Sur ton fil d’actus FB, après avoir vu défiler la fin du Monde, le Joyeux Noël, les cadeaux de tous les mioches de tes amis virtuels, en ce moment, ça dresse des bilans. Mieux que les start up, et au moins, y’a pas trop de chiffres, c’est plus sympa.

Alors moi aussi, qui ne suis rien qu’une copiteuse qui fête Noël, la fin du Monde et Pâques en même temps que les autres, j’ai décidé de faire un p’tit bilan.

En choisissant 12 articles (un par moi, oui oui, c’est ça) et 12 photos. Histoire de me replonger dans cette année écoulée. (autant te dire que j’ai passé environ 108 heures à parcourir mon blog, pour ne choisir qu’un article par mois, tu vois?)

JANVIER: Le mois des résolutions qu’on ne tient jamais, des bonnes bouffes, de la galette que j’aime pas ça mais c’est la vie…

Mais aussi, le mois de ma découverte des URGENCES pédiatriques (ici). J’aurais bien passé mon tour. Mais pour pouvoir cher lecteur/trice, te faire un portrait du truc, je m’y suis collée.

FEVRIER: J’suis devenue une geekette avec mon premier iphone (mais j’en ai chié pour l’avoir, il a fallu que je me ridiculise à vie, sache, et si tu sais pas, c’est là.), ce blog est né de ses cendres canalbloguesques, j’ai philosophé sur le sommeil niafesque, mais surtout, surtout…(parce que bon, j’avais dit UN SEUL article par mois, et je me suis déjà écarté du droit chemin…)

Niafette a eu 5 ans. L’coup de vieux. (et j’te raconte même pas quand elle va en avoir 6. Bientôt.)

Et on a tourné dans le magicien d’Oz, aussi. Presque.

MARS: Je me suis rendue compte qu’être mère était incompatible avec le fait d’être malade. (ici) Et puis mon blog a eu un an. La classe.

et Niaf est devenu pilote, aussi.

AVRIL: On est partis en Autriche, sans le N’Am. Et sans parler autrichien. Mais ça va, j’ai survécu (ici) . Le Niaf a commencé à se cacher. Une passion qui ne l’a toujours pas quitté. Niafette quant à elle, s’est un peu déscotché. Bonheur, fierté.

Et of course, en Avril…y’a la journée du poisson. C’était trop bon.

MAI: On fait ce qu’il nous plait…et surtout des week ends…dont UN dont on se souviendra longtemps (et nos dos aussi, d’ailleurs…. c’est ici! )

Faire du poney…c’est pas tout à fait ce qui lui plait, au niaf!

JUIN: Le mois béni des kermesses (sous la pluie!) , c’est par ici! Juin, ce fût aussi un super week end avec bloggeuses et famille à St Malo… un week end où le N’Am a commencé à vraiment apprécier mon blogounet!

JUILLET: Bah, c’est le mois de mon anniv’, what else?!

Ah si, en Juillet, on a commencé à préparer notre mariage. Et là, de viles hormones se sont mises à faire partie du décor. (ici)

J’ai aussi tenté des concepts photographiques. Et lâché l’affaire.

AOÛT: Vacances. Piscine, plage, plage, piscine. Restaus. Bonheur. Pas envie de partir. Et puis quand même, des petites anecdotes. Genre, a y est, le Niaf sort de son lit…et pas pour rien le coquin! (c’est!)

SEPTEMBRE: La rentrée, j’veux pas y aller… Il faut bien y passer…tout ça. Mis à part un enterrement de vie de jeune fille extraordinaire, en septembre, j’ai passé la nuit avec un yucca. Voilà.

OCTOBRE: Ce mois ci a filé à une vitesse… et puis le 20 octobre est arrivé. Ce que j’aime revoir ces photos!

NOVEMBRE: L’anniv’ du Niaf, un week end à Londres, un trash the dress de folie… On ne s’est pas ennuyé! (et j’ai même pas fini de te raconter!) Mais en novembre, je me suis aussi rendu compte qu’on pouvait facilement devenir un parent démissionnaire… C’est!

Oui, ça aussi,on a tenté. Sans succès.

DECEMBRE: Et nous y voilà déjà, le dernier mois… La fin du Monde nous a été épargnée, du coup, j’ai plein de résolutions à tenir. Dont celle de préparer mon inspection. Au boulot, dès mercredi. Les articles ici se feront plus rares… Cela fait office de grande résolution… Mais je garde en tête les derniers excellents moments de 2012!

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 thoughts on “Un an en 12 articles (genre de bilan, mais pas vraiment.)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.