Pour fatiguer les enfants… (j’ai testé, en vain, mais quand même)

Les pauvres petits semblaient donc tous totalement épuisés juste avant les vacances de Noël.

Si si, la maîtresse, les tatas de la crèche ou l’assistante maternelle l’avaient dit: Ils sont surexcités, c’est sûrement la fatigue.

Qui dit fatigue dit sieste et coucher tôt, on est d’accord. Et donc, plus de temps libre pour nous adultes, ça coule de source, non?

En théorie, oui. Mais finalement, l’enfant est une source inépuisable d’énergie. Qui te vide tes piles à toi par la même occasion.

Sitôt passée la porte des vacances, les fourbes ont retrouvé la vitalité qui leur faisait soi disant défaut 12 minutes auparavant.

Qu’à cela ne tienne, on possède l’arme fatale, imparable, inégalable. Nous allons les emmener à la neige.

L’air de la montagne donne faim et crève, c’est connu. En tout cas nous, à 19 heures 03, on serait bien allés s’affaler dans les bras de Morphée, bave au coin de la lèvre frémissante sous le coup du ronflement.(juste après avoir englouti une raclette, miam.)

Impossible. Because les niafs, eux, n’étaient absolument pas au courant de la théorie du bon air pur à 1500 mètres d’altitude. C’est de notre faute, on avait oublié de leur en parler, on croyait que la mise à jour se faisait automatiquement. Que nenni. (tout se perd.)

Pauvres parents crédules, nous imaginions qu’après une journée entière à luger, skier, glisser, rouler, courir, sauter, et à se défouler, ils demanderaient grâce et dodo. pas qu’ils trouveraient encore le moyen de chanter, danser, jouer, rigoler, sauter, glousser (et nous casser les burnes.)

Quelle autre solution envisager? Le vin chaud, pas moyen, on voulait se le garder. Mais oui, mais c’est bien sûr! Leur laisser plus d’indépendance.

Du genre? Tu veux faire du ski? Ok, tu les portes.

Non, tu ne viens pas dans mes bras. Tu descends de la luge quand je remonte la piste.

La balade en chiens de traineau, tu vas la faire en tant que mosher, plutôt.

Va donc faire un bonhomme de neige avec ta soeur.

Aaaaaaah, tu es fatigué? (youpi tralala, danse du moonboot…)

Et bien moi aussi, figure toi. On va à la sieste? Buuuurp. Erreur. Le mot sieste, (comme le mot dodo), a un pouvoir maléfique sur les enfants.

Allez, viens on tente le lit de grand, génial, nan? (nan, sauf si l’enfant est attaché; Sinon, tel un boomerang, tu l’envoies dans son lit et il te revient pleine tronche et grand sourire: c’est moi! …ah, super, surprise…)

Sitôt prononcées, ces quelques syllabes enlèvent toute sensation de fatigue, tout relâchement, tout état de veille. L’enfant, pour te prouver sa forme olympique, va alors à nouveau se lancer dans de trépidantes (et exténuantes, pour quiconque regarde) aventures. Se faire tirer à même le sol (la polaire sur le parquet, c’est extra), rouler sur soi, et, la cerise du pompom sur le gâteau te demander pour aller à la piscine (découverte, sinon, c’est moins fun) de la résidence.

Tu le sais, la piscine, ça donne faim, et ça crève. Mais prends garde à toi, parent… comme susmentionné, l’enfant ne le sait pas… et te réclamera autre chose après…

Finalement, la meilleure solution pour fatiguer ta progéniture reste peut-être de la garder à domicile. Oui, devant la télé. Soit, ils sont énervés. Mais au moins, toi aussi tu peux larver dans le canapé…

15 Commentaires

  • Vlynette 4 janvier 2013 à 0 h 14 min

    Approuvé !!! C’était exactement ça, sauf que ça manque un peu de photos et que celle du Niaf dans le grand lit contredit tes propos : on dirait un petit ange fatigué 😉

    Répondre
    • mamanbavarde 4 janvier 2013 à 23 h 37 min

      j’ai pas de photos sur mon nouvel ordi 🙂

      Répondre
      • Vlynette 5 janvier 2013 à 11 h 05 min

        Faut vite en mettre !!!

        Répondre
  • Maman louzoù 4 janvier 2013 à 7 h 43 min

    Il y a aussi la solution du : « jeté chez Papy et Mamy »
    Non cela ne les calme pas, mais toi au moins t’es peinard 🙂
    Je rejoint ta mère sur le : « peu de photos » (trop fatiguée sans doute 😉 )
    Pis bonne reprise hein !!!!!!

    Répondre
    • mamanbavarde 4 janvier 2013 à 23 h 38 min

      Ah mais oui, mais c’est bien sûr 🙂 Mais les grands parents étaient avec nous 🙂

      Répondre
  • mimite 4 janvier 2013 à 11 h 54 min

    y a des jours, j’ai hâte que les vacances se terminent… histoire de les refourguer lâchement à leur maîtresse !!!!

    Répondre
    • mamanbavarde 4 janvier 2013 à 23 h 39 min

      aujourd’hui, j’ai eu trèèèèèès envie d’être au boulot 🙂

      Répondre
  • djoulaie 4 janvier 2013 à 12 h 11 min

    Exactement ça !!! On vit toutes la même chose c’est rassurant ^_^
    J’ai vécu pareil avec mes 2 loulous pdt les vacances de noël, mais à Center Parcs, déception aussi lol pourtant piscine, vélo, poney, structure de jeux, spectacles… rien n’y a fait, ils faisaient tjrs la foire à l’heure de la sieste ou du dodo !
    Heureusement le matin ils dormaient jusquà 9H/9H30, c’est tjrs ça d’pris 🙂

    Répondre
    • mamanbavarde 4 janvier 2013 à 23 h 39 min

      Bon, je note alors… NE PAS les emmener à center parcs 🙂

      Répondre
  • Mary Mininous 4 janvier 2013 à 13 h 40 min

    Ca c’est une chose que je ne comprendrai jamais !

    Par contre habitant à la neige depuis 2 ans et demi maintenant, je peux te dire que la neige excite les enfants !!!
    Dès que la température baisse, il surveille la montagne pour vérifier s’il y a de la neige !
    Donc si tu veux les calmer j’opterai pour la plage. Au pire ils se noient et tu seras tranquille !! :p

    Répondre
    • mamanbavarde 4 janvier 2013 à 23 h 41 min

      Le souci, c’est que la neige excite les enfants; Mais la pluie excite les enfants, le soleil aussi, et puis noël, pâques, le vendredi, le lundi et le mercredi aussi :)))

      Répondre
  • snoops 5 janvier 2013 à 0 h 14 min

    je n’ai pas ce soucis, mes 2enfants aiment la sieste (et la reclament quand ils sont tres fatigués)
    ——————–>ok je sors

    Répondre
  • working mum 5 janvier 2013 à 8 h 46 min

    hihi courage courage!! je l’amène aussi au ski la mienne pour la première fois en mars (j’espère qu’il y aura la neige encore!!)

    Répondre
  • Babidji 5 janvier 2013 à 23 h 01 min

    j’ai eu plus de chance que toi … le grand air de la montagne suisse a un peu anéantie la terreur n°2 … mais de retour chez nous c’est re-la-folie … pfffffff

    Répondre
  • Cha 6 janvier 2017 à 8 h 02 min

    Ah mais oui quel éclairage, je reconnais bien tout ça! J’ai même songé à aller lui chercher un remède homéopathique pour lui tranquilliser le nerfs… J’ai rebaptisé ma fille fille Vera à Verystérique!

    Répondre

Pour dire des trucs:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :