Testeuse de manège. #LaMerDeSable

Je ne suis pas une chochotte. J’aime les manèges à sensations, de ceux qui te remontent le coeur au dessus de la tête histoire de vérifier qu’il est bien accroché. Je suis du genre à rigoler pendant un tour de grand huit (surtout quand je suis à côté de ma copine Emma qui y laisse ses cordes vocales à chaque fois.) 

La seule fois où j’ai hésité, c’est avant le saut à l’élastique, mais j’ai plongé quand même (en hurlant, mais quand même.) 

Bref, tu vois, je ne suis pas une poule mouillée. 

Alors le nouveau manège de la Mer de Sable, le Simoun, j’pouvais le faire les doigts dans le nez (si ce n’est que c’est pas joli joli de mettre ses doigts dans son nez, et que les enfants allaient me regarder. Mauvais exemple.) 

Lorsqu’on est arrivés à la Mer de Sable le jour de l’ouverture, on ne s’y est pourtant pas arrêtés, parce que le parc avait caché des oeufs playmobil un peu partout et que le niaf était hystérique (ou alors c’était mon mari qui l’était, mais comme il lit je vais faire semblant d’avoir oublié). 

Ensuite, on a fait les attractions que les enfants préfèrent. C’est génial, la mer de sable, pour les enfants, et je peux te le dire, ça fait 33 ans que je vois le parc évoluer, année après année. C’est toujours un plaisir d’y passer une journée. 

Mer de sable

mer de sable

attraction mer de sable

mer-de-sable

Et puis on est repassés devant le Simoun, ouvert. Même qu’il n’y avait pas encore de queue, alors je m’y suis précipitée. C’est en m’asseyant et en voyant une dizaine d’employés nous regarder en discutant que j’ai compris que c’était le premier tour du Simoun avec des gens dedans. J’allais accompagner sa toute première fois (toutoute première fois) (pardon). 

mer de sable-attraction nouvelle

Les employés nous comptaient, vérifiaient, revérifiaient. Simples mesures de précautions, mais quand même. On nous a informés que bon, on allait commencer par un petit tour d’essai, là. J’ai commencé à regarder la taille des arbres, avec Voisin de gauche. Est-ce qu’on pourrait s’y accrocher et y attendre les secours, si jamais ? 

On continuait à rire, mais nos rires jaunissaient tandis que nos visages blanchissaient, un peu, peut-être. T’as jamais remarqué comme elles sont stressantes, les quelques secondes avant que l’attraction à sensations ne démarre ? Là, les quelques secondes ont duré dix minutes. (et c’est long, 10 minutes, en fait.) 

Ceux qui étaient arrivés trop tard pour embarquer dans le premier tour nous lançaient des messages de soutien en se marrant… était-il trop tard pour échanger nos places, je voulais voir comment il tournait avant de me lancer ? 

Trop tard. Le Simoun se mit en branle, se lança, et fit ce qu’on lui demandait de faire : nous mettre une bonne dose d’ adrénaline dans le coeur et de vent dans les dents. Puis s’arrêta. Pour repartir pour le tour gratuit du testeur de manège ! 

A vous, je peux le dire : j’avais pas vraiment peur, c’était pour les suivants que j’ai fait genre, hein. 

Par contre, si sur la vidéo je donne l’impression d’être à l’aise, c’est juste pour éviter que Niafette ne nous fasse une crise d’angoisse à me regarder ! 

Merci La Mer de Sable pour cette jolie journée ! 

1 Commentaire

  • Audrey 8 juin 2016 à 19 h 51 min

    Bonjour. Mes enfants adorent passer une journée au parc d’attractions. Pour leur faire plaisir, on a visité le parc Astérix. On s’est super bien amusé !

    Répondre

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :