Archives de l’étiquette : niafette

10 ans.

Elle l’attend avec impatience, son premier anniversaire à 2 chiffres. La fin de l’unité, l’ouverture sur un monde de possible… Depuis des semaines, elle ricane en voyant « film interdit aux moins de 10 ans », persuadée qu’elle va bientôt pouvoir les regarder… Elle a grandi, Niafette. La petite fille que j’ai connue à 2 ans et …

Continuer à lire »

La rentrée.

Il y a des rituels qui s’instaurent et qui reviennent chaque année. A la veille de la rentrée, depuis maintenant 3 ans, nous allons regarder les listes de classe. Nous dédramatisons (c’est pas grave si la copine n’est pas dans la même classe, vous vous verrez à la récré!), nous nous réjouissons:  Oui, elle est …

Continuer à lire »

La star. (brèves de Niafette.)

« Bon, j’ai la Lune, la Terre,Mars comme Mardi, Mercure comme mercredi, Jupiter comme jeudi, Vénus comme Vendredi, Saturne et Uranus. Il ne me manque rien, comme planètes?  » a demandé Niafette, sous notre regard rempli de fierté. (astrophysicienne, c’est pas mal comme métier, non? Non, on n’ exagère jamais.)  Elle venait de nous coller sous …

Continuer à lire »

Trop petits, trop grands… ils ne savent pas ce qu’ils veulent! #Faites des parents qu’ils disaient.

Salut la compagnie. C’est Niafette au clavier. J’interviens parce que là, vraiment, c’en est trop. Le frangin et moi, on n’en peut plus de ces contradictions, on ne sait plus sur quel pied danser, et on va finir par tomber. On veut donc une réponse à notre question: ON EST TROP PETIT OU TROP GRAND? …

Continuer à lire »

6 ans… Entre enfance et pré-adolescence (ça promet).

Bientôt, Niafette va avoir 6 ans. Donc, elle ne se sent plus pisser (au sens figuré, parce qu’au sens prorpe c’est son frangin qui ne se rend toujours compte de rien) Elle est là, à tergiverser, le cul entre deux chaises:  l’enfance câlin du soir à mon papa/doudou tout doux et la pré-adolescence autonomie/fiesta/ vernis …

Continuer à lire »

Mieux vaut être belle et rebelle que moche et remoche (critique de film)

Avant, aller au ciné sur mon lieu ensoleillé de vacances me semblait une perte de temps de bronzage. Mais ça, c’était avant d’avoir un niaf qui fait la sieste et une niafette à faire patienter aux heures les plus chaudes de la journée. Et puis moi, j’ai toujours préféré être belle et rebelle que moche …

Continuer à lire »

Vocation styliste, couturière…ou blogueuse mode #atelier corolle

Corolle, la surprise: Niafette, je vais t’emmener dans un endroit où beaucoup, beaucoup de petites filles (et de grandes filles, genre 32 ans et demi…) ont envie d’aller. Non, on ne va pas au Monde merveilleux de Mickey, aujourd’hui. Encore mieux. Et d’ailleurs, pour t’inscrire, j’ai mis mon réveil un mercredi de grippe, histoire d’être …

Continuer à lire »

Message d’une marâtre à sa belle fille.

Bon, lecteur lectrice, je préfère te prévenir tout de go. Ce message va être d’une exceptionnelle gnangnantitude, va déborder de mièvrerie et va me décrédibiliser tout le reste de ma vie de bloggueuse, sans aucun doute. On parlera de Maman bavarde la sentimentale, la fleur bleue, la culcul praline. Cet article restera la palme de …

Continuer à lire »

Niafette n’est rien qu’une balance!

Chaque jour, merci Niafette, je frôle l’infarctus. Enfin, en tout cas, j’en suis pas loin, et je sens quelques cheveux blanchir au sommet de mon crâne. Et pas seulement parce que le Niaf est un casse cou qui n’a peur de rien et qui escalade le canapé sans baudrier, se pend à la barrière de …

Continuer à lire »

Articles plus anciens «