Un shoot d’amour.

 

On se souvient tous de là où on était le 13 novembre 2015, quand on a découvert, petit à petit, les horreurs des infos, le stade de France et le Bataclan.

Nous, on fêtait les 39 ans du N’Am, avec les copains, à la maison. Je venais de dire Adieu à ma mamie, et j’avais ressenti le besoin de maintenir cette soirée, de me laisser glisser dans la douceur.

Alors, pour les 40 ans du N’Am, on avait besoin d’eux. Et puis de folie, de rires, de danses, de joie de vivre. On n’a pas été déçus. En juin dernier, je disais : « L’ amitié, ça ne paye pas les factures à la fin du mois, ça ne pulvérise pas les cons de cette planète, mais putain, ça rend heureux. » J’étais encore loin du compte.

un shoot d'amour

Il y a d’abord eu toutes ces tenues chic, accompagnées de leurs détail choc. Des enfants aux adultes, tout le monde a joué le jeu. Et ça, c’était déjà top.

Il y a eu Javi et Alicia venus d’Espagne exprès.

Il y a eu Amélie, Harmony et Emma qui nous ont refait un remake de Maryline Monroe version burlesque. (oui, Maryline est à toutes nos fêtes.) , Guillaume qui a fait un beau discours et a remis un diplôme au N’Am (pour une histoire de cabane au fond du jaaaaardin!) , Nico qui a endossé le rôle de DJ bénévole à la perfection, assistée par Lilie, Florian qui a mis l’ambiance pendant le repas.

un shoot d'amour

un shoot d'amour

Il y a eu ce tirage au sort pour choisir sa table, qui a créé de jolis mélanges d’amitié.

un shoot d'amour

Il y a eu Yannick qui m’a collé une tête de poisson dans mon assiette sans que je m’en aperçoive alors que j’ai une peur irraisonnée des têtes de poisson (ah nan, on me rappelle que ça n’a rien à faire dans les bons moments de la soirée, mais c’est pour ne pas oublier de me venger.)

Il y a eu David, Vincent, Jean-Eloi, Nico qui ont dansé la carioca (deux fois d’affilée.), Isa,Boubou et Samia qui nous ont accompagné dans un I believe I can fly endiablé.

un shoot d'amour

Il y a eu le zouk avec Gick, les délires devant le miroir avec Juju, les photos d’escalier avec Vanessa, les rigolades avec Camille et Bastien.

un shoot d'amour

Il y  a eu les jolis mots de Valou, Sarah, Angélique dans ce livre que tout le monde a rempli et que le N’Am a relu avec un sourire jusqu’aux oreilles.

40-ans-livre

un shoot d'amour

Il y a eu Vlynette et Toinou qui ont géré toute la soirée en off, de la déco au service, et qui nous ont fait oublier qu’ils étaient les doyens par leur entrain.

un shoot d'amour

un shoot d'amour

Il y a eu des yeux qui pétillent, champagne ou amitié ? Sûrement un joli mélange des deux.

Il y a eu ce dynamisme incroyable qui nous a fait tenir de 18h30 à 6 heures du matin, ce plaisir partagé, ces moments gravés à jamais.

40-ans

Et puis, il y a eu ce sentiment de plénitude les jours qui ont suivi, et qui revient quand on y pense. Ce shoot d’amour. Le coeur qui se gonfle de bonheur en repensant à ces heures un peu trop folles pour notre âge, pleines d’émotions et de fou-rires.

40-ans

Il y a ce constat : Les amis, c’est la famille qu’on s’est créée. Plus que jamais.

Merci les copains, d’avoir répondu présent. Avec votre grain de folie, votre bonne humeur, avec ou sans perruque. J’espère que l’adage qui dit qu’on a les amis qu’on mérite est vrai… ça voudrait dire qu’on est de chouettes personnes !

On vous aime.

Le N’Am et Cycyn.

 

Aucun commentaires

Laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :