de beurre se dé-petit-pot-de beurriseront ! (pardon, je dépote du popotin,là.)

 Revenons-en à nos ptits pots. J’ai eu le pot (uhu!) d’assister à la dernière présentation de Blédina, en matière de ptits pots. Honnêtement, j’étais déjà convaincue par les petits pots industriels, depuis le jour où je me suis cassé le coquillard à préparer une purée maison à mon bibounet d’amour qui me l’a boudé comme il faut (beuk, beuk) pour se rassasier d’un blédina. S’il ne l’avait fait qu’une fois, j’aurai pu croire à un effet du hasard. Ce n’était pas le cas. Va savoir pourquoi, mes gosses kiffent les ptits pots.

J’ai même surpris Niafette, un soir à chiper une cuillère sur deux du haricots/poulet de son frangin. Pour voir ses yeux s’étoiler de paillettes , à cette gamine, il suffit de lui dire que si son frère ne finit pas son assiette, elle pourra la terminer. Tu vois le topo.

Et, même si le ptit pot m’a toujours rassuré (parce que, par exemple, je n’étais pas obligée de me creuser la cervelle pour savoir quels légumes j’avais le droit de donner selon l’âge de ma progéniture, et en quelles quantités), je n’ai jamais été une grande fan des pots salés. Parfois, rien que l’odeur, je me demande si mes enfants, pourtant ô combien formidables ne sont pas complètement aseptisés de la langue et du nez, pour ne pas me repousser la cuillère.

Donc pas allergique, soit, mais j’étais ravie de pouvoir faire un tour à l’intérieur d’un ptit pot (géant!) pour découvrir de façon théorique comment cela avait évolué, chez Blédina.

D’abord une petite présentation, par les équipes de Blédina et de Parole de Mamans. Avec un constat simple: beaucoup de mamans sont réticentes aux petits pots industriels parce qu’elles ne comprennent pas la liste des ingrédients en laquelle elles n’ont pas confiance, et parce qu’elles n’aiment pas le goût. On est d’accord les gars.

Du coup, Blédina simplifie le ptit pot. Pour ne garder que l’essentiel:

J’ai été agréablement surprise. Bien évidemment, on n’est pas sur de la popote à Mémé, mais bon, en même temps, si on veut de la popote à Mémé, on va chez Mémé, nan? (et pis en plus la purée de Mémé, on ne la conserve pas facilement!)

Pour se rendre compte du vrai changement, je t’invite à aller faire un tour chez Milie, qui a vraiment bien écouté, elle.(moi aussi, mais les termes farine de graine de caroube ou amidon de maïs transformé, ça ne me parle pas plus que ça. Et puis y’en a plus, dans les ptits pots Blédina, au passage.)

Moi, ce que je voulais, c’était TESTER. C’est bien beau de dire que le changement, c’est maintenant, tout ça, mais les preuves concrètes, c’est quand même bien plus intéressant, non?

Je me retrouve donc devant le chef, au comptoir, et là, je vois ce qu’on met dans un ptit pot. J’aime l’idée de découvrir ce qu’il y a réellement :

Le chef me fait tout d’abord goûter le ptit pot ancienne version. Je lui montre bien ma grimace, histoire de dire que je ne suis pas là pour le brosser dans le sens du poil. Il me sourit, sûr de lui.

Je goûte la nouvelle version. Han! C’est bon! Nan, attends, je regoûte. Super bon, même! De là à dire que je m’en éclaterai bien le bide, non, faut pas pousser Mémé (et sa popote) dans les orties, quand même.

Mais si je me retrouve avec un p’tit creux à l’heure du déjeuner et un pot dans mon sac, crois moi, je le ferai réchauffer.

Pour les ptits pots aux fruits, je suis plus mitigée, j’adorais déjà ceux d’avant, du coup, celui que je goûte me semble moins sucré. (qui a dit que ça ne me ferait pas de mal, de manger moins de sucre?!)

L’essentiel, pour moi, réside dans le fait d’en faire manger au Niaf (même s’il commence à être vieux, ce bébé, je ne suis pas contre un peu de simplicité de temps en temps.)

Verdict: Plus que positif. Le Niaf a aimé (le premier qui dit qu’après mes lasagnes, on le comprend, je le bannis à coups de restes de mon plat.), en a redemandé. Quant aux pots sucrés, Niaf et Niafette s’en sont partagé un. J’ai dû me mettre entre les deux et donner une cuillère à gauche, une à droite, pour éviter qu’ils se pougnent la trogne pour une compote pommes/framboises.

Ce que j’ai retenu, quand même: Des études récentes ont démontré qu’on pouvait introduire des légumes et des fruits que je pensais réservés pour plus tard, (à cause des risques d’allergie alimentaire) assez tôt, en fait. Une bonne chose pour habituer nos niafs à plus de goûts!

 

Merci à Parole de Mamans et à Blédina, pour nous permettre ces échanges si intéressants!

Rendez-vous sur Hellocoton !

(14 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Maman louzoù

    Génial tout ça, ça fait du bien de le savoir.
    J’me suis bien cassée le tronc pour mon Tit cul, jusqu’à ces 8 mois c’était du exclusif fait maison, mais après j’avoue c’était un peu des deux car c’est franchement lourd de mettre la part de viande/oeuf/poisson exacte, la part de légumes, de féculents, de matière grasse, ça m’a vite gonflé …

    1. mamanbavarde

      Il faut les goûter ces petits pots! Et puis se dire que finalement, est ce qu’on a le tracé complet de la provenance des légumes qu’on mouline avec amour? Pas vraiment, non. A moins de cultiver chez soi (et encore!). Je fais des purées maison, parce que j’en fais pour toute la famille et que j’aime bien. Comme je donne des ptits pots parce que c’ets pratique et qu’ils aiment bien!

  2. Girly mama

    Miss S à été élevée au petit pot de chez bledina justement et j’en suis très contente .
    Merci pour ton article deculbabilisant pour les mamans « petits pots » .
    Bisous,bisous

    1. mamanbavarde

      La culpabilité, c’est surtout ça le vrai souci 🙂 On devrait avoir honte de tout ce qu’on fait ou qu’on ne fait pas pour nos enfants, au lieu de simplement avoir fait un choix!

  3. Milie

    mdr ! oui je suis une bonne élève moi, j’écoute !!!!

    1. mamanbavarde

      Nan mais moi aussi, j’écoute! Mais tu l’avais tellement bien dit, ça ne servait à rien que je répète!

  4. babymeetstheworld

    ça laisse rêveur lol ! je dis pourquoi pas malgré que j’ai un super baby cook et tout et tout !!!! Mais bon, je vis en Espagne, et Blédina… ils connaissent pas !!!

    1. mamanbavarde

      L’an dernier, on est allés à Barcelone, via une compagnie low cost, donc même pas la peine de penser à ramener des petits pots. Ma copine qui vit sur place avait acheté couches et petits pots. Je n’ai pas fait attention à la marque, mais ce qui m’a surpris, c’est que très rapidement, ils introduisent la paëlla! 🙂

  5. Amandine C

    Il y a les pros-pots et les anti-pots. pour le principe j’étais plutôt anti (même si de temps en temps ça m’arrangeais d’être pro) pour ma grande. Mais la petite n’a jamais voulu manger la purée que je lui préparait pourtant avec plein d’amour dedans. Ma nounou m’a déculpabilisée et je suis devenue pro, avec tout de même une inquiétude concernant les vrai aliments et leur vrai goût. Au final, ma pepette a bientôt 5 ans, elle adore les légumes (les vrais), le cassoulet (le vrai), le foie gras et tout ce qui est bon.

    1. mamanbavarde

      Et en plus, elle est belle comme un coeur 🙂 Niafette aussi a connu les petits pots, et c’est une vraie bonne vivante comme ta princesse. Ce soir elle a réclamé du foie gras et du saumon! 🙂 (et les deux adooooooooooorent la soupe!)

  6. Djoulaie

    Bah moi je suis une feignasse de la cuisine alors mon premier a été élevé aux ptits pots ( et j ai jamais culpabilisé ^_^). Il a du en manger jusqu à ses 2 ans bien tassé 🙂
    Par conTre étant en CP pendant 6 mois pour la 2 eme j ai voulu m’essayer au babycook. Quelle erreur elle n’a JAMAIS voulu de petits pots après ça ! -_- quelle galère qd on est en vadrouille ! Et puis même après la reprise du boulot y’a fallu que je fasse la popotte équilibrée toussa toussa à mademoiselle grrr ^_^ Enfin moi je dis merci bledina ça facilite grandement le quotidien des mamans feignasses de la cuisine, et en + ça a l air meilleur qu à l époque de mon premier ( je le souviens effectivement que ça sentait pas super bon :))

    1. mamanbavarde

      Bon, déjà elle voulait de tes ptits plats à toi! J’ai été un peu frustrée, moi, quand il a refusé ma popote à moi 🙂
      Mais je dois avouer que finalement, à certains moments, j’ai préféré ça que le contraire! Et maintenant, il mange de tout!

  7. Delf&Cam

    Comment je suis jalouse, ton niaf mange proprement, sans mettre la moitié du pot à terre (non je n’ai pas retenu que ça de ton article, je te rassure). Ma louloutte a un tablier et un bavoir et réussi malgré ça à me tacher ses fringues…

  8. repas bébé

    Le choix entre un petit pot industriel ou fait maison pour son bébé n’appartient qu’à sa maman et à son pédiatre.
    En tout cas, les petits pots industriels sont déjà prêt à être consommer, et les petits pots fait maison ne contiennent pas de produits chimiques!

    Fabiola

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>