Archives de l'étiquette : niafette

summer party pool party

Summer party


Une summer party ou une pool party, c’était une idée lancée en l’air pour négocier une fête d’anniversaire début mars avec moins de copines que la liste en contenait…  » Nan mais tu sais, en mars il fait froid. On pourrait faire une petite soirée pyjama pour ton anniversaire et une grosse summer party en juin, avant la fin de…

Cliquez pour lire la suite ! »

10 ans.


Elle l’attend avec impatience, son premier anniversaire à 2 chiffres. La fin de l’unité, l’ouverture sur un monde de possible… Depuis des semaines, elle ricane en voyant « film interdit aux moins de 10 ans », persuadée qu’elle va bientôt pouvoir les regarder… Elle a grandi, Niafette. La petite fille que j’ai connue à 2 ans et demi,  indéscotchable des genoux de…

Cliquez pour lire la suite ! »

La rentrée.


Il y a des rituels qui s’instaurent et qui reviennent chaque année. A la veille de la rentrée, depuis maintenant 3 ans, nous allons regarder les listes de classe. Nous dédramatisons (c’est pas grave si la copine n’est pas dans la même classe, vous vous verrez à la récré!), nous nous réjouissons:  Oui, elle est trop géniale cette maîtresse, ça…

Cliquez pour lire la suite ! »

6 ans… Entre enfance et pré-adolescence (ça promet).


Bientôt, Niafette va avoir 6 ans. Donc, elle ne se sent plus pisser (au sens figuré, parce qu’au sens prorpe c’est son frangin qui ne se rend toujours compte de rien) Elle est là, à tergiverser, le cul entre deux chaises:  l’enfance câlin du soir à mon papa/doudou tout doux et la pré-adolescence autonomie/fiesta/ vernis rose fluo sur les ongles…

Cliquez pour lire la suite ! »

Message d’une marâtre à sa belle fille.


  Bon, lecteur lectrice, avant de commencer ce message d’une marâtre à sa belle-fille, je préfère te prévenir tout de go. Ce message va être d’une exceptionnelle gnangnantitude, va déborder de mièvrerie et va me décrédibiliser tout le reste de ma vie de bloggueuse, sans aucun doute. On parlera de Maman bavarde la sentimentale, la fleur bleue, la culcul praline.…

Cliquez pour lire la suite ! »

Niafette n’est rien qu’une balance!


Chaque jour, merci Niafette, je frôle l’infarctus. Enfin, en tout cas, j’en suis pas loin, et je sens quelques cheveux blanchir au sommet de mon crâne. Et pas seulement parce que le Niaf est un casse cou qui n’a peur de rien et qui escalade le canapé sans baudrier, se pend à la barrière de sécurité ou tente de s’installer…

Cliquez pour lire la suite ! »