«

»

Soigner son image virtuelle pour gagner en influence. #efluentmums3

Ce titre va te sembler présager d’ un article de blogueuse à blogueurs, mais ne t’enfuis pas, tu vas voir, on va se marrer quand même. 

Tu sais que le 3 décembre dernier avait lieu un évènement auquel je me rends depuis 3 ans, avec la même joie. EFLUENT MUMS. Cette année avait une saveur spéciale, et pas seulement parce qu ‘il y avait Yoni Saada qui faisait les sandwichs du midi. 

Cette année, l’équipe de Parole de Mamans m’avait convié à intervenir en conférence. Genre moi, une autre blogueuse, une auteure et l’animatrice… sur scène, face à mes copains de blogs, mais aussi face à d’autres blogueuses jamais rencontrées. 

soigner-son-image-virtuelle-pour-gagner-en-influence-efluentmums3_

Clairement, je me suis demandée si j’en étais capable…12 secondes. Et puis j’ai dit oui, parce qu’il y a des expériences inédites dans lesquelles il FAUT se lancer. 

Ma mission était simple: répondre aux questions le plus sincèrement possible. Ok, ça, je sais faire. 

Le sujet: Comment soigner son image virtuelle pour gagner en influence, me semblait ne demander que peu de préparation. Pour moi, la réponse était claire. Rester fidèle à ce qu’on est, être authentique, ne pas se créer de personnage.

 

mamanbavarde-conférence

Voilà, un peu comme ça.

Ce n’est que la veille au soir, installée dans le canapé avec Marianne et Isa, que j’ai réfléchi un peu plus aux implications du débat. 

Bien évidemment, on reste soi même, mais quoi qu’on fasse, on soigne ce qu’on dit, ce qu’on écrit, les photos que l’on met, non? 

Tiens, par exemple, Marianne m’avait offert un petit cadeau. J’aurais pu mettre la photo sur Instagram en 12 secondes. En fait, j’ai mis plusieurs minutes à obtenir ce que je voulais, j’y ai ajouté un filtre… étais-je donc si authentique que ça? Comme on se lançait dans des débats à n’en pas finir, du style vaut-il mieux être Capitaine Crochet ou Mouche, on a stoppé la conversation, sinon, on aurait été moyennement fraîches le lendemain. 

conférence-efluent-mums-soigner-son-image

Une demie-heure avant la conférence, j’ai regardé le post-it dans mon sac, sur lequel je comptais noter quelques idées. Il y était écrit: « Soigner son image virtuelle pour gagner en influence. » Bien. Au moins, j’allais pas débouler à la place de Najat Vallaud-Belkacem pour parler programmes scolaires. 

J’ai alors chopé Camille, en lui demandant POURQUOI j’avais été choisie pour intervenir sur ce sujet, avec Elisa de Et Dieu créa, un des must to follow en matière de joli blog et de sublime compte instagram. Des photos simples et en même temps parfaites. Etais-je le contre-exemple? Camille m’a rassuré. J’étais l’exemple de la nana qui donnait l’impression d’une spontanéité un peu déjantée, sans limites. Voilà qui me ressemblait plus. 

Les mains tremblotantes, j’ai attrapé le micro, j’ai regardé la salle, me suis présentée, ai écouté Pascale Baumeister, consultante et auteure de Révéler sa véritable personnalité avec le personal branding. 

public-conférence_

Et j’ai oublié qu’on était sur scène, prise dans une discussion tellement intéressante que j’aurais aimé qu’elle dure plus longtemps. Soit, j’ai chanté que je me sentais « libérée, délivrée », depuis que je montrais mon visage sur le blog (et tous les réseaux sociaux) (et dans les chiottes). Soit j’ai dit que j’avais certaines limites, dont celles ne de pas montrer mes nichons (enfin, pas entièrement) (ce qui a bien sûr été tweeté par mon copain Olivier, hors contexte!) 

Mais je pense qu’on a réussi à faire passer l’essentiel du message : garder ses valeurs, ses limites, ne pas s’imposer un personnage, pour continuer à aimer ce qu’on dit sur son blog et sur les réseaux sociaux. 

Je pense néanmoins que certaines questions sont restées sans réponses,… alors si vous en avez, posez les, j’essaierai d’y répondre et de demander à Pascale et Elisa si elles veulent ajouter autre chose 😉 

Ce n’est qu’une fois dans le parking, vers 23 heures, qu’en discutant avec Isa, Rock’nLolita et Maman double que m’est revenue la phrase d’un grand philosophe que je voulais citer : 

 » Restez vous même, restez vrais ». Aziz, Loft story 1. Finalement, heureusement que je ne l’avais pas noté sur post-it, non? 

Rendez-vous sur Hellocoton !

(20 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. dbo

    j’aurais aimé pouvoir te voir sur scène !
    merci pour ce billet et les touches d’humour qui font que ton blog est un plaisir
    bises !

    1. mamanbavarde

      Oh, merci Débo <3

  2. elsa

    Sincèrement qui aujourd’hui même sans être blogeur ne prend pas 10 photos avant de publier ??
    Exemple : si quand ton gamin souffle ses bougies il a une grosse morve qui pend. Tu t’en rend compte une fois la photo prise. Tu vas pas publier comme ça. Tu vas le moucher et reprendre la photo ^^

    1. mamanbavarde

      Là, ce n’était pas que pour les photos, mais effectivement, blog ou pas on retrouve un peu ce constat: embellir un peu la vie, ou exagérer les fails… c’est plus « vendeur » que « j’ai mangé une pomme » !

  3. maman@home

    T’es sûre que c’est pas plutôt Nikos le philosophe pour cette citation? 😉 Ne pas jouer un personnage, c’est comme ça que je vois la chose également, cela dit, je ne cherche pas à gagner en influence non plus … Je me demande s’il ne faut pas un peu mettre de paillettes pour séduire le lecteur et l’embarquer dans un monde parallèle tout de même un peu … tout en restant soi et en gardant ses valeurs bien sûr… tu ne crois pas ?

    1. Lollie Rock

      Je partage l’avis de Maman@home, bon je suis trop nulle pour foutre des paillettes dans les yeux des gens (déjà j’en ai pas, pis vu mes talents de photographe et de dessinatrice, hum bon voilà quoi). Bref, je pense que mettre un peu de paillettes dans sa communication, c’est quand même s’assurer une belle image, encore faut il que ça reste fidèle à soi-même.

      1. mamanbavarde

        des paillettes ou pas du tout… je pense que « mon truc à moi », c’est plus la déculpabilisation… j’ai moins besoin de paillettes. (et moi, je kiffe tes dessins et les annotations (surtout le cupcake!)

        1. maman@home

          Nan mais par paillettes j’entends de folie, de bonne humeur, de joli… plus que ce qu’on a déjà naturellement, forcer le trait en quelque sorte… Pas pour avoir juste un blog mais là vous parlez de gagner en influence … tu ne crois pas Mamanbavarde ?

    2. mamanbavarde

      Non, non Aziz, j’ai potassé le sujet 😉 Pour les paillettes, oui et non. Mais ce qu’en disait Pascale, l’auteure de l’ouvrage sur le personal branding, c’est que finalement on a tous des objectifs en ouvrant un blog, quels qu’ils soient… et que ces objectifs, on les atteint en se donnant une ligne de conduite. Si tu veux montrer le bonheur, forcément, tu ressortiras le côté paillettes…

  4. Lollie Rock

    HAHAHA Merci pour ta synthèse de cette conférence que j’ai lamentablement loupée !
    Tu viens de mettre le doigt sur quelque chose (chez moi du moins) (non ce n’est pas cochon) (non non vraiment pas), je relève ta phrase : « Soit, j’ai chanté que je me sentais « libérée, délivrée », depuis que je montrais mon visage sur le blog (et tous les réseaux sociaux) (et dans les chiottes). » Et vient de résonner dans ma tête, car en ce moment tu vois mon blog et moi c’est pas l’amour fou, et c’est peut-être un des points que je dois travailler. Alors merci.
    Quant à ta citation, aaaah ta citation, cet énormissime philosophe, je dis clap clap !
    Merci pour ce billet !

    1. mamanbavarde

      C’est une synthèse ô combien minimale! Il y a plein de choses à dire de cette conférence, mais ça aurait été laborieux à raconter!
      Pour le « désamour du moment » avec ton blog, ça nous arrive tous à un moment donné, il faut savoir pointer ce que tu aimes ou non, et virer le mauvais pour seulement t’y éclater. L’an dernier, j’ai eu un passage à vide… j’avais l’impression de ne faire que des tests… j’ai laissé ça de côté et maintenant, c’est un plaisir que de venir raconter tout et n’importe quoi 😉

  5. Olivier- Je suis papa !

    so rock, yeahhhhh ! #fan

    1. mamanbavarde

      <3

  6. Madamezazaofmars

    rester vraie, rester soi, viens là que je t’embrasse.
    Je ne sais pas faire semblant et sur mon instagram comme sur le blog il y a des bouts qui dépassent de partout, des choses accrochées aux murs comme dit ma copine Alice et ca me va. Après j’imagine que ca le dessert parfois même si comme maman@home je ne cherche pas plus d’influence.
    Un jour une marque m’a dit que mon blog était trop personnel, je pense aujourd’hui qu’elle n’avait rien compris
    Et toi je te <3

  7. Flying-mama

    Ces discussions sur mon canapé et dans le parking me manquent! Ahlala philosophie de fin de soirée! Mais tu as grave assuré lors de cette conférence, voilà un défi de plus de relevé haut la main!!!

  8. Sophie Mum

    J’aurais aimé te voir mais j’ai du partir. J’aime bcp ta citation lol

  9. alex mama chouch

    reste vraie reste toi- même !!! j’adore !!! c’est claire tu es spontanée une femme vraie , authentique qui ne se prend pas la tête et j’adore vive toi !!!!! Cynthia Cynthia Cynthia la Hola la Hola !!!!

  10. Vlynette

    Yoni Saada faisait les sandwiches ? !!!!!!!!!!!!!!!! Waouuuh 🙂
    Qui ça qui pense qu’à manger ???
    Je ne vais pas rajouter des compliments, je sais que tu es vraie de vraie, n’oublions pas de qui tu tiens ça 😉

  11. Olive Banane

    croutte, j ai loupé ca :))) change rien, t’es parfaite !

  12. Micheline

    On aurait aimer voir une vidéo de ton intervention
    Tu était très élégante by the way

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>