Remplir sa déclaration d’impôts sans péter un câble?

J’ai un défaut (oui, un seul). Je suis un poisson rouge des trucs relous qui me font chier. J’ai un alzheimer précoce pour les solutions aux tracas qui pourtant se renouvellent assez régulièrement. Du genre?

Du genre: Comment remplir sa déclaration d’ impôts.

impotsNan, pas comme ça, malheureusement.

Cette année, bien plus tôt que ma procrastination légendaire me le permet habituellement (je grandis), j’ai donc dû à nouveau réfléchir à si je prenais le formulaire bleu A740 ou le bleu B5694. Alors que zut, je l’avais écrit dans mon édit dédicacé à la galère des impôts l’an dernier (ici)

Ok. Tête de passoire, quoi. Quoi qu’il en soit, on avait un autre tracas. Notre mariage. On fait quoi? On déclare ensemble, séparément, on prend un, deux ou douze formulaires, est-ce qu’on peut faire appel à nos témoins, et sinon, les alliances, c’est déductible?

Ni une ni deux, j’ai décidé de ne pas tergiverser et d’aller me renseigner sur place. (ma maturité m’étonne, parfois.)

A 9h03, Niafette et moi arrivions au centre d’impôts. Dans ma tête, défilait ma to do list du reste de la journée. Quand, tout à coup… Oh My God! J’ai écarquillé les yeux, cherchant à comprendre pourquoi et comment on se retrouvait devant une attraction de Disneyland. Et puis, j’ai compris. On était bien aux impôts, et de Mickey, il n’y avait que la queue. Pas moyen de se marrer à l’intérieur. Même pas une odeur de pop corn.

SOLDES

Non, pas tout à fait comme ça. Y’a pas de soldes, aux Impôts. Dommage.

Si on n’est pas chez la souris, pourquoi Niafette pointe son doigt, heureuse? Ne me dîtes pas qu’ils ont engagé Raiponce pour faire l’animation, aux Impôts? Mouarf, non, y’a juste son Papy et sa Mamy dans la file d’attente. Une ampoule s’allume (métaphoriquement) au dessus de ma tête. Mais, elle s’éteint aussitôt : même pas moyen de gruger genre  » Pardon les gens, on est avec eux, là. », vu qu’ils sont bons derniers. Pfffffffff.

En tout cas, nous, y’avait pas moyen qu’on se gèle sous la pluie pour avoir le bonheur incommensurable de cocher des cases trois heures plus tard. Parce qu’aux Impôts, ils n’ont prévu ni toilettes à l’extérieur, ni stand de souvenirs. Va falloir qu’ils revoient certaines règles basiques, s’ils veulent qu’on revienne, hein.

Je m’apprêtais à tweeter leur community manager pour lui signaler les failles marketing, quand j’ai décidé qu’on allait plutôt aller faire les magasins. A Kiko, on n’a pas dépensé grand chose et on est revenus avec plein de cadeaux pour nous. Les impôts devraient décidément se renseigner sur ce qui se passe ailleurs.

Malheureusement, à un moment donné, le côté raisonnable en moi s’est réveillé. L’Etat n’allait pas aller s’arranger avec Kiko parce que j’avais préféré mettre mes sous dans des vernis à ongles. (aussi beaux soient-ils.) Il fallait donc que j’y retourne. A moins que…

impôts

 

Non? Bon, bah on y va, alors.

J’ai attendu sagement dans le rang, parlant météo et commérant sur la lenteur des conseillers, avec mes nouveaux camarades d’attente.  C’est à ce moment là qu’une connaissance, comptable aux Impôts, est passée et m’a claqué la bise. Merde. Mes copains m’ont regardé de biais, genre j’étais une espionne de queue, et j’allais leur foutre un contrôle fiscal au derche.

Tant pis, c’était à mon tour de prendre mon ticket d’attente, de toute manière. (Oui, aux Impôts, tu attends des plombes pour prendre un ticket qui va te faire attendre d’autres plombes. Pire qu’à la poissonnerie.)

Une petite vieille toute ridée est venue s’installer près de moi. Complètement paumée. J’ai dû lui expliquer le coup du ticket de poissonnerie qu’il fallait regarder en rapport à la lettre du box sur l’écran pour savoir quand c’était son tour à elle. Je l’ai définitivement perdu, je crois.

Pour me rattraper, on s’est taillé un brin de causette, et j’ai fini par la laisser aux soins de mes nouveau potes (d’autres, qui ne m’avaient pas vu lécher la pomme d’une comptable du Centre.)

MON conseiller était trop marrant. J’comprends pourquoi c’est aussi long, si tout le monde rigole comme ça à chaque fois. Limite, j’ai cru qu’il allait me tendre un café et des biscuits, mais quand même, fallait pas trop déconner, les impôts, c’est sérieux.

On a simulé, mais rien de sexuel, comme l’a cru mon N’Am après, quand je lui ai raconté.

Avant, l’année du mariage, fallait remplir 3 feuilles. Maintenant, plus. C’est une ou deux, et ça simplifie la tâche, avouons-le. Mon copain le conseiller (bah quoi?) m’a signalé que le N’Am paierait bien moins cher si on déclarait ensemble (un peu comme les soldes, finalement.).

Eurêka! J’ai voulu faire signer un mot au copain, pour certifier que j‘avais le droit de faire les magasins avec toute la thune que je faisais gagner à mon petit mari, mais finalement, le conseiller et moi, on ne sera pas potes longtemps, parce qu’il n’a pas voulu. Ils ne déconnent pas, aux Impôts, j’ai dit.

Et tout ça en moins d’une heure. Pour l’an prochain, faut que je me souvienne: les impôts, en fait, c’est pas SI compliqué. (et aussi, faut ramener son pop corn. )

 

 

21 Commentaires

  • Maman louzoù 17 mai 2013 à 7 h 21 min

    Mais l’année prochaine tu va pouvoir être emmerdé avec quoi ???

    Répondre
  • galie11 17 mai 2013 à 9 h 33 min

    Merci pour cet article j’ai bien rigolé ! Comme toi, avec le mariage c’est mieux pour lui de faire une seule déclaration ! Mais ce qui me fait peur, c’est que moi je ne vais donc rien remplir ? enfin pas comme ça, mais on faisait via le net et donc chaque année je remplissais ma feuille électroniquement et ensuite j’aidais monsieur ! oui moi c’est hyper facile mère au foyer oblige ! Mais cette année donc je dois, ne rien faire ? j’avoue que ça me fait peur en fait de ne rien remplir sur le net ! Mais bon ça doit être tout expliqué quand on commence à remplir et déjà je vais renseigner mon n° fiscal dans la case mariage ça devrait le faire ! Reste juste à ce que monsieur s’y mette, et je pense que ça va être l’activité du WE !

    Répondre
    • mamanbavarde 17 mai 2013 à 12 h 08 min

      Il faut que tu fasses une simulation pour voir si c’est mieux de déclarer ensemble ou à deux. Et si c’est ensemble, que tu mettes ton numéro sur la fiche de monsieur, et pis hop, voilà ! (facile hein!)

      Répondre
  • nessa 17 mai 2013 à 9 h 34 min

    moi j’avais un autre dilemme cette année : déclarer ou non mes revenus de blog car si on declare aux impots on declare à l’URSSAF c’est + ce dernier qui me gene je les ai meme appelé pour mieux comprendre voir http://mademoiselle-biotupp.over-blog.com/article-declarer-ou-non-declarer-ses-revenus-de-blogueurs-aux-impots-et-ou-urssaf-117130960.html

    Répondre
  • Amélie Epicétout 17 mai 2013 à 9 h 49 min

    Je vois que t’as quand même passé un bon moment! ^^

    Répondre
    • mamanbavarde 17 mai 2013 à 12 h 06 min

      J’suis fortiche pour rigoler dans les lieux improbables 🙂

      Répondre
  • pauline maman trouvetou 17 mai 2013 à 9 h 54 min

    ah oui… l’année du mariage c’est hyper super compliqué… je me souviens de ces 3 déclarations… j’avais fait des bourdes en plus. Cette année, je ne me suis pas pris la tête: j’ai tout validé. Mais je suis une véritable andouille en réalité… tout est faux pour moi (galère des salaires d’ass mat!), donc je vais me faire avoir!

    Répondre
    • mamanbavarde 17 mai 2013 à 12 h 06 min

      En vrai, ça ne l’est plus, j’ai plus qu’à barrer ma feuille à moi et à m’inscrire avec le n’am! Pourquoi tu te fais avoir en tant qu’ass mat?

      Répondre
  • [Encore un] Blog de Mère 17 mai 2013 à 11 h 09 min

    Hahahah j’adore! Ici aussi ça avait été bien galère pour remplir la déclaration après notre mariage, y’a fallu faire 3 déclarations (bah oui, on s’est mariés en 2010)… Et chaque année il manque un papier minimum, et je passe une soirée (minimum) à m’arracher les cheveux. Du coup, je ne procrastine plus, je fais comme avec un sparadrap qu’on enlève d’un coup : le plus tôt possible ! Là, c’est bon, j’ai réussi, qu’on ne me parle plus frais réels, charges déductibles et demi part jusque l’an prochain ! (Courage btw)

    Répondre
    • mamanbavarde 17 mai 2013 à 12 h 05 min

      Faire direct, ça m’est totalement impossible, c’est épidermique. 🙂 Allez, savoure cette année sans calculs qui s’annonce!

      Répondre
  • nessa 17 mai 2013 à 11 h 58 min

    bou mon commentaire n’apparait pas :-/

    Répondre
    • mamanbavarde 17 mai 2013 à 12 h 10 min

      Il était dans les spams (et je modère en ce moment pour le jeu concours 🙂 )

      Répondre
  • debo 17 mai 2013 à 13 h 26 min

    ahahahah merci pour ce fou rire! Pile poil ce qui me fallait à midi (prise de tete avec mon boss touça touça)! Promis je penserai à toi quand je serai perdue dans ma declaration et que je ferai « au secours maman aide moi »… Comme quoi mère un jour, mère toujours! Au passage je fais appel à elle mais elle est pas du tout dans ce domaine pro, juste c’est ma maman elle est trop forte! ^^

    Répondre
    • mamanbavarde 18 mai 2013 à 10 h 27 min

      J’ai aussi tendance à faire appel à ma mère pour tout et n’importe quoi, je comprends 🙂

      Répondre
  • nessa 17 mai 2013 à 16 h 56 min

    a c’est quoi le jeu concours ? pas vu je vais faire un tour sur les derniers articles bonne chance pour les trophées 🙂 j’ai demandé à Tribway s’il pouvait y avoir un partenariat avec la cabane aux étoiles pour faire garder les enfants si on était de la partie… wait end see car la cabane n’ouvre que le samedi , normalement!

    Répondre
  • BBB's mum 19 mai 2013 à 11 h 28 min

    Ah lala les impôts, moi j’ai bien galéré aussi pour déclarer les travaux, me demander à moi le coefficient thermique d’isolation du double vitrage et des volets, qu’est ce que j’en sais moi !!! trop drôle comme toujours en tout cas ton article ! bises

    Répondre
    • mamanbavarde 19 mai 2013 à 11 h 29 min

      Ah oui, quand même 🙂 Alors que toi, t’es juste heureuse d’avoir de nouvelles fenêtres quoi… mais ça, les impôts, ils s’en fichent 🙂 (et tu peux même pas déduire les nouveaux rideaux, trop naze!!!)

      Répondre

Pour dire des trucs:

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :